Hradec Králové – Zoug (CHL, quart de finale aller)

255

Il y aura au moins un Français en demi-finale de CHL. Oui, mais le(s)quel(s) ? Zoug en compte deux dans ses rangs, les défenseurs Thomas Thiry et Johann Morant (qui fait son retour de blessure). Le HK Mountfield (Hradec Králové), dernier club tchèque en lice dans la compétition, aligne pour sa part l’attaquant Jordann Perret.

Zoug aborde ce match aller à l’extérieur mais débute idéalement en marquant dès la cinquième minute après une mise au jeu en zone suisse. Dario Simion reçoit une magnifique longue passe de Raphael Diaz et s’échappe seul dans le dos de Rosandić : après un petit mouvement à gauche devant le gardien, son revers parfait dans le haut du filet fait taire les supporters tchèques (0-1). Une première pénalité est sifflée dans la foulée pour un cinglage de Petr Zámorský, mais on sent les Tchèques très méfiants envers leur compatriote Jan Kovář qui dirige le jeu de puissance depuis le côté gauche : Filip Pavlík contre plusieurs fois ses passes et ses tirs.

À mi-tiers, Jordann Perret prend de vitesse Thomas Thiry dans un duel direct franco-français, mais il échoue sur la botte du gardien Luca Hollenstein. La domination reste plutôt tchèque. Le défenseur suisse Miro Zryd est le le plus en difficulté, dominé physiquement par Daniel Rákos (comme il l’avait été par Radek Smoleňák dès la première minute) et pris de vitesse par Matěj Chalupa. La quatrième ligne offensive de Zoug effectue des présences méritoires, mais Sven Leuenberger accroche Mislav Rosandić en luttant au fond de la zone offensive, pénalité sans conséquence. Rosandić part lui-même finir le tiers en prison pour avoir retenu Grégory Hofmann sur un contre : Lino Martschini ne parvient pas à remporter son face-à-face avec Marek Mazanec.

Jordann Perret (photo de Stanislav Souček)

Zoug, qui a laissé bien trop d’espaces aux Tchèques en première période, se montre beaucoup plus compact à la reprise. La stratégie est logique pour une équipe qui mène au score. Seul un tour de cage de Perret fait passer un petit frisson dans le slot helvétique. Les Suisses neutralisent leur adversaire, y compris en prenant de plus en plus possession de la rondelle. Le faux rythme semble même bercer les tribunes, moins sonores. Un tir à mi-distance de Radim Šalda frappe l’extérieur du poteau, mais c’est tout. Même une pénalité de Lindberg est annulée par une crosse haute de Červený. Vingt minutes de maîtrise défensive de l’EVZ s’achèvent.

Hradec Králové ne peut pas se laisser endormir ainsi et le sait. Au début du troisième tiers-temps, Radovan Pavlík se défait de Johann Morant dans la zone neutre et sert Radek Pilař en 2 contre 1. Puis, pendant une pénalité de Klingberg, Filip Pavlík lance de la ligne bleue, le capitaine Radek Smoleňák – qui fête ses 33 ans aujourd’hui – travaille le rebond devant la cage et le « top scorer » Tomáš Vincour conclut (1-1). Les Tchèques sont totalement relancés et essaient de faire la différence. Jordann Perret dribble Morant et se présente face au gardien, mais manque toujours d’efficacité dans le dernier geste. Zoug reprend le contrôle du jeu dans les dernières minutes, avec un jeu sûr et simple. Pas question de mettre en risque ce qui reste un bon résultat, avant le match retour en Suisse la semaine prochaine.

Désignés joueurs du match : Marek Mazenec pour Hradec Králové et Luca Hollenstein pour Zoug.

Commentaires d’après-match

Dan Tangnes (entraîneur de Zoug) : « La première période a été serrée, les deux équipes ont eu des occasions, nous avons été chanceux de marquer. Nous avons fait une très jolie deuxième période, où nous aurions bien aimé mettre un deuxième but. Mais ils sont sortis forts en troisième période, nous avons été poussés dans nos retranchements. Il y a eu de bons gardiens. Ce sont les huit meilleures équipes européennes, il faut une performance de haut niveau pour passer. »

Hradec Králové – Zoug 1-1 (0-1, 0-0, 1-0)
Mardi 3 décembre 2019 à 18h00 à la ČPP Arena. 2503 spectateurs.
Arbitrage de Mikael Sjöqvist et Linus Öhlund (SUE) assistés de Tomáš Brejcha et Jiří Svoboda (TCH).
Pénalités : Hradec Králové 6′ (4′, 2′, 0′) ; Zoug 6′ (2′, 2′, 2′).
Tirs : Hradec Králové 28 (10, 7, 11) ; Zoug 26 (10, 11, 5).

Évolution du score :
0-1 à 04’48 : Simion assisté de Diaz
1-1 à 44’07 : Vincour assisté de Smoleňák et Chalupa

Hradec Králové

Attaquants :
Rudolf Červený (A, 2′) – Daniel Rákos – Tomáš Vincour
Matěj Chalupa – Lukáš Cingel – Radek Smoleňák (C)
Jordann Perret (-1) – Patrik Miškář (-1) – Aleš Jergl (-1)
Radovan Pavlík (A) – Lukáš Vopelka – Kevin Klíma
Radek Pilař

Défenseurs :
Tomáš Linhart – Petr Zámorský (2′)
Radim Šalda – Filip Pavlík
Mislav Rosandić (-1, 2′) – Richard Nedomlel (-1)
Zdeněk Čáp

Gardien :
Marek Mazanec

Remplaçant : Štěpán Lukeš (G). Absents : Michael Gaspar et Oskars Cibulskis (blessés).

EV Zoug

Attaquants :
Yannick Zehnder – Oscar Lindberg (2′) – Carl Klingberg (2′)
Gregory Hofmann – Jan Kovář – Lino Martschini (A)
Dario Meyer (+1) – David McIntyre (+1) – Dario Simion (+1)
Sven Leuenberger (2′) – Yannick-Lennart Albrecht – Livio Langenegger

Défenseurs :
Jesse Zgraggen – Dominik Schlumpf
Thomas Thiry – Raphael Diaz (C, +1)
Miro Zryd (+1) – Santeri Alatalo (A)
Johann Morant

Gardien :
Luca Hollenstein

Remplaçant : Robin Meyer (G). Absents : Leonardo Genoni (G, adducteurs), Livio Stadler (fracture du crâne), Fabian Schnyder (opération de la hanche, saison terminée), Erik Thorell (bras cassé), Sven Senteler (épaule convalescente), Jérome Bachofner (main).

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

at ut velit, ipsum id elit. et, facilisis Donec fringilla mi,