Djurgården – Hradec Králové (CHL 2019, demi-finale aller)

264

Hradec Králové fait figure d’îlot tchèque – aidé par quelques étrangers comme le défenseur international letton Oskars Cibulskis et l’attaquant international français Jordan Perret – dans ces demi-finales de CHL. La compétition est en effet toujours dominée par les clubs suédois, dont la compétitivité sur la scène européenne est inversement proportionnelle à l’intérêt du public local. Les tribunes du Hovet sont bien clairsemées ce soir. 189 supporters tchèques ont fait le voyage à Stockholm, organisé par le club.

Djurgården tue une pénalité de Tom Nilsson (après six secondes !) et marque dès le retour au complet. Gustav Possler, servi tout à droite à la ligne bleue, accélère vers le but, résiste à un violent cinglage de Zdeněk Čáp et réussit à propulser le palet dans le haut du filet juste avant que la cage ne sorte de ses gonds, comme le montre le ralenti qui dément la première impression des arbitres (1-0). Pourtant, les visiteurs égalisent très vite sur un lancer lointain à mi-hauteur de Richard Nedomlel, promu assistant-capitaine pendant les fêtes après un changement d’attribution des « A ». Sur ce but, le gardien finlandais Karri Rämö a été masqué par le placement en écran de Jordan Perret (1-1). Dans ces cinq minutes, les Suédois n’ont donc rien gagné et ont même perdu un joueur : Possler, qui doit rentrer aux vestiaires car il s’est blessé sur son but.

La première faute sifflée est un accrochage de Rasmus Kahilainen en zone neutre. Les Tchèques s’installent de manière intéressante dès la pénalité différée… mais se font sortir de la zone pendant les deux minutes effectives, d’abord par la vitesse de Manuel Ågren puis par par la solidité dans les duels de Jesper Pettersson. Pendant la prison suivante contre Berglund, la fusée Manuel Ågren – cheveux blonds au vent – continue d’être l’homme le plus dangereux sur la glace et se procure un tir de l’enclave en malgré l’infériorité. Étonnante impression que laisse ce joueur de 25 ans, qui n’avait jamais joué en SHL avant 2019. Même s’ils n’ont pas profité de leurs jeux de puissance, les Tchèques ont repris le contrôle du jeu et finissent le tiers par une longue séquence de possession… qui aboutit à une troisième pénalité contre Tom Nilsson, qui a fait trébucher Paulovič.

Hradec Králové commence donc la deuxième période à 5 contre 4… et est totalement mis sous l’éteignoir par le pressing, ne passant que furtivement en zone offensive ! Mais les Tchèques marquent dès le retour au complet. Coincé le long de la bande, Jordan Perret sort le palet du patin vers Richard Nedomlel qui centre dans les bottes de Rämö, et Matěj Chalupa, tout seul devant la cage, met le rebond en lucarne (1-2). On peut s’étonner que l’équipe tchèque ait inscrit ses deux buts sur des actions installées à 5 contre 5 alors qu’elle a été incapable de produire la moindre action similaire avec l’avantage d’un homme. Mais elle peut se consoler en constatant par la suite que Djurgården – pourtant deuxième meilleur powerplay de CHL – ne fait pas beaucoup mieux pendant les prisons de Perret et Šalda. Comme au premier tiers, les blancs monopolisent de plus en plus le palet au fil des minutes. Chalupa se détache sur la droite et son centre du revers trouve Lukáš Cingel, dont le tir est détourné de justesse par le haut de la botte droite de Rämö.

Les Tchèques abordent le troisième tiers-temps de la meilleure des manières : déjà nantis d’un but d’avance, ils continuent de presser à deux et ne subissent pas. Il y a bien Alexander Holtz, tout juste revenu du Mondial junior avec la médaille de bronze, qui semble capable de créer du danger pour les Suédois avec un joli dribble… mais dans la continuité de l’action, Matěj Chalupa contre le défenseur Simon Johansson à la ligne bleue et part marquer en contre-attaque, du revers entre les bottes du gardien (1-3). Jordann Perret est même tout près d’inscrire le quatrième but en interceptant une passe de Djurgården dans la zone suédoise : Rämö n’arrive pas à bloquer totalement son tir, le palet s’échappe dans son dos… mais échoue au pied du poteau !

