Amiens – Gap (Ligue Magnus, 15e journée)

226

Les Rapaces de Gap effectuent leur premier déplacement combiné, selon la nouvelle formule du calendrier destinée à limiter les voyages : deux matches en deux jours à Amiens et à Rouen, voilà un menu qui peut quand même être indigeste ! Il faudra bien une trêve internationale pour s’en remettre par une petite diète. Les Dragons n’ont pas lâché de point à domicile jusqu’ici. Quant aux Gothiques, depuis leur défaite initiale face à Angers, ils affichent eux aussi un bilan parfait. Les Rapaces, qui ont gagné lors de leurs deux dernières venues au Coliseum, aimeraient néanmoins prolonger la série.

Gap domine le début de match, dans la possession et dans les tirs. Les visiteurs sont pusillanimes dans le jeu sans palet en n’envoyant tout au plus qu’un homme au forechecking, mais Amiens se met en difficulté tout seul par des erreurs défensives individuelles (Gibb, Baazi). Et les Gothiques ont forcément un peu de peine à franchir la zone neutre face aux quatre Rapaces qui verrouillent la ligne bleue. L’occasion la plus nette est néanmoins à mettre à leur actif, lorsqu’Elgin Pearce arrive lancé face au but à la treizième minute, mais Julian Junca fait l’arrêt. On se dirige vers un 0-0 à la pause mais Gap se fait surprendre à l’avant-dernière minute par le pressing amiénois. Julien Correia vient au soutien de Cirgues derrière la cage, mais en récupérant la rondelle pour repartir de l’avant, il se fait contrer par Spencer Naas qui la met aussitôt au fond des filets (1-0).

amiens gap 05 nov 2021 (3)

Une crosse haute de Romain Bault pourrait permettre à Julien Correia de rattraper son erreur dès la reprise, mais son tir du cercle gauche passe vingt centimètres au-dessus de la cible. Amiens travaille en fond de zone au retour à cinq, et Axel Prissaint prend alors 2’+10′ en chargeant Baazi contre la bande. Sur cette première supériorité numérique en leur faveur, les deux unités picardes sont bien installées, mais Junca reste solide dans sa cage. Le temps fort des Gothiques se poursuit à parité d’hommes et la glace se raye beaucoup vite dans la zone gapençaise. Ils passent près de doubler la mise quand une magnifique longue passe d’Aziz Baazi lance Florian Sabatier, gêné par Faure dans son dos quand il se présente face au but. Mais Gap reste à l’affût passe tout près d’égaliser remonter à deux reprises. Lagarde n’arrive pas à maîtriser un palet passé sur la tranche après une belle ouverture de Gutierrez, et Romain Chapuis ne conclut pas après avoir intercepté dans l’axe une relance croisée hasardeuse d’un Amiénois.

C’est finalement un cinglage de Fabien Bourgeois qui est fatal aux Rapaces. Amiens fait mouche par Tomas Simonsen, la révélation de ce début de saison où il est intégré au premier bloc de powerplay. Un jeu en triangle est lancé par Klemen Pretnar à la ligne bleue, avec Alexandre Boivin en relais dans le cercle droit pour une passe transversale qui isole le jeune Simonsen dans le cercle gauche pour une reprise directe pendant que Bruche fait écran (2-0). Mais cet écart élargi est vite réduit à nouveau. Le capitaine gapençais Romain Gutierrez fusille Henri-Corentin Buysse à bout portant d’un lancer balayé entre les bottes.

amiens gap 05 nov 2021 (18)

Tout reste donc ouvert à l’abord du dernier tiers-temps. Paul Joubert hérite même d’un rebond juteux face au but après un bon tir en pivot de Romain Chapuis dans le cercle gauche. Buysse réussit à enchaîner cette seconde parade. Une minute plus tard, alors que Sébastien Rohat a récupéré le palet dans un duel dans la bande, Pierre Robert se le fait subtiliser au moment où il doit le sortir de la zone, ce qui pousse le pauvre Rohat à la faute pour sauver l’action. Gap parvient cette fois à tuer la pénalité. Mais il reste toujours ce but de retard face à une équipe d’Amiens défensivement bien organisée.

À six minutes de la fin, alors que Gap commence à s’installer de plus en plus souvent en zone offensive, Arnaud Faure contrôle mal un palet à la ligne bleue et doit alors accrocher Sabatier pour l’empêcher de partir en contre-attaque. Deux minutes qui filent au chronomètre même si Amiens ne marque pas. Éric Blais utilise son temps mort assez tôt, à 2’20 de la fin, avant une mise au jeu en zone offensive jouée à 6 contre 5. Romain Gutierrez, seulement à 25% de réussite jusque là (5 sur 20), la remporte. Mais pendant le travail dans la bande, Correia fait trébucher son adversaire dans le coin. Cette pénalité-ci, doublée d’une méconduite pour un mouvement d’humeur, pourrait être rédhibitoire, mais Gap parvient à ressortir son gardien pour jouer quand même à 5 contre 5. West tire à l’extérieur de la cage vide et ne sauve donc pas encore les ongles des supportrices amiénoises, mais Lopachuk parvient finalement à la viser tranquillement, servi par Boivin qui a intercepté un palet dans son enclave (3-1). Lopachuk n’est pas loin d’inscrire un doublé en se présentant seul devant Junca.

amiens gap 05 nov 2021 (28)

La stratégie prudente des Rapaces n’a donc pas été récompensée. À ce jeu, les Amiénois ont su être tout aussi patients, et ils ont mieux su profiter des inattentions ou fautes adverses. Ils repassent donc devant Gap, à la cinquième place de la Ligue Magnus, malgré leurs deux matches en moins. Les voyants sont au beau fixe en championnat pour les Gothiques. Ils y ont enchaîné les victoires depuis leur élimination en Coupe Continentale, et cette dynamique ne s’est pas arrêtée après avoir perdu leur titre en Coupe de France mardi à Angers. Même si Jérémie Romand s’est blessé lors de cette élimination, Amiens a géré la situation avec onze attaquants ce soir. La trêve internationale devrait quand même faire du bien après un mois assez intense. La pause attendra en revanche pour les Gapençais, car il leur reste la visite sur l’île Lacroix demain.

Désignés joueurs du match : Spencer Naas pour Amiens et Romain Gutierrez pour Gap.

amiens gap 05 nov 2021 (47)

(Illustrations : Pascal Enault)

 

Amiens – Gap 3-1 (1-0, 1-1, 1-0)
Vendredi 5 novembre 2021 à 20h30 au Coliseum d’Amiens. 2400 spectateurs.
Arbitres : Alexandre Hauchart et Yann Furet assistés de Jérémie Douchy et Maxime Laboulais.
Pénalités : Amiens 6’ (2’, 4’, 0’) ; Gap 30’ (0’, 4’+10’, 6’+10’).
Tirs : Amiens 29 (9, 10, 10) ; Gap 27 (13, 5, 9)

Évolution du score :
1-0 à 18’46 : Naas
2-0 à 33’49 : Simonsen assisté de Boivin et Pretnar (sup. num.)
2-1 à 34’51 : Gutierrez
3-1 à 59’35 : Lopachuk assisté de Boivin et Gibb (cage vide)

Amiens

Attaquants :
Stanislav Lopachuk – Alexandre Boivin – Baptiste Bruche
Tomas Simonsen – Joey West (A, 2′) – Florian Sabatier
Taavi Tiala – Antonin Plagnat – Rudy Matima
Spencer Naas – Elgin Pierce

Défenseurs :
Romain Bault (C, 2′) – Klemen Pretnar
Skylar Pacheco – Aziz Baazzi (2′)
Dan Gibb (A) – Yohan Coulaud
Nicolas Leclerc

Gardien :
Henri-Corentin Buysse

Remplaçant : Lucas Savoye (G). Absent : Jérémie Romand (genou gauche).

Gap

Attaquants :
Julien Correia (2’+10′) – Bostjan Golicic (A) – Fabien Colotti
Benjamin Lagarde – Romain Gutierrez (C) – Arturs Mickevics
Dimitri Thillet – Romain Chapuis – Paul Joubert
Maxence Bortino – Sébastien Rohat (2′) – Pierre Robert

Défenseurs :
Arnaud Faure (2′) – Chad Langlais
Axel Prissaint (2’+10′) – Fabien Bourgeois (A, 2′)
Louis Cirgues – Mathieu Mony

Gardien :
Julian Junca [sorti de 57’40 à 58’16 et de 58’41 à 59’13]

Remplaçant : Jimmy Darier (G).

Les commentaires sont fermés.