L’équipe-type de Ligue Magnus de novembre 2021

728

Angers est l’équipe en forme de la Ligue Magnus, celle qui a connu le meilleur mois de novembre avec 15 points en 6 matches. Les Ducs sont avant tout un collectif très solide, qui ne placent à chaque fois qu’un joueur dans l’équipe-type. Il s’agissait jusqu’ici de défenseurs (avec Coulombe puis Smith qui s’est ensuite blessé) mais le duo offensif vedette de l’ailier gauche Tommy Giroux et de son centre Philippe Halley commence à élever le niveau de performance avec chacun 8 points et une fiche de +7 sur le mois. Giroux en particulier a été intenable et décisif dans le match au sommet à Grenoble, un succès qui permet aux Angevins de ne pas laisser s’échapper le leader du championnat. Il obtient ainsi sa première sélection dans l’équipe-type sous ses nouvelles couleurs, lui qui avait été choisi deux fois à l’automne 2019 quand il jouait à Amiens (à chaque fois avec Halley).

Le joueur de centre n’est cette fois pas son compère mais un nouveau renfort canadien des Gothiques, arrivé l’an passé. Alexandre Boivin n’est pas l’attaquant le plus impressionnant mais c’est avant tout un modèle de régularité qui a marqué et rendu une fiche positive à chaque match. Toujours dans les bons coups, il forme une doublette efficace avec un jeune ailier gauche français, l’épatant Tomas Simonsen.

Quand on parle de collectif performant, il faut aussi citer Gap, qui a infligé sa seule défaite de novembre à Angers, et qui a aussi gagné à Rouen, même si ses performances sont plus décevantes à domicile. Il n’y a pas toujours un joueur qui se détache chez les Rapaces, notamment à l’offensive où des lignes différentes sont capables de marquer, mais une vieille connaissance de l’équipe-type fait son retour : Chad Langlais avait toujours reçu une nomination au moins une fois chaque année depuis son arrivée en France, une série de six saisons consécutives qui s’est interrompue lors de la dernière demi-saison Covid. Ce n’est donc pas une surprise de revoir l’Américain, auteur d’un solide mois à 5 assists et +4 alors que Gap avait un calendrier difficile.

213 langlaischad gap 20211105

Bordeaux n’a peut-être pas la masse salariale des autres équipes citées avec sa masse salariale allégée et la longue absence d’une recrue-phare (Austin Fyten, tout juste revenu de blessure). Et pourtant les Boxers figurent à la surprise générale dans la première moitié de tableau. C’est parce que leurs joueurs-clés maintiennent un niveau de performance élevé qui explique qu’ils sont trois à faire irruption dans l’équipe. Pour ceux qui estiment que la capacité la plus importante d’un gardien est de glaner des victoires, Clément Fouquerel est leur homme : il a été titulaire pour les 5 succès bordelais en novembre, remplaçant pour les 2 défaites. En plus, il a même contribué à l’offensive avec une passe gagnante en prolongation à Anglet.

Les deux autres représentants des Boxers sont deux recrues de l’intersaison qui ont fait carton plein. Après des matches amicaux discrets, Alex Wideman a montré sa polyvalence dès le début du championnat : ailier droit créateur mais aussi finisseur, il anime le front de l’attaque bordelaise et met également beaucoup d’implication dans le repli défensif. Il s’entend à merveille sur la glace avec l’autre nouveau visage majeur de l’équipe, Kevin Spinozzi. Le défenseur franco-canadien – auteur de 6 buts en novembre soit plus que tous les attaquants – est le premier joueur à avoir être élu deux fois dans l’équipe-type cette saison !

L’équipe-type de novembre 2021 : Clément Fouquerel (Bordeaux) / Chad Langlais (Gap) – Kevin Spinozzi (Bordeaux) / Tommy Giroux (Angers) – Alexandre Boivin (Amiens) – Alex Wideman (Bordeaux).

La Ligue Magnus 2021/22.

626 widemanalexandre bordeaux 20210922626

Les commentaires sont fermés.