Les anecdotes d’octobre 2020

712

Dans des temps un peu moroses, vous vous réjouissiez à l’avance à la publication des anecdotes du mois ? Vous vous disiez que vous alliez rigoler un bon coup en vous distrayant du quotidien ? Hé bien… désolé, mais dans ce cas, il vaudrait peut-être mieux que vous re-regardiez une rediffusion d’un film de Louis de Funès déjà passé lors du précédent confinement.

Nos anecdotes ne pourront pas éviter les sujets qui fâchent, et les perspectives pas toujours réjouissantes de la pandémie. Ce n’est pas non plus qu’on a fait exprès de ne retenir que les épisodes les plus navrants ou inquiétants : on peut aussi se remplir la panse de bonnes viennoiseries en sauvant les animaux sauvages. Et on peut toujours se référer à un adepte de la pensée positive porteur du numéro 68.

Voici donc les anecdotes d’octobre 2020, qui auront rarement été aussi nombreuses qu’en cette période où les compétitions s’arrêtent.

 

Les commentaires sont fermés.

Phasellus ut mattis quis elementum Aliquam