Décès de l’ancienne star de Winnipeg Dale Hawerchuk

533

L’ancienne star NHL Dale Hawerchuk est décédée ce mardi 18 août.

Un grand nom du hockey junior et NHL s’en est allé. Dale Hawerchuk n’avait que 57 ans, mais, victime d’un cancer, il avait dû être hospitalisé plusieurs fois ces dernières semaines.

Né à Toronto en 1963, il s’est fait connaître dans l’Ontario sous les couleurs des Cornwall Royals. Il y restera deux saisons : 103 pts en 72 matchs, puis une spectaculaire saison de 183 pts en 72 matchs, dont 81 buts. Il est alors une star de l’équipe canadienne des moins de 20 ans. Ces deux années (1979-80 et 1980-81) sont une consécration pour Dale Hawerchuk, qui remporte la coupe Mémorial à deux reprises, et est désigné joueur de l’année en 1981.

En toute logique, il est le tout premier choix de la draft 1981 et rejoint les Jets de Winnipeg. Sa première saison est tout aussi flamboyante, avec 45 buts et 103 pts en 80 matchs à 18 ans, ce qui lui offre le trophée Calder de meilleur débutant de la saison 1981-82. Il participe au All-Star Game à l’âge de 18 ans et 351 jours, et porte les Jets à leur première qualification en playoffs, un an après leur misérable saison de seulement neuf victoires.

Il termine l’année par une médaille de bronze aux Mondiaux seniors, et en gagnera une autre en 1986, puis une d’argent en 1989. Le tout entrecoupé de deux Coupes Canada (1987, 1991), pour lesquelles il jouera un rôle majeur, gagnant notamment une mise au jeu cruciale face à l’URSS en 1987 lors du match décisif, à 1’30 de la fin du dernier tiers, qui permit d’envoyer le duo Gretzky-Lemieux vers le but gagnant.

Hawerchuk sera la star des Winnipeg Jets des années 1980, franchissant six fois la barre des cent points, dont sa saison record de 130 pts dont 53 buts en 1984-85. En mars 1991, il franchit la barre des 1000 pts avant l’âge de 31 ans.

Autant ailier gauche que centre, le capitaine des Jets signera pour 8 ans, avant de rejoindre les Sabres de Buffalo en 1990 dans un échange monstre lors de la draft 1990, impliquant notamment Phil Housley et Keith Tkachuk.

Il y jouera cinq saisons, tournant autour des 90 pts chaque année. Il termine sa carrière avec un bref passage à St. Louis, puis à Philadelphie. Handicapé par des douleurs à hanche, il se retire en 1997 à 34 ans.

Sa carrière impressionnante de 518 buts, 1409 pts en 1188 matchs lui vaut l’entrée au Temple de la renommée en 2002 à sa deuxième année d’éligibilité. Parmi ce parcours, pas moins de sept saisons au-delà des 40 buts et cinq participations au All-Star Game.

Hawerchuk avait continué son implication dans le milieu du hockey. Il avait acheté l’équipe des Orangeville Crushers dans la ligue junior provinciale de l’Ontario (OJHL) en 2007, dont il était à la fois président et entraîneur. Puis, en 2010, il était devenu coach en chef des Barrie Colts (OHL), qu’il dirigea pendant neuf ans, avec quatre titres de division et une finale OHL en 2013.

Diagnostiqué d’un cancer de l’estomac, il avait quitté son poste à l’été 2019. Les divers traitements (ablation d’une partie de l’estomac en janvier, chimiothérapie en avril) n’ont malheureusement pas été suffisants, et la maladie était reparue en juillet.

Retrouvez la page de Dale Hawerchuk dans le registre Hockey Archives

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

eget dolor leo efficitur. odio mi, amet, Lorem mattis