L’équipe-type de D1 élue par ses entraîneurs

1,484

L’équipe élue : Quentin Papillon (Caen) / Philippe Bureau-Blais (Cergy) – Alexandre Perron-Fontaine (Brest) / Mikulas Bicha (Mont-Blanc) – Alexandre Demers (Briançon) – Samuli Kivimäki (Brest).

L’analyse

Tous les entraîneurs de D1 ont été consultés avant la finale pour déterminer l’équipe-type de Division 1, qui vient conclure une saison marquée par le titre remporté par les Diables Rouges de Briançon.

Un quatuor de feu

Quatre joueurs se détachent assez nettement aux yeux des techniciens de l’antichambre de l’élite. Il s’agit de Philippe Bureau-Blais, le défenseur québécois des Jokers de Cergy ; Samuli Kivimäki, le tireur d’élite finlandais des Albatros de Brest ; Alexandre Demers, l’inoxydable capitaine de route des Diables Rouges de Briançon ; et puis de Quentin Papillon, prêté par Rouen aux Drakkars de Caen et qui a brillé de mille feux devant son filet cette saison. C’est le seul joueur français de cette équipe-type.

Il est amusant de constater que seul Demers, dans cette courte liste, participait à la finale.

Mangone et Perron-Fontaine au coude-à-coude

Il a d’ailleurs trouvé sur son chemin sur cette ultime confrontation Mangone, l’excellent défenseur de Neuilly, cité quasiment autant de fois que le Brestois Perron-Fontaine pour le poste de deuxième défenseur. Bicha, pourvoyeur de nombreux points pour les Yétis du Mont-Blanc, qui ont acquis de haute lutte leur maintien en D1, est le seul représentant des équipes de bas de classement.

Au tableau d’honneur, belle place pour le cerbère finlandais Patrik Virtanen, dont l’arrivée a complètement modifié la dynamique à Marseille. Notons aussi que du côté des attaquants, les Briançonnais Francis Drolet (15 points en play-off) et Mathieu André (14 points en séries), le Nocéen Pierre-Charles Hordelalay, le Caennais Phil Bushbacher, le Chambérien puis Brestois Jonathan Joanette, le Dunkerquois Vit Budinsky et le Joker de Cergy Alex Botten ont recueilli deux suffrages chacun.

Kivimäki plutôt que Joanette

On aurait pu s’attendre à ce que le meilleur pointeur de la saison régulière, le Québécois Joanette (43 points, 18 buts et 25 assists), qui est passé du fond du classement à la tête en basculant de Chambéry à Brest en cours de saison, aurait été plébiscité pour cette équipe-type. Son tempérament fougueux (43 minutes de pénalité sur les séries) l’a peut-être pénalisé.

C’est son coéquipier finlandais Samuli Kivimäki qui récolte les suffrages, bien mérités. Meilleur buteur de la ligue en saison régulière (23 buts, 37 points au total et 11 de plus en phase finale dont 8 buts), il a fait cauchemarder toutes les défenses de la D1.

Demers incontournable

La présence de Demers n’est pas non plus une surprise, car à ses 41 points (dont 19 buts) inscrits en saison régulière, l’ancien chouchou des partisans des Voltigeurs de Drummondville (junior majeur québécois) ajoute des statistiques éloquentes sur les mises au jeu, exercice où il excelle. C’est aussi le leader naturel et relaiz numéro un de Claude Devèze dans le vestiaire. On espère le voir participer à l’aventure de la Ligue Magnus, même s’il semblerait qu’il pense à raccrocher les patins.

Bicha, qui avait eu de la peine à se trouver un club pour son retour en France, a convaincu beaucoup d’observateurs et peut s’appuyer sur une belle récolte de 36 points en 23 matchs (18 buts, 18 passes décisives) de saison régulière. Le Tchèque réussit à se glisser aux côtés des deux attaquants les plus marquants de la saison.

