Division 2 (17e journée) : la vingtaine pour Épinal

Photographie : DiaposiTyph'
750

Surpris à domicile le week-end dernier par Paris, il était dit qu’Épinal souhaiterait laver l’affront et se remettre dans le bon sens dès ce soir. À cet effet, les malheureux Gaulois de Châlons en ont fait les frais avec une très lourde défaite. Le score n’est pas banal et témoigne du fossé entre les deux formations. Dominik Fujerik inscrit neuf points dans la rencontre (4+5), tandis que Nicolas Gaspar fut l’auteur d’un quintuplé (et deux passes). Épinal aura l’occasion d’entériner définitivement sa première place le week-end prochain avec un match en retard face à Valenciennes, tandis que Châlons est désormais condamné à jouer la poule de maintien (2-20).

Il fallait bien cela puisque Meudon colle toujours aux basques des Spinaliens. Les Comètes ont effectué le court déplacement pour affronter Évry-Viry, et reviennent une nouvelle fois avec les trois points de la victoire. Ce sont pourtant les locaux qui menaient après vingt minutes sur un but de Niemelä, mais les joueurs de Sylvain Codère ont pris la mesure de l’adversaire pour s’imposer avec un dernier but en cage vide du Franco-Américain Tristan Brooks (2-6).

Derrière, une confrontation directe pour la lutte au podium opposait Rouen troisième aux Français Volants, quatrièmes. Fort de son exploit samedi dernier sur la glace de Poissompré, Paris n’a pas tremblé face à la jeune garde normande. Après avoir vu leur gardien canadien William Lavallière voler littéralement la partie à Épinal, les Parisiens ont cette fois-ci fait parler l’offensive avec notamment un triplé d’Oleg Kuzmin et un doublé de Kévin Guimbard. C’est le natif de Biélorussie Konstantin Kebets qui a sauvé l’honneur pour les Dragons, qui perdent la troisième place au profit des Volants (6-1).

La défaite de Châlons propulsait Valenciennes en play-offs, mais les Diables Rouges ne se sont pas contentés de ce ruissellement. Ils avaient perdu le derby du Nord en début de saison, ils prirent ce soir leur revanche sur la glace de Wasquehal. Ce sont les étrangers qui firent la différence dans la partie avec un doublé de l’Américain Mike Crowley, un but du joueur belge Maël Harmegnies, et un dernier du Letton Erlends Klavins. Benjamin Louf est l’unique buteur des Lions (1-4).

Seule équipe du groupe d’ores et déjà condamnée à jouer le maintien avant cette journée, Courbevoie recevait Amnéville et la rencontre fut pour le moins échevelée. 14 buts marqués et la rareté de n’en voir qu’un seul inscrit en unité spéciale… et en infériorité de surcroît ! Avec un quadruplé et deux assistances, Maxime Griet est l’homme du match même si son comparse de ligne Vladislav Vrtek compte également six points (1+5). Les Mosellans s’imposent et piquent la sixième place à Wasquehal (6-8).

D’ores et déjà assurés de la première place de la poule sud en fin de saison régulière, les Pingouins de Morzine-Avoriaz ont pour tâche de préparer au mieux la deuxième phase. Cela passait par un court déplacement à Annecy, et par un court succès puisqu’acquis durant les prolongations. Les Pingouins ont mené pratiquement toute la partie jusqu’à ce que Lukas Kriz complète un doublé à une minute et sept secondes du terme, synonyme d’égalisation. C’est finalement Cedrick Chagnon en supériorité numérique qui permet à Morzine de ramener deux points à la maison (3-4 a.p).

Les Bouquetins de Courchevel-Méribel-Pralognan se déplaçaient à Roanne avec l’objectif de verrouiller définitivement leur deuxième place. Mais il s’agissait également d’un match à enjeu pour les Renards, non assurés d’accéder aux play-offs. Le match fut prolifique, ayant vu notamment un triplé de chaque côté (Nicolas Bellerose pour Roanne, Aurélien Haaser pour l’HCMP), mais Roanne s’impose au final. Cette victoire permet aux joueurs de la Loire de valider la place dans les séries (7-5).

Le derby de l’Isère portait des enjeux bien différents entre les deux formations : les locaux de Vaujany sont toujours à la lutte pour se qualifier pour les play-offs, les visiteurs de Villard-de-Lans ont toujours la deuxième place dans la ligne de mire. La logique sportive fut respectée, avec notamment des doublés de Jeoffrey Couvat et Jaromir Florian. Celui d’Adel Koudri de l’autre côté n’aura pas suffi (4-7). Les Ours demeurent troisièmes, et Vaujany possède un « joker » sur ses adversaires directs, avec un match en retard mais où il faudra affronter le leader Morzine.

Cette lutte aux play-offs, il en était directement question entre Colmar et Toulouse, deux adversaires directs à cette fin. Les Bélougas ont fait le long voyage et repartent avec la victoire, et un billet composté pour le top 8 ! Eddy Martin Whalen et le capitaine Flaury Bermond sont les buteurs de la victoire, alors que Maxime Leroux a réduit le score (1-2). Les Titans conservent toutefois une chance : ils doivent souhaiter une défaite de Vaujany la semaine prochaine, puis recevront cette même équipe des Grizzlys dans deux semaines, pour le match couperet.

Une équipe pour qui la poule de maintien est une réalité depuis longtemps, c’est la réserve de Strasbourg. Elle se déplaçait à Valence et si elle ne fut pas en mesure de prendre les premiers points de sa saison, la note fut moins corsée qu’à l’accoutumée. La faute peut être à un relâchement des Lynx qui a permis à Paul Fillod d’inscrire un doublé, à l’instar de Thomas Marcinek et Geoffrey Bidoli. Clément Stevenin et Antoine Pelisse y sont également allés de leur but (6-2). Comme Villard-de-Lans, Valence peut encore espérer terminer à la seconde place à l’issue de la saison régulière.

Résultats et classements de division 2

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

facilisis ipsum in ipsum venenatis, velit, Phasellus