Rouen – Gap (Ligue Magnus, 16e journée)

408

Après leur qualification pour les quarts de finale de coupe de France, Rouen (qui a éliminé Cergy) et Gap (qui a éliminé Épinal) se rencontrent pour le compte de la ligue Magnus, à l’issue d’une fin de semaine passée sur la route pour les Rapaces. En effet hier, les Gapençais ont affronté Amiens et enchaînent ce soir leur second match en deux jours. C’est sans doute pour cela qu’Éric Blais a nommé Jimmy Darier, le back-up de Julian Junca, devant la cage de ses protégés qui seront, en outre, privés de Raphaël Faure, blessé pour la saison et remplacé par Louis Cirgues. Cependant, les Dauphinois débarquent avec l’ambition de repartir avec une quatrième victoire de suite face aux Rouennais car cela fait trois rencontres de rang que les Dragons chutent face à leurs invités du soir. Mais surtout, les coéquipiers de Romain Gutierrez, qui semblent désormais attirés petit à petit vers les dernières places qualificatives pour les play-offs, veulent rester au contact d’Amiens, Bordeaux et Cergy. Les deux derniers pouvant, en cas d’échec des Haut-Alpins, les enterrer un peu plus au classement.

485 cantagallogutierrez 20211106

Les Normands au contraire sont dans une bonne spirale en ayant signé un  12e succès de suite mercredi en coupe de France, mais ils doivent toujours jouer sans Florian Chakiachvili et Rolands Vigners pour la seconde fois de suite. Yoan Salve et Tommy Perret ont toujours la charge de (bien) les remplacer. Les Seino-Marins ont à cœur d’aller chercher une treizième victoire avant d’entamer une semaine de trêve puis d’aborder les play-offs de CHL contre l’équipe autrichienne de Salzbourg dans 11 jours.

163 gilbertdarrier 20211106

Pendant les trois quarts du premier tiers, les partenaires de Flood affichent de bonnes intentions mais malgré des chances de Dorion à mi-distance (2’05), de Tessier dans son jardin (3’40 & 14’01), Reynaud trouvé dans le slot par Hervé (9’34), un tour de cage de Gilbert (11’22) [photo ci-dessus], une mini-échappée de Johnston (12’57) et un essai de Guttig (13’49), ils n’ont pas su capitaliser. La faute très souvent (déjà) à Darier qui s’est dressé sur chaque lancer.

Ces quinze premières minutes et les arrêts du gardien tournent le match. Même si Correia [ou Chapuis ?] (2’22) et Golicic (4’52) ont forcé Pintaric à deux gros arrêts, la bonne intensité dans le jeu des Rapaces n’a en effet pas été très dangereuse sur la cage rouennaise. En fin de tiers, ils bénéficient tout de même de deux supériorités, dont une à cheval sur la période médiane.

531 butgolicic 20211106

La première pause a changé les états d’esprit. Désormais le RHE n’approche plus guère de l’enclave. Gap dégage de la solidité et profite de revirements. Lagarde part en breakaway, Pintaric joue les pompiers (22’33). Mais quand Golicic s’échappe, le rempart rouennais perd le duel slovène s’inclinant sur le tir balayé fort et précis du joueur de centre (0-1 à 24’01) [photo ci-dessus].

Dans ce match au rythme soutenu, l’équipe de Fabrice Lhenry marque franchement le pas. Maintenant les Gapençais, omniprésents, sont bien plus redoutables. Golicic (24’18), Cirgues (26’14), Correia (27’17) et un contre surnuméraire (27’44) donnent beaucoup de travail à Pintaric. Passé ce temps faible, les Dragons retrouvent un peu de leurs intentions premières (Gilbert à 32’45). Ils obtiennent un jeu de puissance sans en profiter (32’59). Ils devront ensuite se contenter de quelques miettes. En bonnes places, Salve (36’30) et Yeo (38’40) sont maladroits tandis que Bedin, percutant, est frustré par Darier (39’00).

225 salverobert 20211106

Le dernier tiers reprend avec Caron, Guimond, Joubert et Cirgues en geôle punis pour des échanges de coups lors de la dernière seconde du vingt médian. Les Normands ont des desseins (Yeo à 42’02). Cependant, ils sont rapidement contraints au recul à cause d’un 2+2’. Une double pénalité fatale qui les rendra miséreux. Après un revers de Correia stoppé par Pintaric (42’41), Mickevics troue le carré de ses hôtes. Un tir frappé dans le haut du cercle droit (dévié ?) surprend le portier des noirs (0-2 à 43’19) [photo ci-dessous].

919 butmickevics 20211106

La cassure est faîte et il reste deux autres minutes en avantage d’un homme aux Dauphinois pour écraser le champion. Lagarde (44’38) et Chapuis (44’53) ne sont pas loin d’y parvenir. Qu’importe, malgré les entreprises du duo Reynaud-Yeo (45’25) et de Yoan Slave à deux reprises (45’57 & 49’40), à sa manière le Rapace étouffe le Dragon. Ça joue fort (Cirgues, Faure, Prissaint), c’est acéré (Golicic, Mickevics, Langlais), ça décolle (Robert, Joubert) et c’est rompu aux joutes de la Magnus (Rohat, Gutierrez, Bourgeois, Colotti, Correia). Le commando d’Éric Blais, à l’image de Joubert sur Tessier (46’11), neutralise tous les gros calibres d’en face qui n’y arrivent pas.

Les Gapençais sont irrésistibles dans leur rôle. Pas parfaits parce qu’ils manquent à passer une correction aux Rouennais. Robert en débordement (51’27), Joubert en déviation (51’50), Mickevics au tir écrasé (52’49) et surtout Correia manquant un tir de pénalité [photo ci-dessous], après une faute de Guimond sur Joubert parti en breakaway (53’14) ont tous eu le fouet au bord de leur palette.

953 tirdepenalitecorreia 20211106

Toutefois, les visiteurs vont se compliquer la fin de match car en plus de précision, voire de lucidité (légitime), ils pèchent aussi par indiscipline. Ils vont offrir non pas un avantage, mais un double avantage numérique aux Dragons. Néanmoins, ces derniers, hier soir, manquaient de fraîcheur et d’inspiration. Malgré leur envie, les pensionnaires de l’île Lacroix, inefficaces pour d’attaquer et défendre à cinq, médiocres en changement de ligne, incapables de compliquer la tâche à Darier, ou de saisir les rebonds offensifs (pourtant légion), n’appliquaient ni les solutions, n’avait ni le talent individuel pour forcer le destin.

À leur décharge, en face, il y avait des trios (Faure-Rohat [puis Colotti]-Bourgeois, Prissaint-Rohat-Langlais) rocheux et solides pendant 1’15. Les Normands ont aussi été malheureux. D’abord, Guttig a touché le poteau gauche (54’25) et Flood le poteau droit (54’49) ! Ensuite, ils se sont également heurtés à un Darier d’exception. Le gardien a mangé la clé. Il vole de la mitaine deux filets (Johnston à 55’06 & Guttig met la table pour Nesa à 56’37). Entre deux, Darier avait déjà frustré Nesa du casque (56’24).

995 darrierarretmitaine 20211106

Rouen ne reviendra pas. Yeo est dilettante sur un palet en zone neutre et ne peut correctement se rattraper. Il est éconduit en prison. En infériorité, Fabrice Lhenry camoufle le replacement de Pintaric par un attaquant supplémentaire, mais la ruse ne prend pas, Thillet ajoute un but dans le but désert (0-3 à 58’21) [photo ci-dessous]. Les « Lacs Du Connemara » peuvent résonner, la soirée est terminée.

1039 butthillet 20211106

Au classement, Gap se donne une petite bouchée d’air car ses concurrents directs l’ont aussi emporté ce soir. Rouen, malgré des intentions louables aux tiers impairs, n’a pas concrétisé ses moments forts et a encore failli en jeux spéciaux. Les Haut-Alpins, a contrario ont, réussi là où les Normands ont échoué et en ont alors profité pour faire basculer ce duel. Les Gapençais ont été bien plus constants, leur défense plus agressive. Leur sacrifice a payé, leur capacité à capitaliser quand il a fallu également. Darier a fait le reste lorsque les Dragons ont tenté un réveil très tardif. Le gardien a fait bien plus que son travail. La preuve, les deux poteaux de la fin de match vont résonner 11 jours durant dans les esgourdes rouennaises !

