Présentation des Diables rouges de Briançon

656

Petite présentation de Briançon en avant-goût de la saison. La présentation complète de la division 1 sera publiée comme chaque année début octobre.

 

Briançon poursuit son parcours en Division 1 et désire se placer parmi les favoris  pour les séries finales. En deux exercices, les Hauts-Alpins ont été effacés dés les quarts de finale par Val Vanoise puis par Neuilly. Les Diables rouges repartent avec un groupe de qualité et des ambitions. Mais les dirigeants ont la volonté de faire évoluer de nombreux jeunes et proposent pas moins de 7 joueurs issus de la formation briançonnaise dans l’effectif.

GARDIENS

Le portier tchèque Jiri Blazek repart pour une deuxième saison. Il a baissé de 90,9 à 88,9% cette année en saison même s’il a rehaussé son niveau en play-offs à. 91%. Il sera suppléé par deux jeunes, Corentin Noré de Val Vanoise, formé à Grenoble, ainsi que Mathis Condevaux, formé au club.

DÉFENSE

Les arrières français sont au nombre de quatre avec Loïc Chapelier qui revient au club après 3 saisons à Gap et une à Strasbourg. Le passage en Alsace a été compliqué avec une fiche à -17 et une saison très dure à affronter. Il a atteint le cap des 150 matchs en Ligue Magnus. Même chose pour Thibaut Farina qui a fait une escapade à Épinal. Les deux tout jeunes Alexandre Raby et Charles Schmitt sont issus de l’école de Briançon et Gap pour le second.

Bruno Baldris est un joueur espagnol qui évolue en équipe nationale  U20 et a déjà 10 sélections aux championnats du monde D2B séniors. Il termine deux fois meilleur défenseur des Mondiaux U18 et U20 ainsi que meilleur marqueur des défenseurs. Après avoir quitté l’Espagne, il a poursuivi son parcours en U18 et U20 à Angers.

Mais le club a mis la main sur trois bons Canadiens pour renforcer les lignes défensives.

Gabriel O’Connor  arrive comme meilleur marqueur des défenseurs avec Caen (20 matchs –  26 points). C’est un solide gaillard de 1,90m pour 97 kg. Il a une excellente éthique de travail, il a beaucoup de leadership et il performe sur la glace. Il s’est imposé comme un gros travailleur en Junior majeur du Québec. À Halifax, il a côtoyé Brad Marchand (Bruins de Boston) et Jakub Voracek (Blue Jackets de Columbus). Il précise, lui-même, que son rôle n’est pas de scorer mais plutôt de bien défendre. En 77 parties de D1 à Nantes et Caen, il a tout de même placé 45 points.

Elias Ghantous vient de terminer son parcours NCAA à Robert Morris University. Le défenseur orienté vers la défensive pure a acquis une réputation plus importante pour son jeu physique que pour son toucher du palet. Mais il est également devenu un pilier défensif en tant que senior. Il est le cinquième membre de cette équipe à avoir signé un contrat pro. Jason Seed entame sa deuxième saison à Briançon (31 parties et  14 points).

ATTAQUANTS

Au rayon attaquant Briançon s’appuie sur 5 Canadiens dont Jessyko Bernard qui vient de terminer meilleur marqueur de SPHL (44 points en 58 matchs) à Pensacola.  Il est passé par Brest en 2017. Il s’agit d’un avant très puissant, solide et doté d’un excellent maniement du palet. Expérimenté il est allé chercher la nouveauté en Australie pour satisfaire sa passion de globe trotter.

Kyle Campbell vient lui aussi de Pensacola et vient de conclure son parcours universitaire à York. Assistant capitaine il est doté d’un profond sens éthique sur et en dehors de la glace.

Blake Young est auréolé du titre de champion NCAA avec Duluth Minnesota University. Enfin Françis Drolet entame sa 4e saison en France – dont sa première à Nantes – soit 84 points en 85 matchs. Alexandre Demers est aussi passé par Nantes (5 saisons) et entame sa seconde année à Briançon. Il s’agit d’une fine gâchette qui a accumulé 153 points en 130 parties de D1.

Le groupe est constitué de nombreux jeunes français dont plusieurs sont issus de la formation briançonnaise comme Mathieu André qui effectue un retour au club après un long passage par Gap, Anglet et une saison à Bordeaux. Lucas Bonnardel (passage à Grenoble), Hugo Casini (deux saisons à Angers).

Donner la chance à de nombreux jeunes joueurs français est une marque de fabrique au club, et ce sont des horizons et expériences diverses qui s’illustrent dans cet effectif. Tout d’abord avec les Alsaciens Aurélien Haaser (débuts à Strasbourg et parcours Magnus à Mulhouse), Antoine Gsegner formé à Toulouse et U18 à Grenoble qui vient de passer une année au Canada en Greater Metro Junior A Hockey League. Important dans les deux sens de la glace, il est créatif plus que scoreur. Il s’agit d’une ligue junior indépendante du système Hockey Canada, basée en Ontario. Elle ne fait donc pas de l’objet de restriction à l’importation de joueurs extérieurs à l’Amérique du Nord.

Fabien Métais continue d’accumuler de l’expérience avec 148 matchs de Magnus (Caen, Lyon et Gap), Nicolas Siegfried, Saint-Pierrais de naissance, a monté les catégories U18 et U22 à Strasbourg.

Le groupe semble assez homogène et devrait permettre de jouer encore les places qualificatives pour les play offs. La bande à Claude Devèze cherche maintenant à aller plus loin dans les séries dans une Division 1 qui devient de plus en plus compétitive.

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

sed lectus fringilla neque. leo. Praesent ut leo eleifend ut