Canada – Finlande (Mondial U20, groupe A)

134

Avec un seul titre sur les huit dernières éditions, le Canada est en quête de rédemption. Battus l’an dernier en finale aux tirs au but par les Américains, les joueurs à la feuille d’érable débarquent avec ambition dans ce mondial tout proche de chez eux. En face, la Finlande, championne en 2014 et 2016, cherche à faire oublier la piteuse prestation de 2017 : un entraîneur limogé en cours de route et un maintien obtenu au couteau…

Nerveux, les joueurs de Ducharme concèdent un accrocher d’entrée. Mais la faute d’Howden ne porte pas à conséquence et, quelques secondes après son retour, Thomas envoie Boris Katchouk en échappée. Au duel avec Luukkonen, il trouve le poteau et le palet frappe la jambière du gardien alors même que l’attaquant percute le but. La révision vidéo, incertaine, tourne en faveur du Canada (1-0).

Alors que Välimäki commet un cinglage sur l’engagement, le Canada pose son jeu de puissance et marque un deuxième but vingt-sept secondes après le premier. Clague garde le palet à la bleue après une mise au jeu et le palet change de côté. Kyrou trouve Raddysh ligne de fond, qui pivote vers la cage. Sam Steel surgit alors au deuxième poteau (2-0).

Sonnés, les Nordiques bénéficient d’une faute de Steenbergen pour revenir menacer le but de Carter Hart. La pénalité est tuée, mais la Finlande ne lâche rien. Välimäki lance à la cage et Heponiemi se retrouve bien seul devant un but grand ouvert pour bonifier le rebond (2-1). Une dynamique de courte durée. Trente secondes plus tard, Victor Mete récupère devant son but et remonte toute la patinoire. Il tente d’éliminer un ultime défenseur au cercle droit mais Heiskanen lui enlève le palet. Gadjovich le récupère et décale Batherson à l’opposée pour une cage ouverte (3-1).

Carter Hart contribue à défendre un faire trébucher de McLeod, et le Canada vire en tête avec un froid réalisme : trois buts en sept tirs.

Le deuxième tiers se révèle indécis. Les deux formations se rendent tir pour tir. Lorsque Katchouk sort pour faire trébucher, la Finlande installe son jeu de puissance. Tolvanen travaille sur le côté et décale Jokiharju. Le défenseur expédie un solide tir plein axe à travers la foule et réduit le score, aidé involontairement par Gadjovich qui a dévié la trajectoire (3-2).

Cinq minutes plus tard, Mete bloque une offensive dans le coin. Katchouk vole le palet à la bleue et démarre une contre attaque. Il écarte vers Raddysh. La passe est déviée, et le joueur des Erie Otters peine à contrôler un palet bondissant. La défense finlandaise se précipite cependant vers son but et laisse Raddysh tout seul en tête de cercle. Sa reprise en force surprend Luukkonen (4-2).

À l’issue de vingt minutes indécises, le Canada compte toujours deux buts d’avance.

Le troisième tiers voit le Canada prendre confiance. Plus souvent en possession du palet, les hommes de Ducharme pilonnent le but de Luukkonen, notamment lors de deux supériorités numériques en milieu de période. La meilleure chance revient toutefois à la Finlande à douze minutes de la fin. Koppanen et Jaaksa bataillent dans l’enclave avec trois Canadiens et le palet passe derrière Carter Hart. Il glisse sur la ligne… et Cal Foote parvient à le sortir du bout du gant, ce que la vidéo confirme. Un sauvetage miraculeux !

Il sera suffisant : le Canada réussit son entrée dans le tournoi et signe un succès précieux face à la Finlande.

Désignés joueurs du match : Victor Mete (Canada) et Kristian Vesalainen (Finlande)

 

Canada – Finlande 4-2 (3-1, 1-1, 0-0)
Mardi 26 décembre 2017, 16h. Key Bank Center de Buffalo, Etats-Unis. 9552 spectateurs.
Arbitrage de Artur Kulev (RUS) et Manuel Nikolic (AUT) assisté de Jon Kilian (NOR) et Jiri Ondracek (TCH)
Pénalités : Canada 12′ (6′, 2′, 4′), Finlande 6′ (2′, 0′, 4′)
Tirs : Canada 32 (7, 10, 15), Finlande 31 (12, 11, 8)

Récapitulatif du score
1-0 à 05’34 » : Katchouk assisté de Thomas
2-0 à 06’01 » : Steel assisté de Raddysh et Kyrou (sup. num.)
2-1 à 12’19 » : Heponiemi assisté de Valimaki
3-1 à 12’52 » : Batherson assisté de Gadjovich et Mete
3-2 à 27’31 » : Jokiharju assisté de Tolvanen et Koivula (sup. num.)
4-2 à 32’47 » : Raddysh assisté de Katchouk
 

Canada

Attaquants
Dillon Dubé (C) – Sam Steel – Jordan Kyrou
Boris Katchouk – Robert Thomas – Taylor Raddysh
Maxime Comtois – Brett Howden – Alex Formenton
Jonah Gadjovich – Michael McLeod – Tyler Steenbergen
Drake Batherson

Défenseurs
Kale Clague (A) – Cale Makar
Victor Mete (A) – Connor Timmins
Jake Bean – Cal Foote
Dante Fabbro

Gardien :
Carter Hart

Remplaçant : Colton Point (G)

Finlande

Attaquants
Eeli Tolvanen – Janne Kuokkanen (A) – Kristian Vesalainen
Otto Koivula – Joni Ikonen – Aleksi Heponiemi
Jere Innala – Aapeli Räsänen – Rasmus Kupari
Juha Jääskä – Joona Koppanen – Markus Nurmi

Défenseurs
Miro Heiskanen (A) – Juuso Välimäki (C)
Olli Juolevi – Henri Jokiharju
Urho Vaakanainen – Kasper Kotkansalo
Robin Salo

Gardien :
Ukko-Pekka Luukkonen

Remplaçant : Lassi Lehtinen (G). Réserviste : Niilo Halonen​

Les commentaires sont fermés.