Habillé au dernier moment et décisif

22

Pour ce premier tournoi international de la saison, Bob Hartley a convoqué quelques débutants comme Raimonds Vītoliņš (17 ans), Deivids Sarkanis et les défenseurs Arvils Bergmanis et Sandis Smons (recruté par le club grenat sur la recommandation de Kaspars Daugaviņš lorsque celui-ci y jouait). Daugaviņš, justement, est le héros du jour : le capitaine dispute ce soir son 100e match pour la Lettonie !

Après deux années de remontées ratées dans l’élite mondiale, la Slovénie a rappelé Matjaž Kopitar pour mettre fin à la valse des sélectionneurs. Le père Kopitar a promis de trouver le bon moment pour aller boire un café avec Jan Muršak et voir s’il peut le convaincre de revenir sur sa retraite internationale. En attendant, il a lui aussi conçu une sélection mixte avec moitié de joueurs expérimentés et moitié de joueurs à découvrir. La défense a perdu en expérience avec les blessures de Blaz Gregorc et Matic Podlipnik. En attaque, Žiga Jeglič fait son grand retour après sa suspension pour dopage puis son opération des cervicales, mais le trio Jeglič-Tičar-Sabolič n’est pas reformé pour autant car Robert Sabolič s’est blessé au genou en Coupe de Suisse. Sa place en première ligne est prise par un débutant de 22 ans, Luka Maver, qui évolue dans une université américaine et qui joue ce soir devant des membres de sa famille qui ont fait le déplacement.

Les jeunes Lettons partis en Suisse en junior – pour qu’ils bénéficient ensuite d’une licence helvétique – s’illustrent en première période. Deniss Smirnovs (arrivé à Genève-Servette en même temps que Smons), qui s’est habillé en catastrophe parce que Roberts Bukarts était malade et a pris sa place sur la deuxième ligne, tire d’abord sur le poteau. C’est finalement Rihards Melnalksnis (Langnau) qui marque son premier but en équipe nationale pour sa troisième sélection, sur une très belle passe du débutant Deivids Sarkanis.

Les Slovènes dominent nettement le deuxième tiers-temps et finissent par égaliser par l’intermédiaire de Rok Tičar. 18 secondes plus tard, le buteur Melnaksnis est sanctionné pour un cinglage, et le gardien local Kristers Gudļevskis est sauvé par sa barre transversale sur l’infériorité numérique qui suit. En troisième période, le défenseur Ralfs Freibergs surprend les Slovènes en s’infiltrant avec le palet jusqu’à marquer dans la lucarne opposée. Mais Kopitar sort son gardien en fin de match, et à 6 contre 5, Tičar finit par égalsier dans une mêlée devant la cage à huit secondes de la fin.

Aux tirs au but, c’est Smirnovs qui est crédité du pénalty décisif, inscrit entre les jambières de Luka Gračnar. Gudļevskis arrête quatre tentatives sur cinq et reçoit le prix de joueur du match avec le débutant Maver.

Désignés joueurs du match : Kristers Gudļevskis pour la Lettonie et Luka Maver pour la Slovénie.

Commentaires d’après-match

Matjaž Kopitar (entraîneur de la Slovénie) : « Je dois dire que c’était un très bon match pour nous. Les gars ont montré beaucoup d’envie, de passion et de caractère malgré leur jeunesse et leur inexpérience. Nous avons été meilleurs que notre adversaire pendant deux tiers. ¨Peut-être y a-t-il eu un peu trop de respect, peut-être aurait-on dû tirer plusieurs fois même de positions non éprouvées, mais on peut quand même être satisfait. Ce n’est qu’un match sur trois, il faudra répéter cette performance. Luka Maver était un des meilleurs attaquants de l’équipe nationale . Nous le suivons, il joue au plus haut niveau universitaire et a fait beaucoup de progrès depuis deux ans. Je suis très content de pouvoir le voir. »

Lettonie – Slovénie 2-2 (1-0, 1-1, 0-1, 0-0) / 2-1 aux tirs au but
Jeudi 7 novembre 2019 à 19h30 à la LOC Ledus Halle de Liepāja (LET). 1500 spectateurs.
Arbitrage d’Eduards Odiņš et Raivis Jučers (LET) assistés de Dāvis Zunde et Jānis Beķeris (LET).
Pénalités : Lettonie 4′ (0′, 4′, 0′, 0′), Slovénie 4′ (2′, 2′, 0′, 0′).
Tirs : Lettonie 30 (11, 5, 11, 3), Slovénie 30 (7, 13, 7, 3).
Engagements : Lettonie 30 (11, 6, 9, 4), Slovénie 28 (6, 13, 8, 1).

Évolution du score :
1-0 à 18’23 : Melnalksnis assisté de Sarkanis et Freibergs
1-1 à 34’17 : Tičar assisté de Maver et Jeglič
2-1 à 42’34 : Freibergs assisté de Melnalksnis
2-2 à 59’52 : Tičar

Tirs au but :
Slovénie : Tičar (manqué), Jeglič (manqué), Pretnar (manqué), Čimžar (réussi), Ograjenšek (manqué).
Lettonie : Daugaviņš (manqué), Ri. Bukarts (manqué), Indrašis (réussi), Smirnovs (réussi).

Lettonie

Attaquants :
Mārtiņš Karsums (A, -1) – Kaspars Daugaviņš (C, -1) – Miks Indrašis (-1)
Frenks Razgals – Deniss Smirnovs – Rihards Bukarts
Lauris Bajaruns (-1) – Kirils Galoha (-1) – Nikolajs Jeļisejevs
Deivids Sarkanis (+2) – Rihards Melnalksnis (+2, 2′) – Raimonds Vītoliņš
Sandis Zolmanis

Défenseurs :
Artūrs Kulda – Ralfs Freibergs (A, +2, 2′)
Artūrs Salija (-1) – Eduards Jansons (-1)
Sandis Smons – Arvils Bergmanis (+1)
Roberts Mamčics

Gardien :
Kristers Gudļevskis

Remplaçant : Kristaps Nazarovs (G). En réserve : Roberts Bukarts (malade), Kristers Freibergs, Ričards Birziņš, Romāns Ņekļudovs, Toms Andersons, Bruno Zabis.

Slovénie

Attaquants :
Žiga Jeglič – Rok Tičar (A, +1) – Luka Maver
Anže Kuralt (+1, 2′) – Bostjan Goličič – Gal Koren (+1)
Gregor Koblar – Andrej Hebar (A) – Ken Ograjenšek (2′)
Tadej Čimžar – Luka Kalan – Miha Zajc (-1)

Défenseurs :
Aljoša Crnovič – Klemen Pretnar (C)
Jurij Repe (+1) – Mark Čepon (-1)
Aleksandr Magovac (+1) – Nejc Stojan
Luka Zorko (-1)

Gardien :
Luka Gračnar

Remplaçants : Matija Pintarič (G), Blaž Tomaževič. En réserve : Žan Us (G), Gašper Glavič.

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

Lorem id, dolor ut Donec Phasellus mattis