Rouen – Amiens (Ligue Magnus, 28e journée)

76

C’est avec une excitation assumée que les supporters rouennais privés du classique des classiques sur les bords de Seine depuis plus d’un an attendaient leur crunch.

Si le Père Noël n’est pas une ordure, il a cette année beaucoup d’humour. Faire jouer Rouen, en noir-et-rouge, pour le dernier match avant la veillée de la nativité, face à son meilleur ennemi, Amiens, cela est caustique et met du sel, si il le fallait, au derby des plaines qui a débuté hier.

En effet, le calendrier a posé deux crunchs successifs en deux jours, sorte d’aller et retour, sans pause. Mardi, cela a souri aux Normands (3-4), qui accusaient pourtant un retard de deux buts à la fin du premier tiers à cause une défense trop statique et de Picards assez intenables.

Ce soir, chez les locaux, Leborgne et Perret ont été préférés à Gueurif et Tomasino (ce dernier est sur le banc et remplacera Reynaud blessé après un choc sur la balustrade à 4’50). Les visiteurs enregistrent le retour de Baazzi. Il jouera sur la deuxième paire d’arrière en intermittence avec Leclerc et Pretnar. Guttig et Matima sont toujours absents.

0371 leborgne 20211222

Le RHE débute tambour battant. Pendant 9 minutes il prend d’assaut la cage de Buysse. Pendant ce temps, aucun coéquipier du gardien tricolore ne peut lancer en direction de la cage adverse ! Gilbert (2’31), Vigners (3’55), Lampérier (7’47) et le tandem Caron-Bedin (8’18) ont les plus belles positions. Les coéquipiers de Mark Flood n’ont pas su profiter de ce long temps fort (surtout à cause d’un but refusé à Hervé sans consultation vidéo (!?) à 3’56).

Les deux équipes négocient ensuite deux jeux spéciaux assez courts et un quatre contre quatre. Enfin Gilbert ouvre le score. A trois-contre-un, l’ailier est servi entre les oreilles, par Chakiachvili du revers. Le Canadien trouve les filets à mi-hauteur au-dessus du bouclier de Buysse (1-0 à 12’28, photo ci-dessous). En fin de tiers, Rouen ne peut se mettre à l’abri sur un jeu de puissance complet. À trente secondes de la première sirène, Bault n’a pas profité d’une erreur de Chakiachvili (19’30).

0204 but gilbert 20211222

Les Amiénois réagissent dès leur retour sur la glace. À deux-contre-un, conquis en zone neutre, Sabatier égalise sur une passe parfaite de Naas (1-1 à 21’03). Après une chance de Tessier (21’45), le feu des Rouennais s’éteint peu à peu. Les Gothiques profitent d’abord des largesses des Dragons. Pearce trouve le plastron de Pintaric à deux-contre-deux (22’10), puis de l’apathie des historiques en supériorités. Le HCAS, désormais bien mieux regroupé, ne desserre pas ses flux de contre-attaques pour autant. La mi-match est volcanique. Romand, camouflé en position d’arrière (!), ne cadre pas (28’30). Boivin fait travailler Pintaric (30’01). Romand se montre encore maladroit après une étourderie de Leborgne (31’21). En face, une seule miette, Tessier, à deux-contre-un avec Lampérier, manque un second duel avec Buysse (29’10).

Le jeu est ensuite moins spectaculaire, seul l’enjeu du derby fait oublier au public que les équipes ne produisent plus. La foule est muette. Triste, alors même que les Dragons ont besoin d’un coup de p… fouet. On entend même les chants des supporters Gothiques remplir l’île Lacroix ! Sans réplique.

Amiens n’est pourtant rien d’un foudre de guerre, juste une armée regroupée aux patins aiguisés qui manque de prendre l’avantage en power-play. Simonsen à droite manque le cadre (35’23). Rouen aura deux soubresauts avant le second repos. Johnston vise mal (36’52) et Nesa est frustré par Buysse (40’00).

0119 tessier 20211222

Au retour du vestiaire, les Seino-Marins ont compris le danger et bourdonnent autour de Buysse. Un nouveau deux-contre-un donne une chance à Vigners, sans résultat (40’34). Puis, Flood, devant la zone de Buysse passe le palet derrière le gardien d’un saisissant revers en tournant sur lui-même (2-1 à 43’44). Un dernier powerplay va éteindre de nouveau les flammes des hommes de Fabrice Lhenry.

Baazzi n’est pas loin d’égaliser sur cette infériorité samarienne (46’17). Les passes des Normands sont désormais très médiocres, ils se mettent en danger à la merci de revirements et se recroquevillent. Pretnar donne le tournis à Leborgne. Sur le lancer de Naas qui suit, Pintaric laisse un rebond repris adroitement dans le haut des filets par Pearce sur la gauche d’une défensive très statique (2-2 à 47’31, [photo ci-dessous])

0594 but pearce 20211222

Les locataires de Péchalat tentent de réagir. Vigners donne du fil à retordre à Buysse (48’31 & 52’09). Mais ils restent fébriles, sous la menace de Simonsen (55’39) et Pacheco (57’03). Le trouble rouennais se transforme en stupeur. Simonsen avec moins de deux minutes à jouer rend la monnaie de la veille (2-3 à 58’03). Fabrice Lhenry demande son temps mort aussitôt, puis remplace son gardien par un attaquant supplémentaire 27 secondes suivant sa causerie. Le panache est noir et rouge et porte le « C ». Flood frappe un lancer, dévié par Vigners (3-3 à 58’56). Le coaching a fonctionné.

0479 lhenry 20211222

La dernière minute conduit les deux meilleurs ennemis à une prolongation de cinq minutes. Les trios… Johnston-Chakiachvili-Vigners / Lopachuk-Pacheco-Boivin

Gilbert-Flood-Caron / Sabatier-Pretnar-West

Lampérier-Guimond-Tessier / Simonsen-Baazzi-Naas

Bedin-Yeo-Nesa / Plagnat-Gibb-Bruche …se succèdent sans trouver de faille chez l’adversaire.

Une longue séance de tirs aux buts s’écoule. Boivin, in extrémis, annule au cinquième essai picard, la salve victorieuse de Gilbert [photos en bas d’article]. Au onzième tour, Naas [photo ci-dessous] trouve les filets rouennais d’un lancer à mi-hauteur côté plaque (3-4 à 65’00). Un Joyeux Noël des Gothiques aux supporters Normands !

Photos de Julien & Thierry Frechon

1046 tab naas 20211222

Rouen – Amiens 3-4 aux tirs au but (1-0, 2-1, 0-1, 0-0, 0-1)
Mercredi 22 décembre 2021 à 20h00 au centre sportif Guy Boissière. 3026 spectateurs.
Arbitres : Laurent Garbay et Geoffrey Barcelo assistés de Jérémie Collin et Nicolas Constantineau.
Pénalités : Rouen 4′ (2’, 2’, 0’, 0’) ; Amiens 10′ (4′, 4′, 2’, 0’)
Tirs : Rouen 36 (11, 9, 12, 4) ; Amiens 26 (4, 12, 6, 4)
Supériorités : Rouen 0/5, Amiens 0/2

Évolution du score :
1-0 à 12’28 Gilbert assisté de Chakiachvili et Cantagallo
1-1 à 21’03 Sabatier assisté de Naas
2-1 à 43’44 Flood assisté de Vigners et Yeo
2-2 à 47’32 Pearce assisté de Naas et Pretnar
2-3 à 58’03 Simonsen assisté de Lopachuk assisté de Leclerc
3-3 à 58’56 Vigners assisté de Flood et Yeo
Tir au but gagnant : Naas

Rouen

Attaquants :
Jordan Hervé – Andrew Johnston – Rolands Vigners
Loïc Lampérier (A) – Kelsey Tessier – Vincent Nesa
Joris Bedin – Joël Caron – David Gilbert
Kylian Leborgne puis Quentin Tomasino à 4’50 – Joran Reynaud (puis Leborgne à 4’50) – Tommy Perret

Arrières :
Dylan Yeo – Mark Flood (C)
Florian Chakiachvili (A) – Enzo Cantagallo
Sacha Guimond – Marc-André Dorion

Gardien :
Matija Pintaric (23 arrêts)

Remplaçant : Valentin Duquenne (G). Absent : Anthony Guttig (commotion).

Amiens

Attaquants :
Stanislav Lopachuk – Alexandre Boivin – Tomas Simonsen
Spencer Naas – Joe West (A) – Florian Sabatier
Baptiste Bruche – Antonin Plagnat – Jérémie Romand (A)
Taavi Tiala – [West] – Elgin Pearce
Ilies Djemel

Arrières :
Skylar Pacheco – Romain Bault (C)
Nicolas Leclerc – Klemen Pretnar (en alternance avec LeclercAziz Baazzi et Baazzi – Pretnar)
Yoan Coulaud – Dan Gibb

Gardien :
Henry Corentin Buysse (33 arrêts)

Remplaçant : Benoit Demazier (G). Absents : Lucas Savoye et Rudy Matima.

0365 johnston 20211222

0191 pacheco caron 20211222

0139 dorion 20211222

0882 tab gilbert 20211222

0558 coulaud caron 20211222

0943 tab boivin 20211222

 

Les commentaires sont fermés.