Mannheim – Schwenningen (DEL, 50e journée)

48

La DEL se révèle toujours aussi puissante en matière de jeu mais surtout au niveau financier. Cette fantastique patinoire de Mannheim apporte de nombreuses attractions saisissantes dans les loges et autres bars. Le public est clairement sûr de passer une bonne soirée dans cette enceinte.

Après plusieurs années de domination des Eisbären de Berlin, c’est Munich qui a pris la place de dominateur du hockey allemand. Mais les Adler de Mannheim viennent d’obtenir la première place de la DEL à la suite d’une série de 10 victoires consécutives. Le club de l’« Hockeystadt » est dans la course pour jouer les trouble-fête dans le haut de tableau du hockey germanique. Le quatuor de tête se joue entre Mannheim, Munich, Nuremberg et Cologne.

Le démarrage de saison de Mannheim a été compliqué mais une attaque extrêmement prolifique a permis de souvent renverser des situations difficiles et prendre des points précieux au court de l’exercice. Pas de top buteur au sommet du classement mais un danger qui peut venir de partout : Chad Kolarik – David Wolf – Ryan Mc Murchy – Luke Adam ou encore Brent Raedeke La défense a elle du très lourd en gabarit avec Denis Reul, et surtout le recrutement de l’Italo/Canadien Carlo Colaiacovo qui provient de Buffalo en NHL. Mais cela ne suffit pas pour protéger la cage. De nombreuses bourdes ont souvent perturbé les matchs. Dans les cages l’international Dennis Endras tient difficilement la boutique avec seulement 90% d’arrêts.

Mannheim1Ce soir il s’agit du derby du Bade-Wurtemberg face à Schwenningen, le club de la Forêt-Noire (Schwarzwald). Les blancs ne possèdent pas une équipe de haut de tableau mais ont su poser des problèmes aux Adler lors du Winter game allemand. Mannheim a dû courir après le score pour ensuite conclure en beauté (3-7). Cette équipe coachée par Pat Cortina n’a que les moyens de jouer le bas de tableau. Le danger peut provenir du canadien Will Acton qui a évolué entre NHL et AHL à Vancouver et Edmonton. Mais ce groupe s’appuie sur un très bon portier en la personne de Dustin Strahlmaier qui s’approche des 92%.

La partie ne tourne rapidement que dans un seul sens. Mannheim a le contrôle du palet, ajuste les passes, et impose son physique. Les grands gabarits (Reul, Wolf) font la loi dans les bandes. Les blancs ont même toutes les difficultés à sortir le puck de la zone défensive. Carlo Colaiacovo conclue une énorme période de pressing. Il reprend un rebond sur un jeu dans le slot de Tardif. Sur le côté de la cage il shoote sur Strahlmaier et le puck est dévié dans la cage par la botte du portier (5’59 : 1-0).

Un nouveau pressing avant à deux permet à Reul de récupérer un puck et le transmettre dans le slot. Ronnie Arendt contourne le portier et remet en retrait à Kink qui n’a plus qu’a pousser la rondelle (9’39 : 2-0)./p>

Schwenningen n’aura qu’une seule occasion avec Simon Gysbers qui part seul en contre mais ne peut pas shooter et s’en va s’écraser dans les bottes d’Endras. Le portier Strahlmaier est décisif face à Joudrey et Tardif pour empêcher que la marque s’aggrave.

Mannheim2Ce tiers à sens unique va se prolonger dans la deuxième période. Les blancs trouvent quelques rares shoots à la cage. Endras est rapide sur ses appuis et dévie les tirs. Sur un shoot de Simon Danner contre le portier de Mannheim, le palet remonte ultra vite en deux passes. Denis Reul, sur la ligne bleue offensive, envoie un tir surpuissant qui nettoie la lucarne. Au passage Ronny Arendt dévie d’une touchette aérienne. (27’42 : 3-0). Les arbitres font appel à la vidéo qui confirme le but.

En power-play, Mac Murchy échoue sur le cerbère blanc (36’23).

Matthias Plachta effectue un tour de cage et remet sur David Wolf, laissé seul (37’15 : 4-0). Les visiteurs subissent fort le jeu. Adam, Johnson et Larkin ne peuvent s’imposer pour marquer. Kink propulse un gros lancer mais au-dessus de la cage.

Dans la troisième période, les blancs de Schwenningen vont tout de même réussir à réduire la marque par Simon Gysbers d’un shoot à la bleue qui passe entre les jambes d’Endras (53’32 : 4-1). Ce but a pour conséquence de relancer une équipe totalement dominée pendant ce match. Les Wild Wings tentent de recoller en proposant du jeu. Il faut la vista d’Endras pour stopper plusieurs actions chaudes. Bartalis va même trouver un poteau (58’30).

La partie était trop déséquilibrée pour offrir un choc. Mannheim a dominé outrageusement et conserve la tête du classement. Les blancs n’ont pas su engager le match sur l’intensité. Trop de duels ont été perdus, l’engagement physique et le patinage pas au rendez vous. Seule la toute fin de match a donné un peu de piment. Dommage car les dispositions de Schwenningen vues au Winter game pouvaient donner des ambitions pour cette rencontre.

Malgré tout cela a permis de côtoyer un sacré championnat et une organisation du hockey outre-Rhin de haut niveau !

 

Adler Mannheim – Schweninnger Wild Wings 4-1 (2-0, 2-0, 0-1)
Mercredi 22 février 2017 à 19h30 à la SAP Arena. 10 773 spectateurs
Arbitres : M. Daniel Piechaczek et Gordon Schukies
Pénalités : Mannheim 4’ (4′ ; 0′ ; 0′) ; Schwenningen 8’ (2′ ; 4’; 2’)
Tirs : Mannheim 40 ; Schwenningen 20

Score :
1-0 à 05’59″ : Colaiacovo assisté de G.Festerling et Tardif
2-0 à 09’39″ : Kink assisté de Arendt et Reul
3-0 à 27’42″ : Arendt assisté de Reul et Kink
4-0 à 37’15″ : Wolf assisté de Plachta et Raedeke
4-1 à 53’32″ : Gysbers assisté de Acton et Kurth
 

Mannheim

Attaquants :
Marcus Kink – Ronny Arendt – Chad Kolarik
Matthias Plachta – Brent Raedeke – David Wolf
Jamie Tardif – Andrew Joudrey – Luke Adam
Christoph Ullmann – Ryan Mc Murchy – Garrett Festerling
Daniel Sparre

Défenseurs :
Aaron Johnson – Sinan Akdag
Carlo Colaiacovo – Denis Reul
Thomas Larkin – Nikolai Goc
Kevin Maginot – Danny Richmond

Gardien :
Dennis Endras

Remplaçant : Youri Ziffzer (G).

Schwenningen

Attaquants :
Steven Billich – Will Hacton – Marcel Kurth
Stefano Giliati – Lennart Palausch – Istvan Bartalis
Kai Herpich – Simon Danner – Markus Poukkula
Marc El-Sayed – Jérôme Samson – Uli Maurer
Andre Hult – Daniel Schmöltz

Défenseurs :
Simon Gysbers – Alex Trivellato
Sascha Goc – Tim Bender
Kalle Kaijomaa – Yannick Mund
Benedikt Brückner – Jiri Hunkes

Gardien :
Dustin Strahlmaier

Remplaçant : Joey Mc Donald (G).

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :