Parcourir Tag

Russie

Une statue de bronze pour Vasilevsky

Les battus de la veille vont tenter d'évacuer la déception et de récolter une médaille - une denrée rare pour les Tchèques. Les deux entraîneurs ont dû jongler avec la fatigue et ont apporté des modifications à leurs alignements. Sergei Plotnikov fait son retour sur le banc russe. Les Tchèques changent pour leur part de gardien, avec Simon Hrubec pour débuter. Patrik Bartošák est remplaçant. Pavel Francouz, encore un peu malade, est forfait. Moravčík est blessé à l'épaule. Vrana reste 13e attaquant et le jeune joueur des…

Échec et mat

Grandissime favorite, la Russie a remporté ses huit matchs depuis le début du tournoi. La tête de série n°1 bénéficie donc du calendrier favorable : celui de jouer à 15h15, qui octroie quelques heures de repos supplémentaires au vainqueur avant la finale du dimanche.

La Russie confirme

La Guerre froide est terminée, mais cela n'a pas vraiment changé les rapports entre les deux pays. La rivalité s'étend sur un autre terrain froid et plus "gentleman" : la patinoire. Depuis le "Miracle on ice" de 1980, affronter la Russie fait partie des temps fort du hockey américain. L'inverse n'est pas forcément vrai, mais les enjeux dépassent tout de même largement le terrain sportif.

La Suède prend une fessée de vingt minutes

Le dernier match de poule à Bratislava n'est pas qu'un duel sur la première place du groupe : la Suède devrait gagner par trois buts d'avance pour pouvoir déloger les Russes de leur position. Il s'agit surtout d'un message important pour la suite du tournoi. Les doubles champions du monde peuvent-ils faire faire douter cette belle équipe de Russie, jusqu'ici invaincue et impressionnante ?

La force tranquille russe

Seule sélection ne comptant aucune défaite à ce jour dans la compétition, la Russie enverrait un message fort en cas d’invincibilité durant toute la phase de poule. Le chemin est toutefois encore long puisqu’il reste à affronter la Suisse et la Suède. La Nati a concédé sa première défaite hier face à la Suède (4-3) et tâchera de présenter le meilleur visage possible dans l’optique d’aller chercher la meilleure place en vue des quarts de finale.

Annoncer un massacre ne l’évite pas

Personne n'a atteint les 10 buts dans ce Mondial malgré plusieurs gros scores. Le massacre le plus redouté concerne ce match : l'Italie, qui a subi plus de 60 tirs par match en moyenne (!), affronte une Russie qui regorge de talent offensif. Il y a deux ans à Cologne, cela avait fait 10-1. Même concéder moins de lancers que précédemment ne semble pas une garantie quand on connaît la propension naturelle des Russes à privilégier la passe parfaite. On plaint d'avance Andreas Bernard, titularisé de nouveau malgré ses énormes…

Deuxième jeu blanc pour la forteresse russe

Le voilà enfin le premier grand test de la Russie, qui a démarré en douceur son Championnat du monde contre la Norvège (5-2) et l'Autriche (5-0). Vainqueurs également de la Norvège (7-2), les Tchèques ont le mérite d'avoir déjà dominé la Suède (5-2), ce qui peut leur permettre de viser la tête du groupe. Encore faut-il disposer des Russes. Andrei Vasilevskiy, titularisé contre les Norvégiens, retrouve la cage russe. Le gardien de Vitkovice Patrik Bartošák (qui a signé à Trinec pour la saison prochaine) avait excellé contre…

L’ours russe fait la grasse matinée

La patinoire de Bratislava est pleine à chaque match, mais malgré la proximité de l'Autriche, ce sont bien les supporters de la Russie qui occupent les tribunes. Leur équipe a complété son offensive en ajoutant officiellement Telegin et en levant ainsi toute spéculation quant à Panarin (non appelé de manière plus ou moins convenue) ou à une arrivée tardive de Tarasenko. Il est évident qu'elle a bien assez d'attaquants de talent et qu'il s'agit maintenant surtout de trouver le bon équilibre. Barabanov a ainsi remplacé un…

La Russie doucement mais sûrement

La Russie est l'un des grands favoris du groupe B des Mondiaux, statut qu'elle partage avec la Suède. Les Russes débutent semble-t-il en douceur face à une équipe de Norvège qui veut assurer avant tout le maintien, avant de penser aux quarts de finale. Mais les Scandinaves peuvent-ils gratter des points aux Russes ? C'est un sacré défi qui s'offre à eux, en particulier pour leur gardien Henrik Haukeland, désigné titulaire à la suite du forfait de Lars Haugen. Cela semble particulièrement difficile, au vu des stars…

Présentation complète des championnats du monde

En cette journée d'ouverture du début des championnats du monde, retrouvez la présentation complétée. Hier (jeudi), il était question du tenant du titre, de la façon dont la Russie favorite organisera son groupe de stars, mais aussi par exemple de l'étonnant "mea culpa" du staff norvégien avec les critiques des joueurs étalées sur la place publique. Aujourd'hui (vendredi), il est question des équipes du groupe A : l'équipe du Canada après le départ de Tavares, l'équipe de France après l'arrivée de Texier, mais aussi ce…
ultricies diam mi, leo. accumsan Donec luctus consequat. risus ut nunc eget