Finlande : le point en chiffres

369

Plus de la moitié de la saison régulière s’est écoulée en Finlande. Tour d’horizon à mi-compétition en chiffres avec de belles performances bleues.

21 : Le nombre de réalisations signées Charles Bertrand, un record personnel pour le Français expatrié en Finlande depuis 2009. Bertrand a dépassé son ancienne marque (19) jeudi soir en inscrivant un doublé, malgré la défaite de son club, Kärpät, face au Tappara Tampere. Puis l’ailier bleu en a marqué un 21e samedi lors de la victoire à Mikkeli. Il s’agit d’ailleurs, à l’heure actuelle, du meilleur total de la ligue.

5 : Le nombre de buts que sont parvenus à remonter les Kärpät, menés 5-0 par KalPa après 40 minutes de jeu  le 26 décembre. Julius Junttila, fidèle compère de ligne de Bertrand et meilleur marqueur de la ligue, a alors inscrit 2 buts et 2 assistances pour aider cette remontée, Mikko Niemelä égalisant à 5-5 à 156 secondes de la fin. Malheureusement pour les « hermines » d’Oulu, Balázs Sebok marquera en prolongation pour KalPa, annihilant les espoirs des Kärpät.

4 : Le nombre de défaites consécutives des Kärpät, qui ont vu leur avance au classement s’effriter. Le TPS Turku et le Tappara Tampere n’avaient respectivement qu’un et trois points de retard sur le leader. Mais le club d’Oulu s’est repris face aux Jukurit samedi : 2-1.

480 : Le nombre de points inscrits par Éric Perrin, attaquant du TPS Turku. Le Québécois de 42 ans est ainsi devenu le hockeyeur étranger le plus prolifique de l’histoire du championnat finlandais, dépassant la légende tchèque Otakar Janecký qui avait fixé le record à 479 points, record intouchable pendant 19 ans. Perrin a débuté sa carrière finlandaise en 2000 jusqu’en 2003. Vainqueur de la Coupe Stanley en 2004 avec le Lighting de Tampa Bay aux côtés de son ami d’enfance Martin St-Louis, Éric Perrin a ensuite poursuivi sa carrière en Europe, retournant en Finlande en 2010, à Jyväskylä où il deviendra une vraie icône. Le JYP ayant dû s’en séparer pour des raisons financières en 2015, le centre canadien, sportif très respecté en Finlande, a rejoint depuis Turku et le TPS où il y a conservé une dimension hors-norme.

13 : Le nombre de victoires de KalPa à ses 18 derniers matchs. Auteur d’un début de saison difficile, le vice-champion de Finlande, entraîné par Sami Kapanen, semble avoir trouvé son rythme de croisière. Alexandre Texier et ses coéquipiers ont réalisé une belle remontée au classement, désormais sixièmes.

8 : Le nombre de buts inscrits par Alexandre Texier, soit le deuxième meilleur total de son équipe, KalPa. Le jeune attaquant grenobois totalise 13 points en 32 matchs, avec un ratio à +2.

1 : Valentin Claireaux a inscrit son premier but de la saison le 19 décembre dernier. Toujours sollicité dans un registre défensif, le Saint-Pierrais joue 11’41 » de temps de jeu par match.

141 : 141 minutes et 10 secondes, c’est un autre record, celui d’invincibilité par un gardien. Il a été réalisé par Christian Heljanko, jeune gardien de 20 ans du Tappara qui n’avait toutefois pas été retenu pour le Mondial Junior l’année dernière. Heljanko surclasse la précédente marque de Sasu Hovi, qui avait maintenu une invincibilité durant 127 minutes et 21 secondes durant la saison 2001-2002.

2112 : Le nombre de minutes qu’a disputées Kaapo Kähkönen, ce qui en fait le gardien le plus utilisé du championnat. La performance est d’autant plus remarquable que le jeune portier de Lukko totalise le meilleur pourcentage d’arrêts du championnat, 93%. Cette importante sollicitation de Kähkönen ne donne guère de chances à ses substituts de grappiller du temps de jeu, dont l’ex-Bordelais Sebastian Ylönen. Mais les performances de Kähkönen ont vacillé samedi.

1 : Trois buts encaissés en vingt minutes par Kähkönen samedi face à Tappara ont permis à Sebastian Ylönen de tirer son épingle du jeu. Le gardien français a permis à son équipe du Rauman Lukko de l’emporter 5-4 en fusillade après 0-4 au bout de deux tiers-temps ! Renversant ! 22 arrêts sur 23 tirs, deux autres en fusillade, c’est la première victoire en Liiga pour Ylönen pour sa deuxième apparition sur la glace sous l’uniforme Lukko.

16 000 : Le nombre de spectateurs qui ont assisté au match en extérieur le 5 décembre dernier au Parc Kaisaniemi, emblématique parc d’Helsinki. Le club local, HIFK, y a affronté les Kärpät, match remporté par l’équipe de Charles Bertrand, buteur durant cette rencontre dans un cadre exceptionnel. Ce match en extérieur faisait partie des nombreuses festivités dans le cadre du centenaire du pays, la Finlande, auparavant province de la République de Russie, obtenant son indépendance le 6 décembre 1917.

11 : Le nombre de victoires consécutives du HIFK à domicile, série qui a pris fin lors du match en extérieur contre Kärpät.

15 : Pour la saison 2018-2019, la licence en Liiga a été validée pour l’ensemble des 15 clubs du championnat. Étant donné que la Liiga est un circuit fermé, le comité d’accréditation de la ligue a passé en revue chaque équipe en étudiant pour chacune sa situation économique. Jaakko Luumi, le président du comité a salué le très bon travail des 15 pensionnaires et salué l’importance de ce système de licences dans le développement de ces équipes et de la ligue.

7 : Le nombre de blessés lors du concert de Noël organisé à la patinoire communale de Vaasa. Des structures se sont détachées du plafond, il n’y a eu heureusement aucune blessure grave à déplorer. Certains n’ont d’ailleurs pas été surpris cet incident étant donné la vétusté de l’enceinte, qui date de 1971. Les travaux de réhabilitation seront effectués plus vite que prévu, enfin diront les supporteurs du Vaasan Sport.

30 : Le nombre de points obtenus par Bastien Maïa en Nuorten SM-Liiga, le championnat élite junior finlandais dont il est le meilleur marqueur étranger. Le fils de Pierrick Maïa est également le meilleur marqueur de son équipe, SaiPa U20. Également engagé au besoin avec la section senior, l’ailier de 20 ans avait inscrit son premier but en carrière en Liiga le 24 octobre dernier.

20 : Le nombre de points obtenus par Malo Ville en Mestis. Exilé à l’extrême nord du pays, à Rovaniemi, le fils de Christophe Ville a marqué 12 buts et 8 passes en 25 matchs avec RoKi. Convoqué par l’équipe de France au mois de novembre, Malo Ville, qui a déjà joué aux quatre coins de la Finlande depuis des années malgré ses 22 ans, pourrait bien taper dans l’œil des équipes de Liiga.

22 : C’est également l’âge de Fabien Bourgeois, l’autre représentant français du second échelon finlandais, qui tient lui aussi une place régulière dans son équipe, Jokipojat. L’ancien défenseur amiénois compte 8 points pour 23 rencontres disputées.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :