Division 1 (4e journée) : les cartes sont rebattues

475

Après trois victoires en trois matchs, les Spartiates de Marseille abordaient le périlleux déplacement au Mont-Blanc avec un statut de favori. Si Augustin Nalliod-Izacard ouvrait la marque rapidement pour les Provençaux, les joueurs de Charles Lamblin réagirent grâce aux cadres Mikulas Bicha, auteur d’un triplé, et Eric Léger. Marseille perd l’invincibilité mais conserve la tête, et son tombeur termine la journée à la seconde place du classement (4-1).

Plus tôt dans l’après-midi, Épinal s’est octroyé une deuxième victoire consécutive, sans trembler sur la glace des Sangliers de Clermont. Dominik Fujerik fut l’auteur de premier but après huit minutes de jeu, et les siens ont déroulé tout au long de la partie. Tomas Nechala et Deniss Baskatovs signent quatre points chacun dans la partie, et Epinal tentera la passe de trois le week-end prochain contre le Mont-Blanc (3-8).

La dernière rencontre du groupe voyait l’opposition entre les Éléphants de Chambéry qui n’avaient pas encore gagné dans la compétition, et l’Étoile Noire de Strasbourg qui n’avait pas connu la défaite. Et ce sont donc deux fins de série puisque les Savoyards tiennent enfin un succès, écrit en grande partie grâce à un gros début de match : Chambéry menait 3-0 après onze minutes de jeu. Michal Duras a inscrit un doublé côté Strasbourgeois, Matthew Newbury côté Chambérien (6-3).

Du côté de la poule A, l’affiche était alléchante avec le leader Tours, qui se déplaçaient chez son dauphin Dunkerque. L’intenable Adam Beveridge ouvrait le score en supériorité numérique, permettant à Tours de mener à l’issue des vingt premières minutes. Le deuxième tiers-temps fut autrement plus prolifique, et Dunkerque prenait le commandement par un doublé de Michael Poirier pour ses premiers buts en France, un autre de Dillon Lawrence et un but de Waltteri Lehtonen, contre des réalisations d’Alexis Birolini et Antoine Torres. Toujours dans la course à cet instant de la partie, les Remparts voyaient leurs espoirs se briser du fait des finlandais Roope Nikkilä et Waltteri Lehtonen pour son deuxième but du match. Le but de Kévin Tassery en fin de rencontre n’y change rien, le leader est détrôné par l’adversaire du soir, qui tentera de demeurer la seule équipe invaincue la semaine prochaine à Cholet, où il n’est jamais facile de faire un résultat (7-4).

Pour la première au Petit-Port, les Corsaires de Nantes souhaitaient débloquer le compteur face aux Bisons de Neuilly sur Marne, qui nourrissaient le même objectif (mais qui compte tout de même un point du fait d’une défaite bonifiée le week-end dernier). Si l’ancien joueur de Briançon Félix Chamberland a inscrit un doublé, les Nantais s’imposent sans trop de difficulté avec pour buteur Karl Leveillé (deux buts), Édouard Dufournet, Matthew Brenton et Brendan Hamelin (5-2).

En Bretagne enfin, les Albatros de Brest accueillaient les Dogs de Cholet. Graham Avenel ouvrait la marque pour les locaux mais Cholet rentrait aux vestiaires en étant devant grâce à Brandon Salerno et Jeoffrey Couvat. Sous l’air marin, les Dogs prenaient le large en deuxième période par Jérémiah Luedtke, Charlie Doyle et Gauthier Gibert. Ryan Tait annihilait tout espoir au retour sur la glace, et si Nicolas Thos et Graham Avenel venaient alléger l’ardoise, la clôture du tableau d’affichage fut pour Luedtke. Les Albatros occupent actuellement la dernière place de la poule, et deviennent la seule équipe en attente du premier point dans la compétition (3-7).

Les commentaires sont fermés.

porta. Praesent venenatis mattis felis libero. non