Division 1 (20e journée) : Montpellier cède la dernière place

Photographie : Olivier Benard
477

Longtemps accompagnés de Caen et Neuilly dans un triptyque de tête, les Jokers de Cergy Pontoise sont enfin parvenus à se détacher avec une série en cours au coup d’envoi de six victoires. Les Franciliens ne comptent guère laisser les adversaires revenir, et cela passait ce samedi par un déplacement au Mont-Blanc, longtemps surprenant mais entrer depuis dans le rang, pour enrichir la rime. Austin Vieth et Kévin Lorcher furent les premiers buteurs de la partie, mais les Yétis recollèrent par Ville Vepselainen, auteur d’un doublé. Sans panique, les joueurs de Jonathan Paredes réagirent par l’intermédiaire des deux meilleurs pointeurs du championnat, Max Kalter et Pierre-Charles Hordelalay. Le leader confirme, tandis que Mont-Blanc retourne dès demain aux affaires à Marseille, pour jouer un match en retard (2-4).

Le dauphin Neuilly sur Marne recevait Cholet en une affiche prometteuse tant les Dogs sont difficiles à manœuvrer cette saison. La preuve est venue sur la glace francilienne où les Bisons s’en sont certes sortis, mais sur le plus petit des écarts. Valère Vrielynck a inscrit deux buts, et Joe Dubé est l’autre buteur nocéen. Nicolas Dionne puis Jacob Smith ont longtemps entretenu la flamme, mais Neuilly parvient à conforter sa seconde place (3-2).

Après Caen mardi, les Corsaires de Dunkerque pouvaient prétendre se payer le scalp d’une autre formation du top 4 en une même semaine. Mission accomplie mais cette fois-ci, il a fallu recourir aux prolongations. Les Remparts de Tours ont pourtant dominé au relevé de tirs (45 contre 39), mais c’est Francis Ballet qui a fait parler l’expérience après trois minutes de temps supplémentaire et en situation de supériorité numérique (4-3 a.p). Troisième succès de série pour les Maritimes, tandis que Tours quitte le top 4.

Ce sont les Albatros de Brest qui prennent la place. Ils accueillaient les Drakkars de Caen dans un match entre deux équipes aux trajectoires inverses : après un début de saison catastrophique, Brest a connu sa renaissance et restait sur cinq victoires. Dans le même temps, si la défense demeure solide, Caen déplorait deux défaites consécutives avant la rencontre. Cela fait désormais six et trois, car les Bretons ont été impériaux à domicile. Justin Bernier a marqué un doublé, Quentin Jacquier et Quentin Berthon sont les autres buteurs tandis qu’Éric Aurard a retiré la possibilité d’un blanchissage à Julien Gaubert (4-1). Les Drakkars voient Cergy et Neuilly s’envoler, et voient également Brest revenir à deux points, insensé il y a encore un mois.

A mi-tableau, les Corsaires de Nantes avaient la possibilité de bonifier le beau succès du week-end dernier face à Caen, en cas de victoire face aux Eléphants de Chambéry. C’est chose faite avec six buteurs différents dans la partie (Frederic Bergeron, Patrik Prokop, Brieux Houeix, Edouard Dufournet, Madison Dunn, Karl Leveillé) en un succès qui s’est dessiné dans la dernière période de la rencontre (6-3). Nantes passe ainsi devant l’adversaire du soir au classement.

Dans les équipes à la lutte pour accéder aux play-offs, la rencontre entre Marseille et Strasbourg revêtait une importance majeure. En ouvrant le score après cinq minutes par l’Américain Floodstrand, puis en tenant la marque jusqu’à la dernière pause, les Spartiates avaient fait une bonne partie du chemin. Mais l’Étoile Noire réagissait dès l’entame du troisième tiers-temps par Michal Duras, une période et donc un match qui seront remportés grâce à Alejandro Burgos-Ramires et l’ancien Toulousain Beni Berisha, pour son premier but sous le maillot strasbourgeois (1-3). Strasbourg revient à deux points de Marseille, qui aura l’occasion de sauver son week-end demain en cas de victoire face au Mont-Blanc.

Enfin, c’était une confrontation directe qui opposait les Vipers de Montpellier aux Sangliers Arvernes de Clermont. L’enjeu était simple : en cas de victoire de Montpelliérains à domicile, ils laissaient la dernière place à Clermont. La partie fut enlevée au possible, les Vipers prenant les devants par Joona Springare et Yuri Lomakin, et Clermont réagissant dans le tiers médian par Téo Sarlieve et Léonard Nalliod-Izacard. Vladimir Kubus redonne l’avantage, Nathan Medeiros égalise puis François Faure donne l’avantage à Clermont pour la première fois du match. Avantage d’une minute trente puisque Springare s’offre un doublé. Montpellier s’en sort finalement par Martin Vojsovic et Henri Fomin (6-4). Clermont reprend la lanterne rouge à l’issue de cette journée.

Résultats et classement de division 1

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

velit, dictum elementum id, elit. porta.