HC’05 Banská Bystrica – HC Lugano (CHL, groupe H, 2e journée)

95

Perdants de la première journée, Banská Bystrica et Lugano croisent le fer deux jours plus tard en Slovaquie dans le but de commencer leur récolte de points dans la compétition.

chlL’enjeu explique très probablement l’entame très attentiste des deux formations. I faut attendre plusieurs minutes avant de goûter aux premières escarmouches, à mettre à l’actif des locaux, notamment ce projectile envoyé sur la ligne bleue par le grand Vladimír Mihalik, qui ne fait toutefois que rayer le casque du gardien Elvis Merzļikins.

Le vice-champion de Suisse balbutie son hockey, manquant cruellement de l’envie et de la précision qui font d’habitude son efficacité, et concède deux pénalités successives. La seconde est provoquée par le portier letton de Lugano qui file une gauche à Brock Higgs, lequel l’avait il est vrai un peu trop titillé au visage avec sa crosse. Si les « Béliers » ne profitent pas des 21 secondes à 5 contre 3 qui s’ensuivent, ils exploitent toutefois le power-play restant puisque Guillaume Asselin loge son revers dans la lucarne gauche de Merzļikins (1-0, 16’01).

Le premier tiers-temps plutôt convaincant des rouges est pourtant galvaudé dès la reprise lorsque Mihalik offre un tir de pénalité à Gregory Hofmann, le vice-champion du Monde transformant l’aubaine sans se faire prier (1-1, 20’18). Mais le club helvète n’est pas dans un grand soir et Banská Bystrica utilise cette fébrilité pour creuser rapidement l’écart. En moins de trois minutes, Tomáš Zigo conclut dans le slot le travail au corps-à-corps de Brenden Miller au poteau droit qui venait d’user le gardien (2-1, 24’18) puis Ben Marshall, libre de tout marquage, enfile l’aiguille entre les deux cercles alors que Merzļikins avait perdu sa crosse dans un précédent accrochage (3-1, 26’49).

Éric Faille a encore une énorme occasion dans la foulée et l’on ne donne pas cher alors de la peau des visiteurs. Mais à défaut d’être brillants, ils sont vaillants et parviennent à recoller : Jani Lajunen fait écran devant Stephon Williams, loupe d’abord la déviation du tir de Taylor Chorney, puis rate encore le premier rebond avant de mettre enfin au fond sur sa troisième tentative (3-2, 28’25). Déjà quatre buts sont tombés dans ce deuxième acte spectaculaire et, après un léger temps mort à signaler à la demi-heure de jeu, Faille en rajoute un cinquième, encore une fois sur un tir de pénalité qui sanctionne une faute de Sébastien Reuille (4-2, 37’21).

Les deux Québécois du champion de Slovaquie, Faille et Asselin, si prolifiques en fin de saison dernière, avaient quelque peu déçu contre Jyväskylä quarante-huit heures auparavant, restant muets devant la cage finlandaise, mais ils se rattrapent de belle façon face à Lugano. Le premier cité a trois points dans la besace au bout de quarante minutes, le second, passeur sur un dernier but local, atteint le même bilan dans l’ultime opus : alors que la machine suisse s’enraye une nouvelle fois en encaissant trois pénalités en moins de cinq minutes, Banská Bystrica jouit de nouveau d’une double supériorité numérique que Zigo transforme au poteau droit, signant un doublé personnel qui scelle le succès slovaque (5-2, 49’00).

Revanche dès le vendredi 7 septembre à Lugano.

Commentaires d’après-match (source : hokejportal.net)

Dan Ceman (entraîneur de Banská Bystrica) : « On a fait quelques bons matchs en préparation, particulièrement celui contre Slovan Bratislava (ndlr : victoire 4-3 le 24 août), et j’attendais de mes joueurs qu’ils réalisent une prestation comparable ce soir. Jeudi, contre Jyväskylä, ce fut vraiment très dur, on a perdu beaucoup trop de palets. Nous devions réagir. Il fallait simplifier notre jeu et transmettre plus rapidement dans notre zone. Nous avons résisté à la pression de Lugano en entame, par chance nous n’avons pas encaissé de but et l’ouverture du score nous a donné de la confiance. Nous avons bien joué ce soir et su maîtriser une formation robuste. »

Greg Ireland (entraîneur de Lugano) : « Ce fut exigeant de disputer deux matchs de suite à l’extérieur, avec la fatigue du voyage. Nous ne sommes pas parvenus à respecter nos plans dans la durée et nous avons trop souvent été sanctionnés. Notre adversaire a fait quant à lui un match solide, nous lui avons cependant facilité la victoire. »

 

HC’05 Banská Bystrica – HC Lugano 5-2 (1-0, 3-2, 1-0)
Samedi 1er septembre 2018 à 19h00 à la patinoire de Banská Bystrica. 1962 spectateurs.
Arbitrage de Ladislav Smetana (AUT) et Vladimír Baluška (SVK) assistés de Jozef Tvrdoň (SVK) et Šimon Synek (SVK).
Pénalités : Banská Bystrica 8′ (0′, 6′, 2′) ; Lugano 12′ (4′, 2′, 6′).
Tirs : Banská Bystrica 23 ; Lugano 19.

Évolution du score :
1-0 à 16’01 : Asselin assisté de Faille et Marshall (sup. num.)
1-1 à 20’18 : Hofmann (tir de pénalité)
2-1 à 24’18 : Zigo assisté de Miller et Higgs
3-1 à 26’49 : Marshall assisté de Faille et Asselin
3-2 à 28’25 : Lajunen assisté de Chorney (sup. num.)
4-2 à 37’21 : Faille (tir de pénalité)
5-2 à 49’00 : Zigo assisté de Higgs et Asselin (double sup. num.)

Banská Bystrica

Attaquants :
Guillaume Asselin – Éric Faille (A, +1) – Alex Tamáši
Ján Sýkora (+1) – Brock Higgs (+1) – Tomáš Zigo (+1)
Róbert Varga – Tomáš Surový – Andrej Šťastný (2′)
Martin Belluš (2′) – Matej Češík – Gilbert Gabor (2′)

Défenseurs :
Ben Marshall – Vladimír Mihalik (A)
Branislav Kubka (+1) – Brenden Miller (+1)
Karol Sloboda (2′) – Ján Brejčák
Marek Biro

Gardien :
Stephon Williams

Remplaçants : Samuel Baroš (G), Matej Giľák (A). Non-utilisés : Matej Gajan (G), Ivan Ďatelinka (D), Martin Dlapka (D), Oliver Košecký (D), Marek Bartánus (A), Michal Kabáč (A), Tomáš Török (A).

Lugano

Attaquants :
Gregory Hofmann – Maxim Lapierre (-1) – Matteo Romanenghi (-1)
Linus Klasen – Jani Lajunen (2′) – Dario Bürgler
Sébastien Reuille – Raffaele Sannitz – Julian Walker
Timo Haussener (2′) – Giovanni Morini – Mauro Jörg
Luca Conti

Défenseurs :
Elia Riva (2′) – Taylor Chorney
Massimo Ronchetti (2′) – Benoit Jecker
Thomas Wellinger (-1) – Lucas Matewa (2′, -1)

Gardien :
Elvis Merzļikins (2′)

Remplaçant : Stefan Müller (G). Non-utilisés : Alessandro Chiesa (D), Romain Loeffel (D), Riccardo Sartori (D), Stefan Ulmer (D), Julien Vauclair (D), Alessio Bertaggia (A), Luca Fazzini (A), Loïc Vedova (A).

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :