Domination écrasante de Tappara et Charles Bertrand

Charles Bertrand - photo Michel Bourdier
367

Une dizaine de matchs ont été disputés en Liiga finlandaise, et déjà, Tappara annonce la couleur. Et ce avec dans ses rangs un électrisant Charles Bertrand.

Tout ne s’est pas passé comme prévu pour Charles Bertrand lors de la saison 2018-2019. L’aventure KHL, avec le Sibir Novosibirsk, n’a finalement duré que 23 matchs, avant que l’ailier parisien ne soit poussé vers la sortie. Après un passage en National League suisse, au Fribourg-Gottéron, la saison s’est terminée par une triste relégation de l’équipe de France, alors que Bertrand n’avait pas disputé les deux championnats du monde précédents.

Meilleur buteur de la Liiga 2017-2018 (32 réalisations), son retour en Finlande arrivait à point nommé pour retrouver la confiance, qui plus est dans une place forte de l’élite finlandaise. Avec les Kärpät d’Oulu, le Tappara Tampere est l’autre grosse pointure de cette décennie : sept médailles consécutives, six finales de 2013 à 2018 ponctuées de deux titres nationaux.

Désireux de remporter un nouveau titre, Tappara réalise actuellement un départ parfait avec 10 victoires en 10 matchs. Le Français est d’ailleurs comme chez lui, totalisant déjà 11 points, 6 buts et 5 passes, en 10 rencontres. D’abord titularisé avec le capitaine Kristian Kuusela et le Canadien Tyler Morley, l’attaquant bleu de 28 ans a dernièrement pris place aux côtés de Sami Moilanen et Otto Rauhala, sans pour autant réduire la cadence. En témoignent son 6e but et une assistance spectaculaire inscrits ce samedi, que vous retrouverez ci-dessous.

Le Tappara Tampere est donc seul leader du championnat, le rival de ses dernières années, Kärpät, étant sept points derrière (mais avec un match en moins). Le champion en titre, HPK, ne pointe lui qu’à la neuvième place, avec sept défaites pour seulement trois victoires. Quant à l’autre club de Tampere, les Ilves, ils se sont déjà séparés de leur entraîneur Karri Kivi, dont l’initiative de reconstruction la saison dernière semblait satisfaisante. Mais après un début de saison délicat, il a été remplacé par l’un de ses adjoints, Jouko Myrrä.

Quelques chiffres :

44 : le nombre de buts marqués par le leader Tappara, de loin la meilleure offensive du championnat. Six des huit meilleurs marqueurs du championnat défendent d’ailleurs les couleurs de Tappara : Niko Ojomäki, Kristian Kuusela, Tyler Morley, Jere Karjalainen, Anton Levtchi et donc Charles Bertrand.

900 : le nombre de matchs disputés en élite finlandaise par Kristian Kuusela, coéquipier de Charles Bertrand au Tappara. Kuusela est d’ailleurs le capitaine de l’équipe pour la deuxième année de suite et il demeure, à 36 ans, l’un des principaux atouts offensifs de l’équipe, réalisant d’ailleurs la saison dernière un exercice à 54 points, son deuxième meilleur rendement en carrière.

12 : le nombre de points inscrits par Niko Ojamäki, autre joueur de Tappara, en huit matchs, ce qui lui a permis d’être élu meilleur joueur du championnat en septembre.

97,4 : le pourcentage d’arrêts en quatre matchs du gardien canadien Michael Garteig, lui aussi membre de Tappara. Ce portier de 27 ans réalise actuellement sa première saison en Europe. Justus Annunen, jeune gardien de 19 ans des Kärpät et également épatant devant ses filets, n’est toutefois pas bien loin en terme de statistiques.

4 : retranché par les Canucks de Vancouver, Petrus Palmu a été cédé au JYP de Jyväskylä pour la saison. L’attaquant de 22 ans a connu un premier match exceptionnel ce week-end en inscrivant 4 points (2+2) contre les Ilves. Palmu risque fort d’être l’une des grandes attractions de la saison en Liiga. Lors de la saison 2017-2018, il était le meilleur marqueur des rookies en Liiga, avant de connaître une année 2018-2019 entre l’AHL et la Finlande.

600 : Henri Tukia a récemment arbitré son 600e match dans le championnat finlandais, seuil qu’aucun autre arbitre du pays n’a pu atteindre. Tukia exerce depuis l’automne 1993. Son collègue Mikko Kaukokari a lui récemment arbitré son 500e match.

20 : en millions, le montant des droits TV de la Liiga, obtenus par Telia. Un juteux contrat, bien supérieur à celui qui liait auparavant Sanoma et la ligue. Cette progression économique se ressent d’ailleurs parmi les clubs, pour la plupart en très bonne santé financière grâce à une redistribution accrue. 11 des 15 clubs de la Liiga ont réalisé un bénéfice sur la saison dernière. Et les équipes déficitaires ont amélioré leur trésorerie, sauf Lukko dont la situation n’est pas comparable (son exercice sera clos au 31 décembre, quand les autres équipes stoppent leur exercice en avril).

7 : le nombre de points obtenus en 8 matchs par l’attaquante de l’équipe de France Emmanuelle Passard en Naisten Liiga, la ligue féminine finlandaise. Après cinq années à Montréal où elle a endossé le maillot de l’équipe universitaire des Carabins, la Savoyarde de 27 ans a disputé le Mondial élite avec les Bleues à Espoo. Helsinki a finalement été l’occasion de prolonger le séjour en Finlande puisqu’elle a signé avec la section féminine de l’IFK Helsinki. Le club est promu depuis cette année en Naisten Liiga mais l’organisation du HIFK a mis en place un plan à long terme ambitieux. Avec 4 buts et 3 assistances, Emmanuelle Passard est la deuxième meilleure marqueuse de son équipe. HIFK occupe une honorable septième place (sur dix équipes).

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

Lorem sed non eleifend felis velit, consequat. tempus ut felis facilisis mattis