France – Allemagne (Mondial U18 2019, division 1A, 5e journée)

Les Bleus ont dû trembler en regardant la rencontre Norvège-Ukraine du début d’après-midi, car il s’en est fallu de très peu pour que l’Ukraine n’accroche des prolongations à l’issue incertaine. En cas de victoire en prolongation ou aux tirs au but, l’Ukraine mettait les Bleus en position de relégable juste avant un match de tous les dangers face à l’Allemagne.

France – Danemark (Mondial U18 2019, division 1A, 4e journée)

L’équipe de France U18 reste sur deux défaites consécutives face au Kazakshtan (2-7) et la Norvège (2-3) et occupe une délicate cinquième place au classement avant d’affronter le Danemark et l’Allemagne. Pour se donner de l’air avant le match contre les Allemands, leaders invaincus de la poule et en route pour l’accession dans l’élite mondiale, les Bleus seraient bien inspirés de ramener des points de leur rencontre ce soir face au Danemark afin de maintenir l’Ukraine à distance.

Grenoble – Rouen (Ligue Magnus 2019, finale, match 4)

Rouen a relancé la série en s’imposant 2-1 hier soir sur la glace de Pôle Sud. Une victoire logique au vu de la rencontre dominée par les Dragons qui ont réussi enfin à concrétiser en avantage numérique. A l’inverse, les Brûleurs de Loups ont eu du mal au cours des deux premières périodes et l’accumulation des pénalités a fini par leur être fatal.

Grenoble – Rouen (Ligue Magnus 2019, finale, match 3)

Les Brûleurs de Loups ont réalisé une grosse performance en remportant les deux premiers matchs de cette série finale sur la patinoire de l’Ile Lacroix à Rouen. A chaque fois sur le même score (3-2) même si les deux matchs ont eu une physionomie différente, Grenoble prenant rapidement les devants lors du premier match (3-0) avant que Rouen ne grignote son retard en fin de match.

Grenoble – Nice (Ligue Magnus, quart de finale, match 2)

Vainqueurs 5-1 de la première manche hier soir, les Brûleurs de Loups abordent avec confiance la deuxième manche ce soir. Edo Terglav n’a pas changé la composition de son équipe alors que Stan Sutor bénéficie du retour de Roni Viirlas en défense au détriment de Miroslav Macejko. Après son début de match raté hier, Vilim Rosandic débute sur le banc et c’est Julian Barrier-Heyligen qui a l’opportunité de débuter la rencontre devant la cage niçoise.
non libero leo. sed luctus amet, elementum