898 lamperiercirguesdarrier 20211106

Commentaires d’après-match (dans Paris-Normandie) :

Fabrice Lhenry (entraîneur de Rouen) : « On a bien commencé. On a eu la possession, on a été dans leur zone, mais on n’a pas été assez dangereux. Pas assez en tout cas pour prendre l’avantage. Même si c’est un fait de jeu qui leur permet d’ouvrir la marque, les Gapençais ont été plus fringants dans le deuxième tiers. Ils sont revenus avec plus d’envie. Alors, oui, ils ont de la réussite, y compris sur leur deuxième but, réussite que nous nous n’avons pas eue puisque nous avons touché les poteaux, mais nous avons aussi manqué de concentration et de détermination. Il nous a manqué l’envie de se surpasser, de se sacrifier. La trêve va faire du bien, mais il faut avoir bien à l’esprit qu’il faudra être bien meilleur que ça à la reprise, face à Salzbourg en CHL, car le niveau sera bien plus élevé. Comme depuis le début de saison, on a manqué de constance. C’est un peu décevant. »

295 bedinprissaint 20211106

Rouen – Gap 0-3 (0-0, 0-1, 0-2)
Samedi 6 novembre 2021 à 20h00 au centre sportif Guy Boissière. 2830 spectateurs.
Arbitres : Alexandre Hauchart et Adrien Ernecq assistés de Johan Fauvel et Cyril Debuche.
Pénalités : Rouen 17′ (4’, 2’+5’, 6’) ; Gap 13′ (0′, 4’+5′, 4’)
Tirs : Rouen 22 (11, 8, 3) ; Gap 30 (9, 15, 6)
Supériorités : Rouen 0/3, Gap 2/4

Évolution du score :
0-1 à 24’01 : Golicic assisté de Colotti et Thillet
0-2 à 43’19 : Mickevics assisté de Langlais et Golicic (sup.num.)
0-3 à 58’21 : Thillet assisté de Correia et Chapuis (sup.num., cage vide)

Rouen

Attaquants :
Loïc Lampérier (A) – Kelsey Tessier – Joël Caron
David Gilbert – Anthony Guttig (A) – Vincent Nesa
Joris Bedin – Andrew Johnston – Quentin Tomasino
Jordan Hervé – Joran Reynaud – Tommy Perret

Défenseurs :
Yoan Salve – Mark Flood (C)
Sacha Guimond – Marc-André Dorion
Dylan Yeo – Enzo Cantagallo

Gardien :
Matija Pintaric (30 arrêts) [sorti de 58’11 à 58’21]

Remplaçant : Valentin Duquenne (G). Absents : Florian Chakiachvili (doigt cassé), Rolands Vigners.

Gap

Attaquants :
Arturs Mickevics – Romain Gutierrez (C) – Benjamin Lagarde
Paul Joubert – Bostjan Golicic (A) – Julien Correia
Fabien Colotti – Romain Chapuis – Dimitri Thillet
Pierre Robert – Sébastien Rohat – Maxence Bortino

Défenseurs :
Arnaud Faure – Chad Langlais
Louis Cirgues – Fabien Bourgeois (A)
Mathieu Mony – Axel Prissaint

Gardien :
Jimmy Darier (22 arrêts)

Remplaçant : Julian Junca (G). Absent : Raphaël Faure (blessé).

766 guttigfaure 20211106

716 tessiergutierrez 20211106

658 colottitomasino 20211106

863 langlaisnesadarrier 20211106

558 robertgilbert 20211106

816 caronfaure 20211106

756 darrierguttiglanglais 20211106

672 dorionlanglais 20211106

634 thilletcaron 20211106

981 poteau2 20211106

974 arretcasquedarrier 20211106

962 chapuistessier 20211106

472 pintaricgolicic 20211106

389 robertpintariccantagallo 20211106

348 prissaint 20211106

340 gilbertprissaintnesa 20211106

321 reynaudlanglais 20211106

289 bedinmony 20211106

 

270 gilbertbourgeoisdarrieryeo 20211106

190 monyjohnstondarriertomasino 20211106

181 johnstonthillettomasinochapuis 20211106

172 golicicnesa 20211106

171 bourgeoisnesa 20211106

152 cantagallo 20211106

136 faurecaron 20211106

506 rohat 20211106

107 prissaint 20211106

1071 blaisrobertgutierrez 20211106

1075 accoladegapfin 20211106

 

 

Les commentaires sont fermés.