République Tchèque – Russie (Mondial U20, Groupe B)

119

Buffalo accueille la nouvelle édition des championnats du monde junior et propose d’entrée une affiche alléchante entre le favori russe et la République Tchèque.

Devant environ 5000 spectateurs, la partie débute tambour battant avec quatre buts en dix minutes.

Un accrochage d’Altybarmakyan place les Tchèques en supériorité. Le premier choix 2017 des Hurricanes de Carolina, Martin Necas, ouvre le score. Alors que Zadina, placé au second poteau, avait manqué sa reprise cage ouverte, il a le mérite de se battre dans le coin. Aidé de Pavlik, il sort le palet vers Kaus, qui, ligne de fond, trouve Necas tout seul dans le slot. La volée ne laisse aucune chance à Melnichuk (1-0).

La Russie ne traîne pas pour égaliser. Quarante secondes plus tard, Maltsev gagne une mise au jeu. À la bleue, Zaitsev écarte vers la bande vers Altybarmakyan. Ce dernier se replace en tête de cercle et expédie un tir du poignet dévié ras glace par Polodyan vers le haut du filet (1-1).

Deux minutes plus tard, les Russes sont pressés dans leur zone mais s’en sortent. Sauf que Manukyan contrôle mal du patin et Hajek intercepte à la bleue avant de renvoyer dans le coin. Filip Chytil gagne son duel au fond en pivot et centre devant le but. Le palet, contré par le patin d’un défenseur, bondit dans les airs et Safin le reprend à bout portant (2-1).

La Russie domine nettement les débats, soucieuse de revenir rapidement au score. Nouvelle mise au jeu gagnée par Sholokhov et le palet revient à la bleue. Syomin retrouve Kostin sur l’aile, qui parvient à dénicher Sholokhov derrière trois adversaires. Bien que dos au but, ce dernier pivote et trompe Korenar du revers (2-2).

La fin de tiers ne profite cependant pas aux Russes malgré deux avantages numériques. Le premier est poussif et le second n’offre d’un tir de Kosstin. Ils terminent même à quatre contre cinq pour un coup de crosse de Makeyev, qui ne profite pas plus aux Tchèques.

De retour au complet, les Russes se mettent en difficulté tous seuls. Sukhachyov sauve un lancer de Safin sur l’aile et un rebond à bout portant de Kurovsky. Puis, Zaitsev se rend coupable d’un accrochage sur Necas, qui avait découpé la défense en diagonale. En fin de supériorité, Necas sert Kaut sur le côté du but, qui fixe le gardien et la défense. Sa passe transversale à travers l’enclave est parfaite pour Zadina, qui marque à l’opposée en hauteur (3-2).

La partie s’équilibre et devient même physique, à l’image d’un contact en pleine glace entre Polodyan et Chytil. Les Russes tentent de mettre leur vitesse à profit. Sur un revirement, Andrei Svechnikov déborde à droite et décale Artyom Manukyan, qui manque le cadre.

Ces efforts coûtent cher lorsqu’un contre tchèque déborde la défense. Le capitaine Marek Zachar s’échappe à droite et passe devant le capitaine adverse Yevor Zaitsev. L’attaquant échoue sur le gardien, tout comme Safin au rebond, mais Filip Chytil arrive en troisième vague et creuse l’écart (4-2). Les Tchèques ont pris les devants.

L’entraîneur russe Valeri Bragin décide de changer de gardien pour le dernier tiers et Sukhachyov entre en piste. La Russie pousse lorsque Budik est puni pour avoir gardé le palet en main. Le jeu de puissance ne convertit pas. Et deux minutes plus tard, Kaut et Kral s’échangent le palet sur le côté. Kral, à la bleue, reprend finalement de volée plein axe et accentue l’avance des Tchèques, grâce à l’écran de Kurovsky (5-2). Ce même Kurovsky aurait pu tuer le match quelques minutes plus tard avec une belle action. Servi à la bleue offensive par Zadina, il contrôle du patin et se présente seul devant le gardien, qui voit le palet filet derrière lui mais hors cadre.

