Pietta et Schütz jouent leur avenir international

94

L’Allemagne a laissé au repos les joueurs de Mannheim et les cadres de Munich, qui seront bien occupés dans les prochaines semaines avec la CHL. Cela ouvre une sorte de dernière chance aux revenants Felix Schütz et Daniel Pietta, qui évolue à domicile dans cette Deutschland Cup à Krefeld. Les deux vétérans de 32 ans, qui comptent respectivement 140 et 106 sélections, doivent retrouver leur place perdue en équipe nationale et convaincre leur coach finlandais Toni Söderholm qui ne les avait pas appelés lors de sa première saison aux commandes. Schütz et Pietta jouent probablement plus gros que les débutants Mirko Sacher, Maximilian Daubner ou Daniel Fischbuch.

Même sans que le pays-hôte ait tous ses meilleurs joueurs, l’équipe « olympique » russe semble à sa portée. Comme la Russie a envoyé une équipe plutôt B en Finlande, la réserve déléguée en Allemagne ressemble plus à une équipe C. Elle a néanmoins le talent d’une formation russe, et elle le prouve en dominant les premières minutes. Pavel Poryadin aurait eu toutes les raisons d’être déçu et frustré : il avait été initialement sélectionné dans la « vraie » équipe de Russie pour l’Euro Hockey Tour, mais sa place a été intervertie entre-temps avec Kayumov (initialement prévue dans cette Russie B) qui connaîtra sa première sélection internationale à sa place ! Après cette fausse joue, Poryadin donne la meilleure des réponses et ouvre le score.

Même si le héros local Daniel Pietta égalise d’un tir bien placé, les Russes, bien présents dans les duels, ont une supériorité technique. Ils la déploient en fin de première période dans une belle combinaison conclue par Andrei Ermakov. Au deuxième tiers-temps, l’intensité monte encore d’un cran. Le buteur Ermakov est envoyé en prison pour une obstruction, et Simon Sezemsky transforme l’avantage numérique d’un lancer de la ligne bleue. On voit mal l’Allemagne se priver encore longtemps du défenseur offensif d’Augsbourg, précieux dans ce rôle…

Dans une partie désormais ouverte, Maximilian Kammerer donne l’avantage pour la première fois à l’Allemagne. Artyom Volkov égalise trois minutes plus tard : le palet a traversé les filets et il faut faire appel à la vidéo pour valider ce but. Kammerer est proche du doublé en début de troisième période, mais il ne convertit pas son breakaway. Son collègue de Düsseldorf, le gardien Mathias Niederberger, tient cependant le fort face aux attaques russes. Le match peut basculer de chaque côté et reste indécis. Puis, à six minutes de la fin, Felix Schütz place parfaitement sa crosse sur une passe transversale de Dominik Bittner et dévie le palet en lucarne. Un avantage préservé à 4 contre 6 après une pénalité de Jonas Müller (retenir) à une minute et demie de la fin.

Les deux revenants ont donc marqué et Felix Schütz a été le buteur décisif. Une aubaine pour un joueur toujours à la recherche d’un club définitif pour cette saison. Son contrat court de 6 matches (2 assists) chez le promu en élite suédoise Oskarshamn vient de s’achever.

Désignés joueurs du match : Frederik Tiffels pour l’Allemagne et Vladislav Kodola pour la Russie B.

Commentaires d’après-match

Toni Söderholm (entraîneur de l’Allemagne) : « Nous avons montré une prestation d’équipe engagée et compacte. Nous avons très bien défendu notre zone. Nous pouvons être globalement satisfaits, nous avons très bien appliqué les consignes tactiques en particulier. »

 

Allemagne – Russie B 4-3 (1-2, 2-1, 1-0)
Jeudi 7 novembre 2019 à 19h45 au Königpalast de Krefeld. 3025 spectateurs.
Arbitrage de Benjamin Hoppe et Daniel Piechaczek (ALL) assistés de Christopher Hurtig et Patrick Laguzov (ALL).
Pénalités : Allemagne 4′ (2′, 0′, 2′) ; Russie 6′ (2′, 4′, 0′)
Tirs : Allemagne 33 (11, 11, 11) ; Russie 32 (14, 8, 10).

Évolution du score :
0-1 à 04’21 : Poryadin assisté d’Ivanov et Grebenshikov
1-1 à 12’50 : Pietta assisté de Noebels et Fischbuch
1-2 à 16’15 : Ermakov assisté de Kodola et Vovchenko
2-2 à 22’58 : Sezemsky assisté de Pietta et Fischbuch (sup. num.)
3-2 à 34’25 : Kammerer assisté de Kastner et Tiffels
3-3 à 37’49 : Volkov assisté de Grebenshikov et Igumnov
4-3 à 53’02 : Schütz assisté de Bittner et Brandt

Allemagne

Attaquants :
Marcel Noebels (A) – Daniel Pietta (A, -1) – Daniel Fischbuch (2′)
Frederik Tiffels (-1) – Maximilian Kastner – Maximilian Kammerer
Felix Schütz (+1) – Andreas Eder (+1) – Sebastian Uvira
Maximilian Daubner – Tim Brunnhuber – Sven Ziegler

Défenseurs :
Bernhard Ebner (-1) – Marco Nowak (C, -1)
Fabio Wagner (-1) – Simon Sezemsky (-1)
Jonas Müller (2′) – Mirko Sacher
Marcel Brandt (+2) – Dominik Bittner (+2)

Gardien :
Mathias Niederberger

Remplaçant : Niklas Treutle (G). En réserve : Kevin Reich (G), Colin Ugbekile, Tim Wohlgemuth, Alexander Oblinger, Lucas Dumont.

Russie B

Attaquants :
Sergei Tolchinsky – Ivan Igumnov (-1) – Vladimir Bryukvin (A, 2′)
Kirill Voronin – Vladislav Kodola – Daniil Vovchenko
Georgi Ivanov (+1) – Pavel Poryadin – Svyatoslav Grebenshikov (2′)
Maksim Tsyplakov – Daniil Ilyin (A) – Danil Veryaev

Défenseurs :
Egor Zaitsev – Artyom Volkov
Vadim Kudako (+1) – Vladislav Provolnev (-1)
Dmitry Yudin (C) – Andrei Ermakov (2′)
Egor Voronkov – Ilya Karpukhin

Gardien :
Ilya Konovalov [sorti à 58’30]

Remplaçant : Andrei Tikhomirov (G). En réserve : Daniil Tarasov (G), Aleksandr Shemerov, Artyom Galimov.

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

leo ut id vulputate, libero venenatis consequat. Phasellus