Bureau-Blais : le meilleur

Derrière, Bureau-Blais fait presque l’unanimité, et c’est là aussi pleinement logique tellement il a apporté depuis son arrivée la saison passée à Cergy. Si les Jokers sont une forteresse défensive, ils le doivent à un travail collectif ardu, à une mise en place finement étudiée, à leur bon gardien Lino Chimienti, mais aussi à ce défenseur complet qui a signé 26 points (dont 10 buts) en plus de mettre dans sa poche bien des attaquants de la division.

Difficile de trancher sur le joueur à lui associer, le Brestois Perron-Fontaine termine finalement une courte tête devant le Nocéen Mangone, tous les deux ayant par ailleurs la même fiche de points en saison régulière (21 points, dont 10 buts). Ils sont l’un comme l’autre d’incontestables atouts pour leur équipe à tous les niveaux du jeu.

L’envol de Papillon

Devant le filet, on aurait pu penser à Lino Chimienti, gardien très sûr et propre, lorsque Cergy planait en tête, mais Papillon mérite sans aucun doute d’être mis en avant. Si Caen a pu se qualifier pour les séries finales, c’est en bonne partie grâce aux performances étincelantes de l’un des meilleurs espoirs français au poste.

Virtanen, qui a re-signé avec les Spartiates marseillais, fait déjà partie des favoris pour la saison prochaine, tant il a démontré tout son talent avec son équipe promue, transformant la destinée de cette dernière pour en faire un redoutable adversaire, passé tout proche d’éliminer Briançon.

Les votes

Gardiens : Papillon (cité 9 fois), Virtanen (4), Chimienti (1)

Défenseurs : Bureau-Blais (12), Perron-Fontaine (5), Mangone (4), Springer (1), Seed (1), Susanj (1), Deshaies (1), Robertson (1), Martinka (1), Gréverend (1).

Attaquants : Kivimäki (10), Demers (10), Bicha (4), Drolet (2), André (2), Joanette (2), Budinksy (2), Botten (2), Bushbacher (2), Hordelalay (2), Piispanen (1), Baskatovs (1), Simard (1), Hood (1).

> Sylvain Codère / Brest

Papillon (Caen) – Bureau-Blais (Cergy), Perron-Fontaine (Brest) – Drolet (Briançon), Piispanen (Brest), Kivimäki (Brest).

Commentaire :

Quentin Papillon est un très bon jeune gardien français, qui est calme dans sa cage, bouge bien, fait preuve de vivacité et ne donne pas de rebonds.
Philippe Bureau-Blais s’appuie sur une très bonne première passe, une excellente vision de jeu et il excelle en power-play.
Alexandre Perron-Fontaine affiche le meilleur différentiel +/- de la ligue avec +15, son patinage est très bon, tout comme sa première passe et sa vision du jeu.
Samuli Kivimäki, attaquant de puissance, est le meilleur buteur de D1, Piispanen est un centre complet jouant dans les deux sens de la patinoire. Il est très bon sur les mises en jeu, et il affiche le meilleur différentiel de la ligue pour un attaquant avec +21.
Francis Drolet, c’est un attaquant complet avec une bonne vision du jeu, et aussi un super passeur.

> Claude Devèze / Briançon

Virtanen (Marseille) – Springer (Marseille), Seed (Briançon) – Drolet (Briançon), Demers (Briançon), Kivimäki (Brest).

> Luc Chauvel / Caen

Papillon (Caen) – Bureau-Blais (Cergy), Mangone (Neuilly) – Bicha (Mont-Blanc), Baskatovs (Marseille), Kivimäki (Brest).

 

> Jonathan Paredes / Cergy

Virtanen (Marseille) – Bureau-Blais (Cergy), Perron-Fontaine (Brest) – Bicha (Mont-Blanc), Demers (Briançon), André (Briançon).

