Ligue Magnus J15 : Cergy prend la quatrième place

343

Briançon a résisté une moitié de match face à Angers avant que Philippe Halley ne déflore la marque. Les Ducs ont alors tendu le bâton pour se faire battre avec trois pénalités en quatre minutes (Manning, Halley, Ritz) mais ils ont fait une démonstration en infériorité, y compris pendant 1’07 à 3 contre 5. Et quand ils ont obtenu leur premier avantage numérique de la soirée, Vincent Llorca a frappé de la ligne bleue en trente secondes à peine. Angers a alors déroulé avec trois nouveaux buts (Torquato, Halley et Bouchard) pour un 0-5. Notons que c’est Julian Barrier – en photo ci-dessous – qui a obtenu ce blanchissage pour sa troisième titularisation de la saison.

2022 angers barrier 2

L’enchaînement de deux déplacements a aussi bien commencé pour Cergy-Pontoise. Dante Salituro avait pourtant ouvert le score pour Mulhouse, mais Dennis Kearney a égalisé en deux minutes à peine. Norbert Abramov a donné l’avantage aux Jokers en deuxième période, mais Matt Pistilli a signé une égalisation in extremis à la dernière seconde de la deuxième période. En prison pendant ce but, le défenseur Jules Lefebvre ne l’a pas pris comme un coup de massue ou une culpabilité insupportable : il s’est même personnellement rattrapé en inscrivant lui-même le but décisif à trois minutes de la fin. C’est le tout premier but en Ligue Magnus pour Lefebvre et il est important ! Thomas Suire puis Aku Kestila ont fini en cage vide (2-5). Les hommes de Jonathan Paredes s’emparent de nouveau de la quatrième place au classement.

Cette place est toutefois assez virtuelle car deux équipes sont juste derrière avec deux matches en moins mais seulement 1 (Amiens) ou 2 (Bordeaux) points de retard. Les Gothiques ont battu le précédent quatrième (Gap) dans un match dont voici le compte-rendu.

Bordeaux a ouvert le score dès la première minute par Maxime Legault, mais la première pénalité du match, contre Alex Wideman, a été exploitée. Radomir Heizer a remis les compteurs à parité, et il a même donné l’avantage à Nice à la mi-match. Mais une charge avec la crosse de Valtonen a permis à Kevin Spinozzi d’égaliser en jeu de puissance. Le vétéran François Paquin a ensuite fait passer les Boxers devant, et ils n’ont pas lâché leur proie, soutenus par plus de 3000 spectateurs. Des buts de Wideman puis de Julien Guillaume – en cage vide – ont abouti à une victoire 5-2.

Résultats et classement de Ligue Magnus.

Les commentaires sont fermés.