Petit à petit, la Russie se montre menaçante. Elle échoue à convertir un jeu de puissance consécutif à une faute de Hajek, la deuxième du match. Mais, à 2’12 » de la fin, et Manukyan travaillent fort sur l’aile droite et percutent. Rubtsov contourne la cage et remet dans le slot où traîne la crosse de Kayumov (5-3).

Valeri Bragin pose son temps mort dans la foulée et sort Sukhachyov. Manukyan rate une cage ouverte mais le palet reste sous contrôle à l’opposée. Rubtsov remise sur Kayumov, qui donne à Syomin en retrait. Le défenseur fait mouche à travers le trafic à une minute de la sirène (5-4).

Les Tchèques vont malgré tout survivre à cet ultime accélération adverse, et créent la première surprise du tournoi. Une victoire précieuse dans la course aux quarts de finale…

La Russie débute donc par une défaite, plombée par son jeu de puissance catastrophique et une défense suspecte. Il faudra vite faire mieux.

Désignés joueurs du match : Yegor Zaitsev (Russie) et Martin Necas (Rép. Tchèque)

Commentaires d’après-match

Filip Pešán (entraîneur de la République Tchèque) : « La clé de la victoire réside dans le dévouemement et la performance d’équipe. Peu importe qui marque les buts. C’est un cliché, mais c’est vrai. Les joueurs ne jouent pas pour leurs stats, ils veulent gagner. Tous les joueurs ont contribué et joué leur rôle. Ce n’est pas simple de mener de trois buts, mais nous avons mérité de conserver notre avantage au vu des nombreux lancers que nous avons bloqués. »

 

République Tchèque – Russie 5-4 (2-2, 2-0, 1-2)
Mardi 26 décembre 2017, 12h. Key Bank Center de Buffalo, Etats-Unis. 4998 spectateurs.
Arbitrage de Andris Ansons (LET) et Alexandre Garon (CAN) assistés de Franco Castelli (SUI) et Markus Hagerstrom (FIN).
Pénalités : Rép. Tchèque 14′ (4′, 4′, 6′), Russie 6′ (4′, 2′, 0′)
Tirs : Rép. Tchèque 24 (5, 11, 8), Russie 38 (15, 11, 12)

Récapitulatif du score
1-0 à 04’42 » : Necas assisté de Kaut et Zadina (sup. num.)
1-1 à 05’21 » : Polodyan assisté de Altybarmakyan et Zaitsev
2-1 à 07’28 » : Safin assisté de Chytil et Hajek
2-2 à 09’16 » : Sholokhov assisté de Kostin et Syomin
3-2 à 25’34 » : Zadina assisté de Kaut et Necas
4-2 à 37’26 » : Chytil assisté de Safin et Zachar
5-2 à 46’16 » : Kral assisté de Kaut et Galvas
5-3 à 57’48 » : Kayumov assisté de Manukyan et Rubtsov
5-4 à 59’02 » : Syomin assisté de Kayumov et Rubtsov
 

République Tchèque

Attaquants
Marek Zachar (C) – Filip Chytil – Ostap Safin
Filip Zadina – Martin Necas – Radovan Pavlik
Martin Kaut – Kristian Reichel (A) – Jakub Lauko
Daniel Kurovsky – Petr Kodytek – Krystof Hrabik

Défenseurs
Libor Hajek – Vojtech Budik
Filip Kral – Jakub Galvas
Radim Salda – Ondrej Vala (A)

Gardien :
Josef Korenar

Remplaçant : Jakub Skarek (G). Réserviste : Milan Kloucek

Russie

Attaquants
Andrei Altybarmakyan – Mikhail Maltsev (A) – Alexei Polodyan
Dmitri Sokolov – German Rubtsov – Vitali Abramov
Artyom Manukyan – Georgi Ivanov – Andrei Svechnikov
Klim Kostin – Marsel Sholokhov – Artur Kayumov

Défenseurs
Nikolai Knyzhov – Yegor Zaitsev (C)
Dmitri Samorukov – Nikita Makeyev (A)
Alexander Shepelev – Artyom Minulin
Anatoli Yelizarov – Vladislav Syomin

Gardien :
Alexei Melnichuk puis Vladislav Sukhachyov à 40’00 »

Les commentaires sont fermés.