Commentaire :

L’arrivée de Virtanen à Marseille correspond au virage à 180° dans les résultats de son club, Chimienti était très régulier chez nous avant sa blessure, et Papillon fur un acteur majeur de la qualification de Caen en play-off.
Bureau Blais est le joueur le plus mobile de D1, j’aime Lazzaroni du Mont-Blanc pour sa prise de responsabilité aussi.
Perron-Fontaine brille avec Brest, mention à Seed de Briançon aussi dont le retour correspond au renouveau de son équipe.
Devant, les statistiques de Demers en face-off sont affolantes, au centre je cite aussi Botten de chez nous qui est une boule d’énergie très responsable défensivement en plus de ses qualités offensives.
À gauche, Bicha a marché fort, j’ai pensé aussi à Bushbacher de Caen et Hordelalay de Neuilly. À droite, André de Briançon est très intéressant, Budinsky de Dunkerque aussi.

> Romain Sadoine / Chambéry

Virtanen (Marseille) – Bureau-Blais (Cergy), Mangone (Neuilly) – Budinsky (Dunkerque), Demers (Briançon), Joanette (Chambéry/Brest).

> Julien Pihant / Cholet

Papillon (Caen) – Bureau-Blais (Cergy), Dehaies (Marseille) – Botten (Cergy), Simard (Cholet), Kivimäki (Brest).

> Antoine Richer / Dunkerque

Papillon (Caen) – Bureau-Blais (Cergy), Perron-Fontaine (Brest) – Hordelalay (Neuilly), Demers (Briançon), Kivimäki (Brest).

> Serge Forcier et Juraj Ocelka / La Roche-sur-Yon

Papillon (Caen) – Robertson (Cergy), Perron-Fontaine (Brest) – Bicha (Mont-Blanc), Demers (Briançon), Kivimäki (Brest).

> Luc Tardif Junior / Marseille

Papillon (Caen) – Bureau-Blais (Cergy), Mangone (Neuilly) – André (Briançon), Demers (Briançon), Kivimäki (Brest).

> Julien Guimard / Mont-Blanc

Chimienti (Cergy) – Bureau-Blais (Cergy), Martinka (Nantes) – Bushbacher (Caen), Hood (Cergy), Kivimäki (Brest).

Commentaire :

Lino Chimienti et Quentin Papillon sont pour moi les gardiens qui ont contribué le plus aux succès de leurs équipes avec des arrêts déterminants, le premier l’emporte de peu.
Philippe Bureau-Blais est un défenseur très mobile, très rapide et avec un excellent patinage intense. Il est capable de faire la différence pour Cergy sur une passe lumineuse ou une action offensive.
Ondrej Martinka est un défenseur dominant et toujours très fair play, il s’appuie sur une bonne qualité de passe et un bon lancer. Il est très impliqué dans le jeu défensif de Nantes toute la saison.
Phil Bushbacher est à la fois un grand travailleur, avec une très bonne protection du palet, et l’auteur de buts importants pour son équipe de Caen. C’est un grand athlète physiquement qui se montre aussi très professionnel.
Le centre de Cergy Dylan Hood est très efficace, et c’est un redoutable sniper. Pour une première saison en France il a été très convaincant.
Samuli Kivimäki, c’est un un vrai joueur finlandais, pas forcément très remarqué mais très efficace pour Brest dans toutes les situations. Il est très fluide, c’est le meilleur attaquant de D1 à mes yeux.

> Stéphane Gros / Montpellier

Papillon (Caen) – Bureau-Blais (Cergy), Susanj (Tours) – Budinsky (Dunkerque), Demers (Briançon), Kivimäki (Brest).

> Daniel Babka / Nantes

Papillon (Caen) – Bureau-Blais (Cergy), Perron-Fontaine (Brest) – Bushbacher (Caen), Demers (Briançon), Kivimäki (Brest).

> Frank Spinozzi et François Dusseau / Neuilly

Papillon (Caen) – Bureau-Blais (Cergy), Mangone (Neuilly) – Bicha (Mont-Blanc), Demers (Briançon), Joanette (Chambéry/Brest)

> Rodolphe Garnier / Tours

Virtanen (Marseille) – Bureau-Blais (Cergy), Gréverend (Brest) – Hordelalay (Neuilly), Botten (Cergy), Demers (Briançon).

Les commentaires sont fermés.

felis lectus consequat. leo massa eget ultricies felis Aenean porta.