Mondial U18 : la France reléguée

50

Les Bleuets n’ont pas réussi à renverser la Suisse et terminent donc derniers de leur premier Mondial U18 en élite. La Suisse a remporté les deux matchs sans trembler.

Les joueurs de Thierry Paterlini n’avaient pas encore gagné dans le tournoi. Ils se sont emparés du rythme du match d’entrée et profité de leur première supériorité pour ouvrir le score. Nico Gross servait Gilian Kohler au cercle droit pour une volée gagnante (1-0). Les Bleuets répondaient quelques minutes plus tard sur une erreur de défense suisse. Baptiste Bruche, auteur d’un bel exploit individuel, créait une occasion déviée par Timothée Quattrone (1-1).

Ce bon premier tiers tricolore ne tenait pas dans le deuxième tiers. Kohler, intenable, trouvait Jesse Tanner près de la cage (2-1). Puis, Kyen Sopa servait du revers Davyd Baradun dont la reprise battait Valentin Duquenne (3-1). Après un but refusé à Mika Henauer car la cage avait bougé, la Suisse marquait le quatrième but sur un débordement de Stéphane Patry. Kyen Sopa creusait l’écart à 5-1 dans la dernière minute. La France s’est bien repris dans le dernier tiers, marquant un deuxième but sur un cafouillage devant la cage. Hugo Allais poussait le palet au fond, un but validé par la révision vidéo. Malgré une prestation combative, les Bleuets cédaient donc la première manche.

Désignés joueurs du match : Gilian Kohler pour la Suisse et Pierrick Dubé pour la France.

Suisse – France 5-2 (1-1, 4-0, 0-1)
Jeudi 26 avril 2018 à 11h30 à l’Arena Metallurg de Magnitogorsk (Russie). 3086 spectateurs.
Arbitrage de Benjamin Hoppe (ALL) et Peter Stano (SVK) assistés de Charlie O’Connor (USA) et Nikita Shalagin (RUS).
Pénalités : Suisse 10′ (4′, 2′, 4′), France 12′ (2′, 6′, 4′).
Tirs : Suisse 39 (6, 19, 14), France 22 (5, 5, 12).

Récapitulatif du score
1-0 à 02’40 » : Kohler assisté de Gross et Nussbaumer (sup. num.)
1-1 à 03’50 » : Quattrone assisté de Rousseau et Bruche
2-1 à 23’35 » : Tanner assisté de Patry et Kohler (sup. num.)
3-1 à 28’29 » : Barandun assisté de Sopa et Mettler
4-1 à 31’58 » : Patry
5-1 à 39’10 » : Sopa assisté de Mettler et Wetter (sup. num.)
5-2 à 47’12 » : Allais assisté de Leroux

Dominés 40 tirs à 19, les Tricolores n’ont pas vraiment existé dans ce deuxième match. Pris au piège des pénalités, ils cédaient après un quart d’heure devant Gian-Marco Wetter. Moins de deux minutes plus tard, Gilian Kohler portait la marque à 2-0. Le handicap devenait insurmontable, les Bleuets n’ayant marqué deux buts dans un match que deux fois dans le tournoi. Dès le retour des vestiaires, Keijo Weibel creusait l’écart avec la deuxième assistance de Davyd Barandun. Gilian Kohler s’offrait ensuite un doublé. La méconduite du Suisse Mathieu Vouillamoz ne profitait pas aux Français, qui perdaient Pierrick Dubé pour conduite antisportive dans les derniers instants.

Au dernier tiers, Gilian Kohler bouclait son tour du chapeau, encore servi par Barandun et Weibel, un trio intenable. À dix minutes de la fin, Kohler se muait en passeur vers Luca de Nisco. La France descend donc en Division 1A, après une saison difficile au plus haut niveau, mais riche d’apprentissage. Les Bleus ont concédé 41 buts dans le tournoi, contre 6 marqués. Côté suisse, cette 9e place est la pire de l’histoire depuis 2003 et 2005 : la Nati avait joué les quarts de finale tous les ans depuuis 2007.

Désignés joueurs du match : Davyd Brandun pour la Suisse et Dylan Fabre pour la France.

France – Suisse 0-6 (0-2, 0-2, 0-2)
Samedi 28 avril 2018 à 13h30 à l’Arena Metallurg de Magnitogorsk (Russie). 4650 spectateurs.
Arbitrage de Denis Naumov (RUS) et Kristian Vikman (FIN) assistés de Lauri Nikulainen (FIN) et Ulrich Pardatscher (ITA).
Pénalités : France 34′ (4′, 4’+10′, 6’+10′), Suisse 16′ (0′, 2’+10′, 4′).
Tirs : France 19 (6, 10, 3), Suisse 40 (10, 15, 15)

Récapitulatif du score
0-1 à 14’08 » : Wetter assisté de Mettler et Sopa (sup. num.)
0-2 à 15’32 » : Kohler assisté de Barandun et Gross
0-3 à 21’47 » : Weibel assisté de Barandun et Hollenstein
0-4 à 27’38 » : Kohler assisté de Patry
0-5 à 42’46 » : Kohler assisté de Barandun et Weibel
0-6 à 50’00 » : de Nisco assisté de Kohler

Effectifs (statistiques cumulées des deux manches)

Suisse (2′ pour surnombre)

Attaquants :
Mathieu Vouillamoz (-1, 2’+10′) – Matthew Verboon (-1) – Valentin Nussbaumer (-1)
Gian-Marco Wetter (+1) – Julian Mettler (+1) – Kyen Sopa (+1, 2′)
Keijo Weibel (+3) – Stéphane Patry (+5) – Gilian Kohler (+5, 2′)
Gianluca Barbei – Simon Wuest (A, 2′) – Jesse Tanner (2′)
Luca de Nisco (+2)

Défenseurs :
Janis Moser (C, +1) – Alessandro Villa (+2)
Mika Henauer (+1) – Guillaume Anex (+2, 2′)
Nico Gross (+3, 2′) – Davyd Barandun (+2)
David Prysi (-1)

Gardien :
Luca Hollenstein

Remplaçant : Akira Schmid (G).

France

Attaquants :
Robin Rabl (-1) – Antonin Plagnat (-1) – Pierrick Dubé (-1, 10′)
Timothé Quattrone (4′) – Samuel Rousseau (-2) – Baptiste Bruche (-1, 2′)
Maxence Leroux (+1) – Dylan Fabre – Flavian Dair (-3, 4′)
Lucas Chautant (-3) – Samuel Guer (-2, 2′) – Paulin Mainot (A, -2)
Jules Gallet (4’+10′)

Défenseurs :
Yohan Coulaud (A, 2′) – Hugo Allais (-1, 6′)
Matis Bourillon (C, -3, 2′) – Valentin Coffy (-2)
Maxime Bataille (-3) – Charles Schmitt (-1)

Gardien :
Valentin Duquenne

Remplaçant : Adrien Vazzaz (G). Blessé : Yoan Salve.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :