HA
top

Ottawa paye le prix fort pour Matt Duchene

545

C’est la fin d’un feuilleton qui aura duré plus d’un an… Matt Duchene n’est finalement plus un joueur de l’Avalanche et s’en va rejoindre Ottawa, dans un échange à trois avec la participation de Nashville.

 

Qui obtient quoi?

Ottawa: Matt Duchene. Un marqueur de premier trio qui peut jouer centre et à l’aile. Son jeu est surtout offensif et il ne faut pas trop lui en demander défensivement. À bientôt 27 ans il est cependant dans la seconde partie de sa carrière et la grande question est de savoir à quoi va ressembler son jeu sorti du bourbier Colorado. Il a toujours mieux paru sous le maillot du Canada mais le contraire serait difficile… Il trouvera à Ottawa une autre équipe de « underdogs » dont le « système » lui demandera d’utiliser sa vitesse et sa technique en contres.

L’autre question concerne son avenir à long terme. Il sera agent libre en juillet 2019 et pourrait tout simplement aller voir ailleurs. Natif de l’Ontario, il pourrait cependant trouver un avantage sentimental à jouer pour les Sens. Ottawa croisera en tous cas fort les doigts pour le conserver, vu le prix payé.

 

Nashville: Kyle Turris. Nashville manquait cruellement d’un deuxième centre, les Preds le tiennent. À 28 ans sa production offensive en pts/60mn est inférieure à Duchene mais il est plus polyvalent. Turris a également l’expérience des playoffs dans un rôle exigeant de premier centre. Nashville lui a donné dans la foulée un contrat de 6 ans à 6M$ par an, somme qu’Ottawa refusait de payer. Le prix payé par Nashville est élevé, surtout Samuel Girard, mais la profondeur défensive leur permet ce luxe et le trou béant dans leur alignement est comblé.

 

Colorado reçoit de Nashville un choix de 2e tour 2018, Samuel Girard et Vladislav Kamenev. Kamenev est un ailier offensif qui sort de deux très bonnes saisons en AHL mais n’a pas encore percé en Ligue Nationale. Samuel Girard est l’une des deux perles que les Predators ont encore en réserve à la ligne bleue. Il avait convaincu ses dirigeants de le garder en NHL cette saison et ses quelques apparitions ont été prometteuses. Son profil est celui d’un défenseur offensif à la Roman Josi, ultra dynamique et pouvant jouer sur le Power play. Il devrait trouver sa place dans le top4 de l’Avalanche pour de longues années, voire mieux.

Les Avs reçoivent d’Ottawa Shane Bowers, Andrew Hammond, un 1er choix 2018 (devant 2019 si le 2018 se trouve être dans le top10) et un 3e choix 2019. Shane Bowers était le choix de première ronde 2017 des Sens (28e rang), c’est un centre plutôt défensif. Andrew Hammond est le gardien AHL de l’organisation, célèbre pour avoir emmené l’équipe en playoffs il y a deux ans après la blessure de Craig Anderson. Sa série de feu avait cependant explosé en vol dès le premier tour des séries et la magie n’est jamais revenue. Difficile de voir ce que Colorado va en faire. Le choix de première ronde pourrait être la grosse plus-value pour Colorado. Si Ottawa s’est protégé en s’offrant la possibilité de donner le choix 2019 si le choix 2018 est dans le top10 de la draft. Cependant, rien ne garantit que Ottawa ne finira pas de nouveau dans la cave en 2019. Les Sens sortent d’un parcours cendrillon le printemps dernier et le « système » de Guy Boucher continue d’arracher des points mais Ottawa semble continuellement sur le point d’exploser en vol, et leur dépendance à Erik Karlsson est très inquiétante.

 

Alors qui sort gagnant?

Joe Sakic s’était acculé dans un coin et s’en sort finalement très bien car Ottawa a sorti le portefeuille. Obtenir un excellent espoir en défense (Girard), un attaquant aux portes de la NHL (Kamenev), deux choix de première ronde (Bowers + 2018), plus les autres choix est un gigantesque package pour Duchene.

Nashville obtient la pièce manquante à son puzzle en ne payant que des pièces sacrifiables pour cause de surplus. Le prix payé est dans la lignée de l’échange Sergatchev pour Drouin cet été.

Ottawa prend clairement le plus gros risque. Duchene est un nom clinquant mais cela valait-il la peine de donner au total Turris, Bowers, un 1er tour, un 3e tour et Hammond ?? Si Duchene joue comme il le fait à Colorado, le jeu n’en vaut clairement pas la chandelle. Surtout que la question de son prochain contrat sera épineuse alors que celui de Karlsson viendra à échéance au même moment. Le management des Sens est toujours prompt à sauter les étapes comme lors des échanges de Bobby Ryan, Dion Phaneuf ou Derrick Brassard. Mais Ottawa est-il vraiment (vraiment?) un prétendant à la coupe…