Frölunda – Bienne (CHL, quart de finale aller)

109

La Champions Hockey League 2019-2020 en est au stade des quarts de finale, avec toujours dans la course le triple vainqueur de la compétition Frölunda, qui défie le club suisse de Bienne. Pourtant, on a cru perdre les Indians dès les huitièmes de finale, lorsque Färjestad avait remporté le match aller 6-3. Frölunda, finaliste de quatre des cinq éditions de la CHL, a néanmoins réagi en rouleau-compresseur au match retour, 8-2.

Frölunda a laissé Luleå prendre les commandes de la SHL suédoise ce week-end, le club de Göteborg défait… par Färjestad. Les Indians sont donc dauphins en SHL… tout comme Bienne en National League suisse, un rang que l’EHC a récupéré après une victoire dimanche contre Rapperswil. Les bonnes nouvelles ne se sont pas arrêtées là pour Bienne qui a retrouvé Damien Brunner, de retour à la compétition après une opération au poignet.

HillerJonasL’EHC Bienne a le vent en poupe, mais les Suisses vont longtemps serrer les dents à Göteborg. Frölunda prend d’emblée le match à son compte pour éviter toute mauvaise surprise. L’expérimenté Jonas Hiller comprend rapidement que les pucks vont pleuvoir. Rakhshani, Lundqvist et Carlsson seront les plus dangereux durant la première période. Mais si Frölunda a les occasions et la possession, il manque encore l’efficacité.

Cette efficacité, elle sera finalement insolente car pratiquée par Bienne. En début de deuxième période, Bienne se retrouve en avantage numérique, un powerplay dont profite Jason Fuchs, devant le slot. Dix minutes plus tard, les visiteurs suisses vont doubler la mise. Le revenant Damien Brunner élimine Brandon Gormley et se présente seul, il déborde le rempart Johan Mattsson et place un petit lobe astucieux qui passe la ligne de but de justesse : 0-2 après quarante minutes.

L’addition se corser pour les Suédois après seulement 52 secondes de jeu en troisième période. À l’issue d’un engagement gagné par Bienne en zone défensive, Marc-André Pouliot s’empare du puck et accélère couloir gauche sans véritable opposition, l’attaquant québécois de 34 ans parvient à tromper Mattsson. Frölunda n’y arrive pas, même lors de ses supériorités numériques, et il semble qu’un gros déficit sera à combler lors du match retour. Jusqu’aux dix dernières minutes durant lesquelles Hiller va enfin céder. Nicklas Lasu, qui profite d’un puck contré par la défense suisse, et Joel Mustonen, d’un splendide tir du poignet côté gauche, réduiront le score 2-3.

Largement dominateurs (52 lancers au total), Frölunda, revenu de loin et proche de l’égalisation en fin de match, s’est cassé les dents face à Jonas Hiller, impérial. Ce dernier devra reproduire une telle performance au match retour pour assurer la qualification à Bienne et évincer le champion d’Europe en titre.

 

Frölunda – Bienne 2-3 (0-0, 0-2, 2-1)
Mardi 3 décembre 2019 à 18h00 au Frölundaborg de Göteborg. 3182 spectateurs.
Arbitrage de Robin Šír et Oldřich Hejduk (TCH) assistés de Ludvig Lundgren et Anders Nyqvist (SUE).
Tirs : Frölunda 52, Bienne 16.
Pénalités : Frölunda 4′, Bienne 10′.

Évolution du score :
0-1 à 24’03 : Fuchs assisté de Salmela (sup. num.)
0-2 à 33’49 : Brunner assisté de Kreis
0-3 à 40’52 : Pouliot assisté de Rajala et Moser
1-3 à 50’52 : Lasu assisté de Carlsson et Grönlund
2-3 à 53’06 : Mustonen assisté de Moverare

Frölunda HC

Attaquants :
Patrik Carlsson – Johan Sundström (-1) – Rhett Rakhshani (-1)
Mats Rosseli-Olsen (2′) – Nicklas Lasu (+1, 2′) – Samuel Fagemo (+1)
Jacob Peterson (-1) – Simon Hjalmarsson (-1) – Ryan Lasch (-1)
Joel Mustonen (+1) – Joel Lundqvist (C) – Max Friberg (+1)

Défenseurs :
Theodor Lennström – David Printz
Jacob Moverare – Viktor Ekbom
Anders Grönlund (+1) – Brandon Gormley

Gardien :
Johan Mattsson

Remplaçants : Niklas Rubin (G), Julius Bergman. Absents : Lucas Raymond (malade), Karl Stollery (blessé).

EHC Biel-Bienne

Attaquants :
Toni Rajala – Marc-Antoine Pouliot (+1, 2′) – David Ullström (+1)
Mike Künzle – Luca Cunti – Damien Brunner (+1, 2′)
Peter Schneider (-1, 2′) – Jason Fuchs (2′) – Tino Kessler (2′)
Jan Neuenschwander (C) – Anton Gustafsson (-1) – Gilian Kohler
Elvis Schläpfer (-1)

Défenseurs :
Anssi Salmela (-1) – Stefan Ulmer (-2)
Janis Moser (+2) – Yannick Rathgeb (+1)
Samuel Kreis – Rajan Sataric

Gardien :
Jonas Hiller

Remplaçants : Elien Paupe (G), Simon Wüest. Absents : Beat Forster (genou), Damien Riat (tête), Fabian Lüthi (opération de la hanche, saison terminée), Michael Hügli (côtes).

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

libero in elit. risus. ante. leo Sed