HA
top

Un exploit coréen encore vite effacé

268

Après avoir mené au score face au Canada puis (durant 27 secondes) face à la Finlande, la Corée du Sud jouait son dernier match de la Channel One Cup contre la Suède.

LANDER Anton 150511 383Et à Moscou face à la Tre Kronor, l’escouade dirigée par Chi-Sun Peak et Richard Park s’illustre de nouveau en préservant un score vierge après vingt de minutes de jeu. Il faut dire que les Asiatiques ont été bien aidés par l’indiscipline suédoise durant ce premier tiers-temps.

Et comme face à la Finlande la veille, la Corée du Sud parvient à ouvrir le score, par l’un de ses naturalisés, Michael Testwuide. Et comme la veille, l’équipe adverse réagit rapidement puisque Alexander Bergström égalisera pour les Scandinaves trois minutes plus tard.

Anton Lander et Pär Lindholm permettront à la Suède de mener 3-1 après deux périodes. Puis Dennis Everberg et Andreas Engqvist alourdiront le score lors d’une troisième période particulièrement houleuse. La Suède s’impose 5-1, retrouvant quelque peu de confiance avant le dernier match de dimanche contre la Tchéquie. Malgré encore de nombreuses imperfections, surclassée, la Corée du Sud a malgré tout montré des signaux rassurants.

Commentaires d’après-match

Alexander Bergström (attaquant de la Suède) : « C’est très bien d’avoir remporté le match mais je pense que nous n’étions pas assez bons. Nous devons davantage ouvrir le jeu et patiner beaucoup plus. »

 

Corée du Sud – Suède 1-5 (0-0, 1-3, 0-2).
Samedi 16 décembre 2017 à 13h00 à la VTB de Moscou. 4064 spectateurs.
Arbitrage de Denis Naumov et Iurii Oskirko (RUS) assistés de Palei Yakov et Aleksandr Sysuyev (RUS).
Pénalités : Corée du Sud 28′ (2′, 16′, 10′), Suède 16′ (6′, 4′, 10′).
Tirs : Corée du Sud 19 (6, 9, 4), Suède 42 (9, 16, 17).

Évolution du score :
1-0 à 20’42 » : Testwuide assisté de Ki-Sung Kim
1-1 à 23’39 » : Bergström assisté d’Omark et Hersley
1-2 à 25’11 » : Lander assisté de Wikstrand et Nygren
1-3 à 31’38 » : Lindholm assisté de Lindström
1-4 à 49’07 » : Everberg assisté de Tömmernes et Zackrisson (inf. num.)
1-5 à 56’24 » : Engqvist assisté de Bergström et Omark (sup. num.)

Corée du Sud (2′ pour surnombre)

Attaquants :
Sang-Wook Kim (4′) – Ki-Sung Kim (2′) – Michael Testwuide (A)
Michael Swift (-2) – Min-Ho Cho (A) – Sang-Hoon Shin
Brock Radunske (2′) – Woo-Sang Park (C, -1) – Jin-Hui Ahn (-1)
Sang-Woo Shin (-1) – Young-Jun Lee (-1) – Won-Jung Kim (-1)
Hyung-Yun Kim (-1)

Défenseurs :
Yeong-Jun Seo (-1) – Won-Jun Kim
Dong-Hwan Kim (-1, 2’+10′) – Alex Plante (-1)
Don-ku Lee (2′) – Regan Mackie (-1)
Hyun-Ho Oh – Hyeok Kim (-1, 2′)

Gardien :
Matt Dalton

Remplaçant : Sung-Je Park (G).

Suède

Attaquants :
Joakim Lindström (+2) – Pär Lindholm (+1) – Oscar Möller
Dick Axelsson (+1) – Anton Lander (+1, 2′) – Patrik Zackrisson (+1)
Alexander Bergström – Andreas Engqvist – Linus Omark (4′)
Dennis Everberg (+1, 4′) – Joel Lundqvist – Fredrik Pettersson
John Norman (+1, 2′)

Défenseurs :
Niclas Burström (-1, 2′) – Patrik Hersley
Erik Gustafsson (2′) – Jonas Ahnelöv (+1)
Mikael Wikstrand (+1) – Magnus Nygren
Henrik Tömmernes (+2) – Jonas Junland (2′)

Gardien :
Viktor Fasth

Remplaçant : Magnus Hellberg (G).