Parcourir Tag

Suisse

Alexandre Texier absent plusieurs semaines

Coup dur pour Alexandre Texier. Quelques semaines après son arrivée dans l'équipe des ZSC Lions - suite à une décision personnelle de quitter les Columbus Blue Jackets - le joueur français de 23 ans est dorénavant sur la liste des blessés. À la 11e minute de jeu du match entre Zurich et le SC Rapperswil-Jona Lakers, le Grenoblois a subi une charge de Jeremy Wick et termine sur la bande. Touché, Texier est parti directement aux vestiaires. Un coup très dur qui arrive au match inaugural de la Ligue nationale suisse.…

Alexandre Texier signe à Zurich

La nouvelle a surpris beaucoup de monde mercredi 24 août. Alexandre Texier et l’équipe des Columbus Blue Jackets ont annoncé que le joueur français n’allait pas rejoindre son équipe NHL. La cause ? « Durant l’année passée, j’ai eu des problèmes et des défis personnels et je ressens que j’ai besoin d’être proche de ma famille en ce moment (…) C’est une décision difficile, mais c’est la meilleure pour moi maintenant », déclarait le joueur à Aaron Portzline, insider du média The Athletic. Une décision courageuse…

Le Canada élimine la Suisse

Le Canada continue sa marche en avant. À domicile, les joueurs à la feuille d'érable n'ont guère tremblé face à la Suisse. Leur premier tiers-temps efficace les a mis à l'abri pour le reste du match, et ce succès 6-3 leur ouvre les portes des demi-finales.

Analyse des championnats du monde et perspectives

Vous imaginez qu'un député s'inquiète que la statue de la Place de la République puisse être abîmée par des célébrations trop fréquentes et propose de construire une statue de Didier Deschamps sur la même place ? Bienvenue en Finlande, le pays où c'est possible ! C'est une des nombreuses découvertes de notre analyse des championnats du monde. Nous y présentons les perspectives des différents pays et leurs projets sur les prochaines années, jusqu'à celui qui veut s'inspirer de la Chine olympique avec un appel aux…

La Suisse doit apprendre à partir à point

La Suisse est première de la phase de poules, mais cela ne rapporte aucune médaille. Le Suède-Canada de l'après-midi a rappelé que la seule vérité qui compte est celle de la phase éliminatoire. Même dans leur configuration osée à cinq défenseurs, les Américains se sont parfaitement préparés à ce quart de finale. Ils connaissaient leur adversaire avant même le dernier match et ont "reposé" Seth Jones et Nate Schmidt contre la Norvège (respectivement 12 et 13 minutes de temps de jeu) pour qu'ils soient prêts à jouer 30 et 25…

La Suisse, première de cordée

Ce Suisse-Allemagne offre un choc inattendu en tête du groupe d'Helsinki. La Suisse a remporté ses six matchs et reste la seule équipe en course pour le gros chèque de l'IIHF remis à l'équipe qui réalise le 10/10. L'Allemagne n'est pas en reste : depuis sa défaite inaugurale contre le Canada, elle s'est imposée sur les cinq matchs suivants et prendrait la tête de la poule en cas de succès dans le temps réglementaire.

Et soudain, la Suisse accéléra…

La défaite contre le Danemark la veille n'a pas éliminé les Bleus de la course aux quarts de finale, mais les chances sont désormais infimes. Elles reposent sur des succès contre la Suisse, seule équipe invaincue du Mondial, et le Canada... Pire, les Bleus sont privés de Damien Fleury. Le capitaine n'a pas disputé le troisième tiers la veille, et a quitté le groupe, blessé. En face, la Suisse veut poursuivre sur sa lancée pour consolider la première place du groupe, surtout après la victoire dans l'après-midi de…

La Suisse s’impose par KO

La Suède battue par les Etats-Unis, il ne reste que deux équipes avec un quatre sur quatre dans le tournoi : la Suisse et le Canada. Et c'est justement l'affiche du groupe A en ce samedi après-midi à Helsinki... Autant dire que l'arena a fait salle comble, avec un public suisse survolté. Le match de l'après-midi - la défaite de la France face au Danemark a déjà qualifié la Nati pour les quarts de finale. Côté canadien, Eric O'Dell, du Dynamo Moscou, débute son tournoi, et remplace Noah Gregor. Une cérémonie précède…

La Slovaquie perd en jeu d’impuissance

La Suisse est toujours invaincue dans le tournoi - l'une des quatre seules équipes, avec le Canada, la Suède et la Finlande. Les deux pays nordiques s'affrontent ce soir à Tampere, et les Suisses vont pour leur part tenter de prolonger leur série face à un adversaire compliqué, la Slovaquie.

Andreas Bernard, le rempart italien

Finaliste en 2013 et 2018, la Suisse fait partie des favoris de ce groupe A. L'entrée dans le tournoi permettra de rôder les automatismes face à un adversaire du bas du ranking IIHF, le voisin italien. La Nati a pu compter sur plusieurs renforts NHL, à commencer par son capitaine Nico Hischier (New Jersey) et l'ailier fort Timo Meier (San José), ainsi que le sniper Philipp Kurashev (Chicago) et Pius Suter (Detroit). En défense, Dean Kukan (Columbus) et Jonas Siegenthaler (New Jersey) ont répondu présent. De quoi…

La transformation miraculeuse des Tchèques

La "finale" de ces Beijer Hockey Games oppose les Suisses aux Tchèques, et c'est en soi une surprise : on se serait plutôt attendu à ce que la première place se joue dans l'opposition Suède-Finlande. Si les Helvètes terminaient premiers pour leur "bizutage" dans cet Euro Hockey Tour, où ils remplaceront la Russie pour les deux prochaines années, ce serait un sacré pied-de-nez aux meilleures nations autoproclamées du continent. Ils ne cherchent néanmoins pas la victoire à tout prix mais plutôt les derniers tests de…

La Suède face au duo infernal de la Nati

À une semaine du Championnat du monde, la Suisse a gâché la répétition générale de la Finlande, que les Helvètes ont battue 3-2, avec notamment un doublé de Damien Riat. Une victoire bonne pour le moral avant d'affronter la Suède, encore une fois battue par la Tchéquie (1-2). Le staff de la Nati a convaincu d'autres renforts pour les championnats du monde et mis à jour l'équipe par rapport à celle qui a affronté la Finlande. Sont arrivés Denis Malgin et Christian Marti (Zurich) ainsi que des ajouts NHL avec Pius Suter…

Les Finlandais insultés puis défaits

La fédération finlandaise a annoncé lundi - comme son homologue suédoise - que les joueurs qui signeraient des contrats avec des équipes de KHL et y joueraient à l'avenir ne seraient plus autorisés à porter les couleurs de l'équipe nationale. Or, la veille de cette décision, l'Avtomobilist Ekaterinbourg avait révélé le recrutement pour la saison prochaine de trois hockeyeurs finlandais, le gardien Juha Metsola, le défenseur Jyrki Jokipakka et l'attaquant Miro Aaltonen, qui jouaient tous trois dans d'autres clubs de KHL.…

Une Suisse inconstante domine une Lettonie sans entraîneur

"Le COVID-19 n'a pas disparu, donc nous jouons à six lignes divisées en deux groupes d'entraînement." Telle est la justification du staff de la Lettonie quant au fait de garder tout le monde dans le camp de préparation, y compris des jeunes qui complètent l'entraînement (Patriks Zabusovs, Arturs Andzans, Oskars Lapinskis et Raimonds Vitolins). Quatre joueurs (Kristaps Sotnieks, Kristaps Zile, Klavs Veinbergs et Toms Andersons) ont été dispensés du voyage en Suisse pour raisons de santé et continuer de se préparer…

Une Suisse rajeunie et revancharde

Le rajeunissement annoncé par le sélectionneur suisse Patrick Fischer n'est pas qu'un vain mot. Le défenseur de 36 ans Raphael Diaz, qui était encore capitaine il y a deux mois aux Jeux olympiques, a pris comme une claque l'annonce de sa non-sélection. Il ne s'attendait pas à ce qu'on le décrète si vite bon au rebut. Son coéquipier de Fribourg, l'attaquant Kilian Mottet, a toutefois été sélectionné. Chez l'autre demi-finaliste Davos, le gardien Sandro Aeschlimann et le défenseur Dominik Egli ont été appelés tout de suite,…

Suisse – France (match international à Bâle)

Dans cette confrontation aller-retour, la France aura au moins battu la Suisse dans un secteur : le soutien du public. Il y avait plus de spectateurs à Megève que ce dimanche à Bâle où l'on dépasse tout juste la barre des 2000. Sur la glace, en revanche, la Nati est favorite après son premier succès 4-2 en Haute-Savoie. Les deux équipes ont changé de gardien avec les entrées de Philip Wüthrich et de Quentin Papillon. La possession du palet est en effet à l'avantage des Suisses, mais les deux équipes se procurent des…

France – Suisse (match international à Megève)

Repêchée dans l'élite mondiale par l'exclusion de la Russie, l'équipe de France doit se frotter plus vite que prévu au haut niveau. L'équipe de Suisse a choisi le rajeunissement après des JO ratés, ce qui explique sans doute les absences de Simon Moser et Joël Vermin. Sans les demi-finalistes de championnat, la Nati a une moitié de titulaires en défense mais une attaque plus inexpérimentée. Elle inclut deux débutants, qui devaient initialement être l'attaquant de 19 ans Joshua Fahrni (Berne) et l'arrière Nathan Vouardoux…