Parcourir Tag

Allemagne

Allemagne – Slovaquie (Deutschland Cup, jour 3)

La fédération allemande de hockey sur glace (DEB), par la voix de son directeur sportif Stefan Schaidnagel, a choisi son moment pour mettra la pression sur la DEL en réclamant qu'elle agisse dès à présent pour une réduction des étrangers. Elle rappelle que la ligue avait donné son accord au concept "Powerplay 26", qui prévoyait une réduction de 11 à 8 étrangers sous contrat d'ici 2026, dont 6 - au lieu de 9 aujourd'hui - sur une même feuille de match. Or, elle n'a fait aucun mouvement en ce sens et fait mine d'avoir oublié.…

La Suisse sur le gong

La patinoire de Krefeld est pleine avec plus de 6000 spectateurs pour assister au traditionnel affrontement Allemagne-Suisse, deux rivaux traditionnels qui ont récemment renversé la hiérarchie en se hissant dans des finales mondiales et olympiques. Ils sont aujourd'hui en concurrence pour gagner la Deutschland Cup après avoir gagné leur premier match. L'Allemagne part fort dans cet enthousiasme populaire et provoque une obstruction de Simon Le Coultre après deux minutes de jeu. Le jeu de puissance locale met la pression…

Pietta et Schütz jouent leur avenir international

L'Allemagne a laissé au repos les joueurs de Mannheim et les cadres de Munich, qui seront bien occupés dans les prochaines semaines avec la CHL. Cela ouvre une sorte de dernière chance aux revenants Felix Schütz et Daniel Pietta, qui évolue à domicile dans cette Deutschland Cup à Krefeld. Les deux vétérans de 32 ans, qui comptent respectivement 140 et 106 sélections, doivent retrouver leur place perdue en équipe nationale et convaincre leur coach finlandais Toni Söderholm qui ne les avait pas appelés lors de sa première…

Les Tchèques forcent le verrou allemand

Les Tchèques sont en quart de finale : encore dirait-on, car ils sont des habitués du genre. Il s'agit d'un des rares pays qui n'a jamais manqué ce rendez-vous. Le problème ? La route des demi-finales ne s'est pas souvent ouverte. Les dernières médailles datent de 2011 et 2012, le dernier titre de 2010. Depuis ? Quatrièmes en 2014 et 2015, battus en quarts les trois tournois suivants.

L’efficacité allemande

La dernière journée propose une rencontre entre deux équipes déjà qualifiées en quarts de finale. Leur classement n'est pas définitif, mais se dessine déjà : la Finlande ne peut pas finir plus bas que deuxième, et restera donc à Košice jeudi. L'Allemagne ne peut pas finir mieux que troisième, et migrera donc dès demain vers Bratislava.

Les États-Unis condamnent le pays hôte

Les États-Unis sont l'ennemi à abattre pour la Slovaquie qui peut espérer se qualifier en cas de double échec de la bannière étoilée sur ses deux dernières sorties du groupe. Si bien que, le temps d'un match, l'Allemagne, qui avait pourtant frustré le pays hôte mercredi, évolue presque à domicile, la Steel Aréna toute entière encourageant avec ferveur toute offensive des aigles et sifflant à l'inverse les incursions américaines. De quoi se regonfler le moral après une cuisante défaite la veille contre le Canada.

Le Mondial est Stone

Avec déjà 12 points, l'Allemagne a décroché l'une des quatre places qualificatives en quarts de finale. La défaite du Danemark plus tôt dans l'après-midi a éliminé un concurrent, et la Slovaquie, qui pourrait revenir à égalité, ne peut la doubler - le but de Draisaitl à trente secondes de la fin a assuré aux hommes de Toni Soderholm la différence de buts particulière.

La Grande Désillusion

Passée par toutes les émotions contre le Canada, la Slovaquie a eu une journée de repos pour digérer une défaite frustrante et surtout éteindre une mini crise diplomatique née du comportement fruste des supporters locaux en fin de rencontre (jets de bouteilles sur la glace et sur le banc adverse, hymne canadien conspué). Igor Nemeček, chef de l’organisation du Mondial, s’est empressé de réagir en envoyant une lettre d’excuses aux dirigeants de l’équipe à la Feuille d’érable. Une affaire qui ternie l’image du pays hôte,…

Une différence de rigueur

La France et l'Allemagne ne s'aiment pas trop, sur la glace. On se souvient de derniers matchs très tendus, à commencer par le dernier aux Mondiaux, celui de 2016, que la France avait remporté 3-2 aux tirs au but. Un an plus tôt, à Prague, l'Allemagne avait gagné 2-1 un match très accroché. Cette fois encore, l'enjeu est important entre deux pays proches au classement mondial. Forte de ses deux victoires initiales, la formation germanique peut légitimement prétendre aux quarts de finale, et se prépare à un choc contre la…

L’Allemagne au bout de l’ennui

Le Danemark a lancé son tournoi la veille par un succès contre la France à l’issue d’une rencontre riche en buts et conclue en fusillade. L’Allemagne a moins attendu pour s’imposer, mais sa victoire contre la Grande-Bretagne a été tout aussi laborieuse. Ce duel de voisins géographiques, dans lequel les Allemands s’annoncent favoris, promet une belle lutte dans l’optique d’un quart de finale. L’entame de match est rythmée mais les deux formations font tourner le palet d’un camp à l’autre sans réelle attaque percutante. Le…

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

commodo luctus at tempus ante. id, libero. accumsan neque.