Les nouveaux font du bon boulot !

1 262

La saison est commencée depuis 3 semaines dans la LNH. À la grande surprise de tous, les Canadiens de Montréal ont débuté sur des chapeaux de roues et à la grande surprise de tous, l’équipe la plus glorieuse de l’Amérique du Nord a une fiche de 4-1-1 après 6 matchs cette saison. Visiblement, les joueurs de l’équipe semblent avoir du plaisir à jouer les trouble-fête au sein de la LNH.

 

Alors que plusieurs voyaient le CH exclu des séries éliminatoires dès le mois d’octobre, l’équipe a déjoué les pronostics. Même s’il compte sur l’une des équipes les plus petites et les moins lourdes de la LNH, le Tricolore tire son épingle du jeu en étant très rapide dans tous les aspects du jeu et en créant des chances avec l’échec-avant. Son style de jeu axé sur la rapidité autant offensivement que défensivement force les équipes adverses à jouer rapidement et à faire des revirements.

Si le style de jeu a beaucoup changé cette saison, c’est aussi le cas de la composition de l’équipe qui a fait peau neuve au cours de l’été. Marc Bergevin a ajouté des éléments depuis quelques mois et avec une fiche de 9 points sur une possibilité de 12 depuis le début de la saison, il faut admettre que ces nouveaux joueurs surprennent depuis le début de la campagne.

Cet été, après plusieurs mois de rumeurs et d’attentes, le Canadien de Montréal a envoyé son capitaine Max Pacioretty à Vegas en retour de l’ailier slovaque Tomas Tatar, de l’espoir Nick Suzuki ainsi que d’un choix de 2e ronde (des Blue Jackets de Columbus) au prochain repêchage. Ailier top-6 établi depuis 3 saisons, Tatar a été acquis des Red Wings de Detroit par les Golden Knights de Vegas à la dernière date limite des transactions avec comme but d’aider l’équipe d’expansion à remporter la Coupe Stanley. Cependant, il n’a jamais réussi à trouver sa place au sein de l’alignement de sa nouvelle équipe et il a seulement joué 8 des 20 matchs de son équipe. Bref, il a coûté des choix de 1re, 2e et 3e ronde et il était en quête d’un nouveau départ. Bergevin a profité de cette situation pour le soutirer aux Knights. Non seulement Tatar a retrouvé ses repères avec le Tricolore, mais il mène aussi l’équipe au chapitre des points (2e meilleur buteur de l’équipe et meilleur passeur de l’équipe) alors que Max Pacioretty n’a qu’un seul but depuis le début de la saison. Tatar est un joueur talentueux, imprévisible et qui n’a pas peur de mettre le nez dans les endroits difficiles. Depuis le début de la saison, il fait partie du premier trio du Tricolore en compagnie de Philip Danault et de Brendan Gallagher et ces 3 joueurs, même s’ils ne sont pas reconnus pour être les plus spectaculaires, ont été très performants contre les premiers trios des équipes qui ont affronté le CH cette saison (comme les Penguins de Pittsburgh, les Maple Leafs de Toronto, les Kings de Los Angeles, les Blues de St-Louis et les Red Wings de Detroit). Ce trio est non seulement celui qui joue contre les meilleurs joueurs adverses, mais ce sont aussi les joueurs qui ont le meilleur différentiel de l’équipe (après Noah Juulsen). Pendant ce temps, Nick Suzuki a 5 buts et 11 points en 8 matchs depuis le début de la saison avec l’Attack d’Owen Sound dans l’OHL.

Xavier Ouellet n’avait plus sa place au sein de l’organisation de Red Wings de Detroit la saison passée et l’organisation a décidé de racheter son contrat. Cet été, avec la blessure de Shea Weber, le CH a jugé bon de lui offrir une chance… et il l’a saisie ! Après avoir connu un excellent camp d’entraînement, le Français a poursuivi son succès son succès pendant la saison. Même s’il n’a pas su récolter de point cette saison, il a été excellent pour l’équipe. Il appuie très intelligemment l’attaque et il défend très bien dans sa zone. Quand Weber va revenir, il va se battre avec Karl Alzner et et Jamie Benn pour le dernier poste de défenseur libre dans l’équipe.

Cet été, le Tricolore a fait tremblé ses partisans en envoyant Alex Galchenyuk en Arizona en retour de Max Domi. Le CH a échangé un joueur avec un talent naturel pour un joueur très rapide, très travaillant et très bon offensivement. Les débuts de Galchenyuk dans ses nouvelles couleurs ont été retardés par une blessure, tandis qu’une suspension au premier match préparatoire de Domi ont fait patienter les partisans avant de voir le petit nouveau. Placé au centre par Montréal. Domi s’impose comme le 2e centre du Canadien pour le moment et il fait très bien. C’est le 3e meilleur passeur de l’équipe et il a été très impliqué offensivement depuis le début de la saison pour créer des chances de marquer. Hier, il a utilisé sa vitesse pour marquer son premier but dans son nouvel uniforme dans les premiers instants du matchs d’hier alors que le Tricolore recevait les Blues de St-Louis. Domi a 5 points en 6 matchs cette saison.

Joel Armia tarde à s’imposer dans l’équipe. Il a ses flashs offensifs, mais il manque d’intensité par moment. Il demeure un attaquant efficace en désavantage numérique et il peut surprendre offensivement. Matthew Peca a été très bon en pré-saison et possède une bonne marge de progression. Alors que presque tout le monde voyait Jesperi Kotkaniemi revenir en Finlande cette saison, le jeune prodige du CH a tellement progressé depuis sa sélection au repêchage qu’il fait maintenant partie des joueurs essentiels au Tricolore cette saison. Il semble encore frêle, mais c’est un incroyable joueur de hockey depuis le début de la saison et les jeux qu’il crée sont extraordinaires pour un jeune de 18 ans.

Finalement, les nouveaux du Canadiens font très bien cette saison. Leur contribution en compagnie du bon travail des autres joueurs de l’équipe ont largement contribué aux succès de l’équipe cette saison. On espère qu’ils continuent sur leur succès !

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :