Bruce Cassidy retrouve du travail à Vegas, Tortorella à Philadelphie

130

L’ex-entraîneur des Bruins de Boston Bruce Cassidy est resté six jours sans emploi… et s’envole donc vers l’Ouest pour entraîner les Golden Knights. Il prend la suite de Peter DeBoer, limogé fin mai après une campagne où l’équipe de Vegas n’a pas réussi à se qualifier pour les play-offs de la Coupe Stanley. C’est la troisième équipe en NHL pour le Canado-Américain, après Washington (2002-2004) et Boston (2016-2022), lui qui a fait sa réputation dans le milieu en entraînant des équipes juniors et mineures.

Le départ de Cassidy a déjà fait beaucoup de personnes tristes à Beantown. Bill Belichick, entraîneur de l’équipe de football américain des New England Patriots, a manifesté sa tristesse pour son homologue. Et ce, quelques heures après la dernière apparition publique de Cassidy à Boston (lors d’une conférence vidéo où il portait un maillot de l’équipe de basket des Celtics). « Il a emmené l’équipe aux séries éliminatoires et a été assez proche d’atteindre la finale. Je sais que c’est le business, mais il va me manquer. »

Dans le même temps un autre entraîneur a été annoncé sur le retour, et pas n’importe lequel : John Tortorella, 64 ans, prendra les rênes des Flyers de Philadelphie, après une dernière expérience avec les Colombus Blue Jackets, en 2021. Connu pour être virulent dans les médias et les vestiaires, la nouvelle de sa venue sur le banc d’une équipe qui attend la Coupe Stanley depuis 1975 a beaucoup fait parler.

Interrogé, Nick Foligno, qui a eu « Torts » sous ses ordres pendant plusieurs années, s’est confié sur la première chose lui ayant traversé l’esprit quand il a appris, en 2015, que son entraîneur était engagé sur le banc de Columbus. « Oh, merde », avait-il dit. L’ancien joueur des Rangers de New York et de Columbus, Brandon Dubinsky, s’est également fendu d’un tweet pour exprimer son « soutien » à l’équipe du sud-est de la Pennsylvanie.

 

Que pensez-vous de ces deux signatures ? Vont-ils réussir à renverser la vapeur dans leur équipe respective ?

(Un article de Thomas Woloch)

Les commentaires sont fermés.