Allemagne et Suisse ouvrent une courte préparation olympique

141

L’Allemagne joue un seul match de préparation avant les Jeux olympiques, à Kloten en Suisse. La sélection de Marco Sturm – qui vient de prolonger jusqu’en 2022 – se montre compacte et disciplinée face à une Nati qui rêve d’un podium. Les Helvètes semblent poussifs, comme s’ils étaient usés physiquement ou mentalement, même s’ils ont mis les joueurs de Davos au repos deux jours après avoir joué la finale de coupe (perdue contre un club de LNB, Rapperswil).

Comme souvent, le match Suisse-Allemagne est donc un peu morose. Le match est équilibré. La Suisse a un léger ascendant mais peine toujours à construire et à relancer contre un système bien en place. A contrario, les Allemands ont parfois quelques entrées de zone un peu trop faciles et Yasin Ehliz se crée une bonne occasion en fin de tiers pour les visiteurs.

En deuxième période, David Wolf conclut une contre-attaque rapide par un solo bien d’énergie en prenant de la vitesse en zone neutre pour déborder le défenseur Dominik Schlumpf. C’est donc le trio de Mannheim qui marque, Sturm ayant décidé de s’appuyer sur des lignes éprouvées car le camp est bref (même si en pratique les deux ailiers Wolf et Plachta ne jouent pas avec le capitaine Goc en championnat).

Un des enjeux pour la Suisse est la concurrence entre les gardiens Jonas Hiller et Tobias Stephan, qui jouent chacun une moitié de match. L’un des deux devrait faire équipe avec Genoni aux JO, et ils ne sont guère différenciés.

Dans les cages allemandes, Danny aus der Birken marque de bons points avant de céder sa place à Timo Pielmeier au dernier tiers. Celui-ci est battu par un tir lointain de Ramon Untersander, lancé à pleine vitesse pour recevoir une passe inattendu de Haas. C’est le premier but défenseur bernois en 19 sélections.

La prolongation à 3 contre 3 semble conduire tout droit aux tirs aux buts. Mais 18 secondes avant la fin, Patrick Reimer, qui atteint le cap des 100 sélections ce soir, sert Dominik Kahun qui donne la victoire à l’Allemagne. Hormis leurs victoires contre des équipes de club à la Coupe Spengler, la Suisse a perdu cette saison ses cinq rencontres internationales. Il lui reste une dernière chance avec les JO, dimanche contre la Norvège, une fois sur place en Corée.

Désignés joueurs du match : Eric Blum pour la Suisse et Danny aus den Birken pour l’Allemagne.

Commentaires d’après-match

Patrick Fischer (entraîneur de la Suisse) : « Nos armes les plus importantes sont la vitesse, la puissance et l’énergie. Nous ne les avons pas mises en place dans ce match. Nous n’avions vraiment pas assez de poivre. »

Marco Sturm (entraîneur de l’Allemagne) : « Contre la Suisse, ça a toujours été serré. C’était une bonne prestation combative de mes gars. Nous pouvons être globalement satisfaits. Dommage d’avoir encaissé un but sur une faute d’inattention, mais le succès est mérité. »

 

Suisse – Allemagne 1-2 après prolongation (0-0, 0-1, 1-0, 0-1)
Jeudi 8 mars 2018 à 18h30 à la Swiss Arena de Kloten. 4150 spectateurs.
Arbitrage d’Alessandro Dipietro et Marc Wiegand (SUI) assistés de Franco Castelli et Balazs Kovacs (SUI).
Pénalités : Suisse 14′ (2′, 4′, 8′) ; Allemagne 14′ (4′, 4′, 6′).
Tirs : Suisse 27 (12, 6, 8, 1) ; Allemagne 26 (10, 9, 5, 2).

Évolution du score :
0-1 à 25’38 : Wolf assisté de M. Goc et M. Müller
1-1 à 54’57 : Untersander assisté de Haas et Praplan
1-2 à 64’42 : Kahun assisté de Reimer
 

Suisse

Attaquants :
Denis Hollenstein – Gaetan Haas – Vincent Praplan
Simon Moser (A) – Pius Suter – Gregory Hofmann
Thomas Rüfenacht – Cody Almond – Simon Bodenmann
Tristan Scherwey – Reto Schäppi (A) – Fabrice Herzog

Défenseurs :
Eric Blum – Ramon Untersander
Philippe Furrer – Raphael Diaz (C)
Patrick Geering – Dominik Schlumpf
Romain Loeffel

Gardien :
Jonas Hiller puis à 30’26 » Tobias Stephan

En réserve : Leonardo Genoni (G), Enzo Corvi, Félicien Du Bois, Andreas Ambühl.

Allemagne

Attaquants :
David Wolf – Marcel Goc (C) – Matthias Plachta
Felix Schütz – Patrick Hager – Brooks Macek
Yasin Ehliz – Dominik Kahun – Patrick Reimer
Marcus Kink (A) – Gerrit Fauser – Leonhard Pföderl
Marcel Noebels

Défenseurs :
Christian Ehrhoff (A) – Daryl Boyle
Yannic Seidenberg – Jonas Müller
Moritz Müller – Frank Hördler
Björn Krupp

Gardien :
Danny aus den Birken puis à 40’00 Timo Pielmeier

En réserve : Dennis Endras (G), Sinan Akdag, Frank Mauer.

Les commentaires sont fermés.