Les joueurs du Mountfield HK se placent en contrebas de leurs supporters pour célébrer ce beau succès, qui n’est toutefois pas encore définitif. Le match retour mardi prochain n’est pas encore joué. À défaut d’avoir couronné sa prestation par un but qui aurait été bien utile, Jordann Perret – qui a déjà fait partie des trois joueurs de son équipe proposés au vote comme joueur du mois de décembre – a eu une forte contribution ce soir puisqu’il a amené les deux premiers buts par son travail de l’ombre : sa présence physique dans le slot, puis sa passe du pied alors qu’il participait à la conquête du palet dans les bandes.

Commentaires d’après-match

Radek Smoleňák (capitaine de Hradec Králové) : « Nous avons obtenu un super résultat, mais c’est surtout la manière dont nous l’avons obtenu qui me réjouit. Ce qui est décisif, c’est d’être fort en patinage, et nous l’avons été. Et dans les cages, nous avions un gardien de première classe avec Marek Mazanec. Nous regardons les Suédois dans les yeux. Nous avons déjà montré ce dont nous étions capables en battant des adversaires forts comme Zoug et Mannheim. »

 

Djurgården – Hradec Králové 1-3 (1-1, 0-1, 0-1)
Mardi 7 janvier 2020 à 19h00 au Hovet de Johanneshov. 2383 spectateurs.
Arbitrage de Viktor Birin et Stanislav Raming (RUS) assistés de Örjan Åhlen et Daniel Persson (SUE).
Pénalités : Djurgården 8′ (8′, 0′, 0′) ; Hradec Králové 4′ (0′, 4′, 0′).
Tirs : Djurgården 21 (12, 3, 6) ; Hradec Králové 21 (11, 5, 5).

Évolution du score :
1-0 à 02’10 : Possler assisté d’Alsing
1-1 à 04’39 : Nedomlel assisté de Koukal
1-2 à 29’57 : Chalupa assisté de Nedomlel et Perret
1-3 à 49’39 : Chalupa

Djurgårdens IF

Attaquants :
Michael Haga (-1) – Patrik Berglund (-1, 2′) – Niclas Bergfors (-1)
Manuel Ågren – Jacob Josefson (C) – Alexander Holtz (-1)
William Eklund – Tom Wandell – Erik Walli-Walterholm
Henrik Eriksson (-1) – Kalle Östman (-1) – Gustav Possler
Rasmus Kahilainen (2′)

Défenseurs :
Olle Alsing – Tom Nilsson (4′)
Marcus Högström – Jesper Pettersson (-1)
Robin Norell (-1) – Linus Hultström (-1)
Simon Johansson (-1)

Gardien :
Karri Rämö

Remplaçant : Niklas Svedberg (G). Absents : Robin Jensen (G, genou), Anton Hedman (blessé), Daniel Widing (recruté la semaine dernière mais interdit de CHL car il a participé à la compétition avec Luleå), Jason Garrison (hanche), Sebastian Strandberg (aine), Mattias Guter (commotion), Dick Axelsson (?).

Hradec Králové

Attaquants :
Matěj Chalupa (+2) – Lukáš Cingel (+2) – Radek Smoleňák (C, +1)
Radovan Pavlík (A) – Jakub Lev – Kevin Klíma
Jordann Perret (+1, 2′) – Petr Koukal – Aleš Jergl
Patrik Miškář – Michal Dragoun (+1) – Matej Paulovič

Défenseurs :
Oskars Cibulskis – Zdeněk Čáp
Radim Šalda (2′) – Filip Pavlík (A)
Mislav Rosandić (+1) – Richard Nedomlel (A, +2)
Jakub Váchal

Gardien :
Marek Mazanec

Remplaçant : Štěpán Lukeš (G). Absents : Petr Zámorský (blessé), Radek Pilař (blessé), Michael Gaspar (blessé), Tomáš Vincour (parti à Brno), Daniel Rákos (échangé à Brno contre Jakub Lev).

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

consequat. nunc at pulvinar Sed lectus ut