Les champions du monde défaits devant leurs supporters

86

La Hartwall Arena est pleine ce soir : 12 150 Finlandais sont venus encourager les champions du monde pour ce qui constitue déjà une finale avant l’heure de ce tournoi Karjala. Les deux adversaires du jour ont en effet gagné leur première rencontre. Deux Tchèques font leurs débuts internationaux ce soir : les ailiers Jiří Smejkal and Michal Kovařčík.

La première période est équilibrée. Harri Pesonen, auteur d’un doublé au premier match, est de nouveau menaçant, mais le gardien tchèque Marek Langhammer signe un bon arrêt de la jambière. Du côté tchèque, c’est surtout la première ligne qui a un gros temps de jeu et multiplie les occasions avec Michal Řepík. Les visiteurs prennent deux pénalités dans les dernières minutes, dont une à la dernière seconde avant la pause pour une charge avec la crosse de Jaskin.

Les Tchèques tuent la pénalité à la reprise mais encaissent un but peu après. Le lancer de Ville Pokka est bien lu par Juho Lammikkö qui dévie au fond (1-0). Certains joueurs concèdent déjà leur seconde pénalité du soir (Niemelä et Tomáš Zohorna), mais quand c’est au tour du débutant Kovařčík d’aller en prison pour crosse haute, la Finlande peut jouer une minute à 5 contre 3. Sakari Manninen se fait alors frustrer d’un but par Langhammer. Les Tchèques tuent encore une pénalité supplémentaire, un retard de jeu de Galvas, et égalisent ensuite par Jakub Jerabek après une belle action emmenée par les frères Zohorna.

La Finlande commence mieux le troisième tiers et Manninen leur donne tout de suite l’avantage (2-1). Mais les Tchèques continuent de jouer activement. Ils ne sont pas venus en victimes désignés des champions du monde. Deux minutes avant la fin, Milos Říha sort son gardien. Tomáš Zohorna trouve une ouverture vers Tomáš Filippi qui égalise (2-2). En prolongation, Tomáš Zohorna passe près du but de la victoire puisque son revers échoue sur la transversale…

Aux tirs au but, les gardiens Juho Olkinuora et Marek Langhammer continuent de se montrer solide. Tous les attaquants échouent… mais l’unique défenseur aligné, le très doué techniquement Jakub Krejčík, transforme sa tentative. Les Tchèques remportent un succès de prestige à Helsinki et prennent la tête du tournoi.

Commentaires d’après-match

Tomáš Filippi (attaquant tchèque) : « Deux points, c’est super. Les Finlandais avaient une pile de joueurs médaillés d’or au championnat du monde. Pour nous c’était important d’avoir renversé et gagné ce match. J’ose dire que nous étions meilleurs à cinq contre cinq. Nous avons été quelque peu ralentis par nos pénalités. À la fin, il y avait beaucoup de batailles pour le palet au niveau de leur banc. Le jeu est revenu vers nos arrières qui ont fait la transition, je crois que leur défenseur est parti changer, ce qui a été une erreur. Tomáš Zohorna m’a joliment trouvé. Le palet a soudain sauté avant d’arriver sur ma crosse, j’ai juste prié pour qu’il atteigne le filet, je pense que même le gardien ne savait pas où il irait. »

Finlande – Tchéquie 2-2 (0-0, 1-1, 1-1, 0-0) / 0-1 aux tirs au but
Samedi 9 novembre 2019 à 17h30 à la Hartwall Arena. 12150 spectateurs.
Arbitrage de Mikael Nord et Andreas Harnebring (SUE) assistés de Hannu Sormunen et Henri Neva (FIN).
Pénalités : Finlande 8′ (2′, 4′, 2′) ; Tchéquie 10′ (4′, 6′, 0′).
Tirs : Finlande 28 (10, 12, 5, 1) ; Tchéquie 26 (10, 7, 9, 0).

Évolution du score :
1-0 à 22’41 : Lammikko assisté de Pokka et Kuusela
1-1 à 37’46 : Jeřábek assisté de R. Zohorna et H. Zohorna
2-1 à 40’42 : Manninen assisté de Pokka et Lindbohm
2-2 à 58’51 : Filippi assisté de T. Zohorna

Finlande : Manninen (manqué), Turunen (manqué), Pesonen (manqué), Rajala (manqué), Kuusela (manqué).
Tchéquie : Filippi (manqué), Kovář (manqué), Krejčík (réussi), Repík (manqué),

Finlande

Attaquants :
Harri Pesonen (-1) – Sakari Manninen (+1) – Jesse Puljujärvi (+1)
Teemu Turunen – Arttu Ilomäki – Eemeli Suomi (+1)
Toni Rajala (-1) – Juhani Tyrväinen (-1) – Niko Ojamäki (-1)
Kristian Kuusela (+1) – Juho Lammikko – Marko Anttila (C)

Défenseurs :
Mikko Lehtonen (A, -1) – Juuso Hietanen (-1, 2′)
Petteri Lindbohm (+1) – Ville Pokka (+1, 2′)
Veli-Matti Vittasmäki – Mikko Niemelä (4′)
Petteri Nikkilä

Gardien :
Jussi Olkinuora

Remplaçant : Harri Säteri (G). En réserve : Atte Ohtamaa (prévu mais légèrement blessé à l’échauffement), Teemu Eronen, Juuso Vainio, Henrik Haapala, Miro Aaltonen, Teemu Hartikainen.

Tchéquie

Attaquants :
Andrej Nestrašil (-1) – Jan Kovář (C, -1) – Michal Repík (-1)
Radim Zohorna (+2) – Tomas Zohorna (A, +2, 4′) – Hynek Zohorna (+2)
Dmitrij Jaškin (-1, 2′) – Lukas Sedlák (-1) – Jiri Smejkal (-1)
Ondřej Beránek – Tomas Filippi (+1) – Michal Kovařčík (2′)

Défenseurs :
Jakub Jeřábek (A) – Andrej Šustr (-1)
Jakub Krejčík (+1) – Michal Moravčík
David Musil – Petr Zámorský
Jakub Galvas (2′) – Filip Pyrochta

Gardien :
Marek Langhammer [sorti de 57’49 à 58’51]

Remplaçants : Karel Vejmelka (G), Radovan Pavlík. En réserve : Roman Will (G), Milan Doudera, Tomas Rachůnek, Matěj Stránský.

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

sem, mi, commodo leo. Praesent nec quis, accumsan