Suède – Finlande (Czech Hockey Games, 3e journée)

Jan Beneš, Český hokej
194

Corrigés neuf buts à trois par la République Tchèque la veille, les Suédois reçoivent la Finlande pour clôturer ces Czech Hockey Games. De leurs côtés, les Lions avaient l’occasion de finir le tournoi invaincus, de quoi être satisfaits avant d’entamer leur Mondial à domicile.

Ce derby de Scandinavie commence sur un bon rythme, les Lions et les Tre Krönor se veulent conquérants et se livrent d’âpres batailles dès le début du tiers. Ce sont les Suédois qui commencent le mieux ce premier acte et prennent le contrôle de la possession. Ils contrôlent la rondelle et Elmer Söderblom s’offre une danse avec la défense finlandaise pour débloquer le score. Il élimine toute la défense avant de se remettre dans l’axe du but, dribbler le gardien Suomi et marquer (1-0, 8’48). Les Lions tentent de reprendre le contrôle mais n’y parviennent que partiellement. Les jaunes et bleus veulent contrôler le match et reprendre leur marche vers l’avant après la grosse claque reçue au match précédent. Manninen est envoyé en prison pour retenir (14’08) mais les Tre Krönor ne capitalisent pas et la pénalité est tuée. La lutte contre la bande s’intensifie et les joueurs en viennent aux mains. Sami Vatanen et Oskar Lang sont tous deux envoyés en prison pour dureté (16’55). Les deux équipes évoluent donc à 4 contre 4. Dans une fin de tiers équilibrée où la Finlande aurait pu revenir au score grâce à Kalle Maalahti après un joli tour de la cage, personne ne parvient à faire la différence. Les deux formations retournent aux vestiaires sur ce score d’un but à rien en faveur des Suédois.

Au retour des vestiaires, la tendance se confirme. Harri Pesonen est envoyé en prison pour retenir (22’41) et offre à la Suède une nouvelle situation d’avantage numérique. Bien que bien construit et posé, ce jeu de puissance est stérile et la pénalité est tuée par les Finlandais. Alors que la mi-match se profile, la possession du palet s’équilibre. Sur un temps-fort suédois, Oloffson gagne la possession du palet contre la bande, ressort à la bleue pour Filip Roos qui allume la mèche et trompe Olkinuora (2-0, 30’40).

Alors que les Suédois tentent d’assouvir leur domination, Linus Karlsson et Harri Pesonen en viennent aux mains après un tir bloqué par la défense. Ils sont tous deux envoyés en prison pour dureté (32’44). Les deux équipes évoluent donc à 4 contre 4 une nouvelle fois dans cette partie. Les deux équipes se neutralisent et reviennent à effectif complet sur la glace. En toute fin de tiers, le rythme de cette rencontre s’affole et les deux gardiens s’illustrent. Elmer Söderblom est envoyé en prison pour faire trébucher après avoir vu sa tentative repoussée par Olkinuora (38’49). Les Finlandais ne parviennent pas à faire sauter le verrou suédois avant la sirène et regagnent les vestiaires avec ce déficit de deux buts.

Au retour des vestiaires, les Lions finlandais sont toujours en supériorité numérique pour 49 secondes. Bien qu’installés dans le camp suédois, ils ne trouvent pas la faille et la pénalité est tuée. Dos au mur, les blancs prennent le contrôle du palet et tentent d’imposer leur rythme. Appliqués, les Tre Krönor font front et n’accordent que très peu de tirs sur Marcus Högberg, toujours en course pour un deuxième blanchissage en autant de rencontres disputées. Mikko Lehtonen est envoyé en prison pour accrocher (48’39). Une pénalité sans gravité toutefois puisqu’elle est annihilée par l’unité spéciale finlandaise. Alors que le chronomètre défile, l’intensité de cette rencontre baisse drastiquement. C’est au tour de Teemu Hartikainen d’être envoyé en prison pour retenir. Les blågult poussent mais butent sur Olkinuora. Le jeu de puissance est une nouvelle fois annihilé par l’unité spéciale. Les Lions réagissent et tentent de revenir au tableau d’affichage, c’est sans compter sur Marcus Högberg qui met un point d’orgue à stopper toutes leurs tentatives. Les blancs lancent alors leurs dernières forces dans la bataille mais sans succès. Le sélectionneur Suomi appelle un temps mort à (57’53) et sort Olkinuora pour faire entrer un joueur de champ supplémentaire mais rien ne viendra empêcher Marcus Högberg d’enregistrer un deuxième jeu blanc et les Tre Krönor de s’imposer sur le score de deux buts à rien.

La Suède termine donc ce tournoi avec deux victoires (0-1 contre l’Autriche, et 2-0 ce jour) pour une défaite (9-3). Il en est de même pour les Lions, vainqueurs de la République Tchèque (2-1 après tab.) et de l’Autriche (4-2). Les deux formations se retrouveront d’ici une quinzaine de jours, cette fois pour le compte des championnats du monde 2022 que disputeront à domicile les Finlandais.

Désignés hommes du match : Jusse Olkinuora pour la Finlande et Matthias Bromé pour la Suède.

Un article de Nino Bourge-Maldinez

Suède – Finlande 2-0 (1-0, 1-0, 0-0)
Dimanche 1er mai 2022 à 12h00 à l’Ostravar Arena d’Ostrava (TCH).
Arbitrage de René Hradil et Antonín Jeřábek (TCH) assistés de Vít Lederer et Lukáš Rampír (TCH).
Pénalités : Suède 6’ (2’, 4’, 0’). Finlande 12’ (4’, 4’, 4’).
Tirs : Suède 28 (10, 12, 6). Finlande 21 (1, 8, 12).

Évolution du score :
1-0 à 08’48 : Söderblom assisté de Roos et Pudas
2-0 à 30’40 : Roos assisté d’Olofsson

Suède

Attaquants :
Joakim Nordström – Lucas Wallmark – Max Friberg
Mathias Bromé – Joël Kellman – Linus Karlsson (2’)
Oskar Lang (+1, 2’) – Nils Åman (+1) – Elmer Söderblom (+1, 2’)
Kim Rosdahl (+1) – Fredrik Olofsson (+1) – Patrik Karlkvist (+1)

Défenseurs :
Henrik Tömmernes – Anton Lindholm
Calle Själin – Jesper Pettersson
Filip Roos (+2) – Jonathan Pudas (+2)

Gardien :
Marcus Högberg

Remplaçant : Oscar Dansk (G). En réserve : Jhonas Enroth (G), Joel Persson, Adam Ollas Mattsson (D), Albin Lundin, Sebastian Hartmann (A).

Finlande

Attaquants :
Miro Aaltonen – Sakari Manninen (2’) – Teemu Hartikainen (2′)
Toni Rajala – Valtteri Filppula (C) – Niko Ojamäki
Harri Pesonen (-1, 4’) – Jere Sallinen (-1) – Petrus Palmu (-1)
Markus Nenonen (-1) – Saku Maëlananen (-1) – Marko Anttila (A, -1)

Défenseurs :
Mikko Lehtonen (2′) – Oliwer Kaski
Kalle Maalahti – Sami Vatanen (A, 2’)
Vili Saarijärvi (-1) – Juuso Hietanen (-1)
Atte Ohtamaa (-1) – Ville Pokka (-1)

Gardien :
Jussi Olkinuora

Remplaçant : Niclas Westerholm (G). En réserve : Frans Tuohimaa (G), Arttu Pelli, Niklas Friman (D), Valtteri Ojantakanen, Jere Innala, Ville Petman, Eemil Heroltz (A).

Les commentaires sont fermés.