Parcourir Tag

Finlande

La Finlande, une équipe en or

La grande finale oppose donc les deux équipes qui ont terminé en tête du groupe de Kosice. La Finlande avait battu le Canada 3-1 en match d'ouverture, mais la formation nord-américaine n'a plus grand chose à voir. Quelques renforts, beaucoup plus d'alchimie : le plan de match du maître tacticien Jukka Jalonen devra se montrer efficace...

Échec et mat

Grandissime favorite, la Russie a remporté ses huit matchs depuis le début du tournoi. La tête de série n°1 bénéficie donc du calendrier favorable : celui de jouer à 15h15, qui octroie quelques heures de repos supplémentaires au vainqueur avant la finale du dimanche.

Les petits, les obscurs, les sans-grades

La Finlande a fini deuxième de sa poule et a pu rester dans la ville où elle a joué en poule (Košice), où elle "reçoit" la Suède. Pourtant, la Tre Kronor, avec beaucoup plus de noms ronflants, reste favorite envers et contre tout, même si elle a moins bien joué jusqu'ici dans ce Mondial. Pour l'instant, Jukka Jalonen a fait un excellent travail avec une équipe peu relevée sur le papier, même si elle manque sans doute de talent pour concrétiser offensivement. Le talent, la première ligne suédoise n'en manque pas, mais elle…

L’efficacité allemande

La dernière journée propose une rencontre entre deux équipes déjà qualifiées en quarts de finale. Leur classement n'est pas définitif, mais se dessine déjà : la Finlande ne peut pas finir plus bas que deuxième, et restera donc à Košice jeudi. L'Allemagne ne peut pas finir mieux que troisième, et migrera donc dès demain vers Bratislava.

La tête ailleurs ?

Le match de ce dimanche soir a tout du casse-tête. En cas de victoire, les Bleus seraient officiellement maintenus en élite. Mais face à une formation qui joue les premiers rôles et que la France n'a battu qu'une fois en neuf tentatives (5-1 en 2017 à Paris), ne faut-il pas garder des forces pour le match de lundi contre la Grande-Bretagne ?

La Finlande à l’usure

Finlande-Grande Bretagne ou le duel des deux derniers adversaires de la France... Qu’attendre ce cette affiche déséquilibrée sinon la confirmation de l’écart de niveau entre le numéro 5 mondial et le promu de la bande ? Un nouveau fait d’armes de Kakko ? La Grande-Bretagne est coriace en entame de match et ne laisse rien aux Finlandais, aussi nonchalants que la veille contre le Danemark. Une pénalité de Ben O'Connor (5'54) pour rudesse permet au Suomi de s'installer enfin durablement dans le camp britannique.…

La Finlande sans briller

Les Finlandais ont bénéficié de deux jours de repos après trois gros morceaux que sont le Canada, la Slovaquie (victoires) et les États-Unis (défaite). Le Danemark s’est fait plaisir contre les Britanniques deux jours plus tôt et se retrouve, à mi-parcours, en position d’outsider avant un calendrier chargé. Sa quête de points devra se faire sans sa tête de gondole Lars Eller, qui a quitté l’effectif danois en accord avec la fédération nationale. L'entame est assez active, mais les défenses sont bien en place et les tirs ne…

La Slovaquie en pleine Kakkophonie

La Slovaquie a-t-elle décuvé sa nuit d’ivresse ? La sensationnelle victoire contre les États-Unis a reboosté la nation toute entière, qui en redemande dès ce soir contre la Finlande. La « République du hockey » n’en est encore qu’à ses balbutiements, mais il est évident que c’est une démocratie où la bière coule à flots ; Allemands, Britanniques, Finlandais et Slovaques ont profité du premier soleil de mai pour ingurgiter des pintes à gogo. Le résultat est sonore : les chants des hordes de supporters se font entendre depuis…

La révolte des méconnus

Dans une arena copieusement "colonisée" par les supporters finlandais, le Canada fait ses débuts dans le tournoi, après une courte préparation et un seul match de préparation, gagné contre l'Autriche. Le coup dur, il est arrivé la veille, avec la blessure de John Tavares, promptement rentré à Toronto pour évaluation. Le capitanat revient par défaut à Kyle Turris, et les rares repères de lignes ont déjà volé en éclats... En face, Jukka Jalonen a choisi ses hommes, une sélection sans grand nom, peuplée de joueurs de Liiga et…
fringilla at nec risus. mi, ut et, dapibus elit. Lorem non pulvinar