Dijon – Angers (Ligue Magnus, 25e journée)

En dépit d'une rechute contre Gap, Dijon a montré dernièrement des signes de reprise encourageants, aidé entre autres par le retour de Fallon. Angers, en face, vient de recruter Arrossamena pour tenter de s'extraire du ventre mou. Le résultat est, de fait, imprédictible ce soir, mais la joie règne à Trimolet où on a annoncé le retour d'un chouchou du public, Anthony Guttig.

Dijon – Lyon (Ligue Magnus, 19e journée)

Ne pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué... Et celle des Ducs ? Contre des Lyonnais qui ont fini de surprendre et assis leur belle volte-face vis-à-vis de la saison passée, les Bourguignons toujours ennuyés par les blessures - et dont le nouveau défenseur n'est pas encore qualifié - ne sont pas favoris.

Dijon – Gap (Ligue Magnus, 12e journée)

Au quart de la saison, le bilan dijonnais est positif, avec une septième place meilleure que celle généralement pronostiquée. En proposant une tactique de jeu systématiquement adaptée à l'adversaire, les Ducs, à défaut de séduire par leur jeu, engrangent doucement des points importants. Les Rapaces, pour leur part, sont là où on les attendait, menés par un Luciano Basile toujours fiable. La marche du soir paraît, dès lors, un peu élevée sans doute pour les locaux.

Dijon – Nice (Ligue Magnus, 6e journée)

Ce soir, les Ducs sont prévenus : Nice est un promu encore sur son nuage, et qui a surpris des équipes de Magnus aguerries. Pas question, donc, d'attaquer le match avec le pied sur le frein, sous peine d'une déconvenue. Du côté des sudistes, le sérieux est de mise également, les Dijonnais ayant déjà démontré de notables aptitudes à jouer les vingt premières minutes d'un match à fond de train.

Dijon – Épinal (Ligue Magnus, 4e journée)

Dijon vs Épinal, une opposition qu'on ne présente plus, que Dijon n'a plus gagné en tribunes depuis des années - et ne gagnera visiblement pas ce soir - et qui, sur la glace, tourne d'année en année en faveur de l'équipe financièrement la plus à l'aise. Épinal, donc, depuis que les Dauphins sont devenus Gamyos.

Le récap transferts du jour – lundi 9 mai

La planète "transferts" n'a pas frémi très fort ces derniers temps, mais elle a frémi tous les jours. C'est donc parti pour un nouveau récapitulatif de la journée, additionné d'une pointe de flashback. A tout seigneur, tout honneur, nous commencerons par les mouvements du jour. Du côté de la Ligue Magnus, les Ducs de Dijon, restés silencieux sur les arrivées et resignatures en Bourgogne jusqu'à l'officialisation du passage en SAS s'occupent tranquillement de leurs JFL. Le club enregistre la prolongation d'Arnaud…

Le récap transferts du jour – lundi 2 mai

Du côté des transferts du jour, toutes les divisions ont assez peu bougé en ce lendemain de fête du Travail. L'annonce marquante de la journée arrive de Bourgogne, où la toute nouvelle SAS des Ducs de Dijon enregistre le retour de Henri-Corentin Buysse, en provenance de Chamonix, et dont le nom circulait depuis quelques jours déjà. Les bonnes performances de Buysse lors de ses deux années en terre dijonnaise ont de quoi rassurer les supporters inquiets du départ de Matija Pintaric, pour une destination toujours inconnue…

Dijon – Rouen (Ligue Magnus, 16e journée)

Moyennant un miracle du nom de "Coupe de France le 3 janvier", les Ducs ont une toute petite chance de prendre trois points en ce 30 décembre. Problème : les play-down étant à peu près aussi acquis pour les Ducs que les play-off pour les Dragons, ces trois points pourraient ne servir à rien in fine. Si ce n'est à espérer que l'équipe se relance ?

Dijon – Rouen (Coupe de la ligue, demi-finale retour)

Quand on s'appelle Rouen, compter 4 buts d'avance sur une équipe de bas de tableau en Coupe de la ligue laisse envisager une promenade de santé au match retour. Oui, mais. Dijon l'a emporté entre temps par 5 buts d'écart en championnat, et à l'Ile Lacroix. Ce match pourrait avoir été un déclencheur pour les Bourguignons. L'impatience de savoir ce que leurs protégés vont faire à domicile est d'ailleurs palpable chez les supporters dijonnais.

Dijon – France U20 (CDL, poule D)

Au regard du match de la veille, gagné 8-1, l'optimisme est de rigueur en Bourgogne. Signe que le match est tout de même abordé sérieusement, Cech est de retour dans la cage ducale. Autre signe ? Un premier but de Wallen assisté de Chabert moins de deux minutes après le début du match (1-0, 1'33"). Dur pour les jeunes Bleus !

France U20 – Dijon (CDL, poule D)

Comme chaque année depuis que Dijon a rejoint le groupe de l'équipe de France u20, la saison officielle démarre de bonne heure. Mais si ces matchs permettent aussi de peaufiner la préparation, il convient de ne pas les aborder à la légère. La défaite est toujours possible, et les Bourguignons ne l'ont pas oublié, qui avaient été défaits l'an passé. Le sérieux affiche depuis la reprise incite toutefois à la confiance.

Dijon – Strasbourg (match amical)

Le premier engagement est dijonnais, pour le plus grand plaisir des supporters qui ne cachent pas leur joie de retrouver leurs Ducs. Dijon est plus incisif que Strasbourg en début de match mais peine à s'imposer sur son premier powerplay. Riendeau rate même un shoot, pourtant idéalement placé. Nouveau coach, nouvelle équipe, des ajustements sont évidemment à trouver. Cech, le portier dijonnais, s'illustre lui sur le premier tir strasbourgeois ; l'Etoile Noire a repris le jeu pour un temps à son compte, mais les locaux…

Dijon – Gap (Ligue Magnus, 22e journée)

Ce match de Dijon contre Gap, après l'éclaircie strasbourgeoise, s'annonce difficile. Les Rapaces sont en grande forme. Pourtant, si l'on tient compte du sérieux avec lequel Dijon a joué ses matchs contre les "gros" jusqu'alors, la victoire ne serait-elle pas enfin au bout de la crosse ?