HA
top

Valenciennes – Amnéville (match amical)

121

Cinq mois après la désillusion d’une défaite en quarts de finale de D3 face à Châlons-en-Champagne, les Diables Rouges retrouvent Valigloö pour un match amical « retour » face aux Galaxians d’Amnéville, qu’ils recroiseront en championnat dans quelques semaines. L’apprentissage du niveau supérieur se poursuit pour les Hennuyers, repêchés en D2 pendant la trêve et vaincus (1-5) en terres mosellanes le week-end dernier.

Maccioni SachaAuteurs d’un nouveau festival offensif (6-1) aux dépens de la réserve strasbourgeoise, les hommes du nouveau venu Pierrick Rézard – appelé à succéder à Arnaud Disnard reparti à Saint-Pierre-et-Miquelon – se déplacent sans les défenseurs Lubomir Dutkovic et Pierre Sanchez, blessés.

Les visiteurs craignent une nouvelle défection sur une charge appuyée du défenseur Janos aux dépens de Sacha Maccioni, resté un instant étendu sur la glace, sans trop de dégâts toutefois. La supériorité conséquente ne dure pas, anéantie par un cinglage  imputé à Goux sur le portier local. Une obstruction de Jenista ouvre une première brèche, bien exploitée par Marek Matej, qui décale Thybaud Rouillard, dont la reprise sans contrôle fait mouche (1-0 à 03’42″).

L’indiscipline empêche toute rébellion lorraine, et une nouvelle double supériorité se présente. Rouillard réédite son essai, vers une lucarne protégée par Adam Casensky. Lancé par Giguère, le vif international estonien Kevin Parras défie à son tour le portier slovaque, qui maintient un court écart vite annulé par une échappée de Petr Zib dans le dos de David Selin (1-1 à 11’09″). Seule fausse note dans un début de rencontre à l’avantage des rouges, remis en selle par une obstruction de Jenista et un retard de jeu de Grendka, coupable d’avoir déplacé une cage prise d’assaut par Janos. Une montée de Prokop occasionne une nouvelle situation chaude dans l’enclave, mais elle n’est pas convertie par des Nordistes en quête de précision.

RouillardThybaudInitié par un lancer précis de Rouillard vers la mitaine de Casensky, le deuxième tiers propose une physionomie toute autre, marquée par la montée en puissance d’Amnévillois bien plus disciplinés. Auteurs de plusieurs séquences ininterrompues où ils s’échangent le caoutchouc dans la zone, les Galaxians mettent à mal une défense punie pour surnombre. Franck Stroppolo ne profite pas d’un rebond concédé par Sedlacko, en mauvaise posture sur un tir de Grendka ; toutefois, dès la remise en jeu, il arme un lancer bien suivi par Bryan Leheron (1-2 à 28’45″). Petr Zib enchaîne pour centrer de la droite vers Maccioni (1-3 à 30’26″) et conclure le travail de sape de son capitaine Antoine Thomas initié derrière le but (1-4 à 31’01″), le temps mort réclamé par le nouvel entraîneur Anton Rojko n’ayant pas été suivi d’effets.

L’ancien Montpelliérain rappelle son compatriote et confie la cage au jeune Axel Brassart, vite amené à effacer une double infériorité. Défié par une salve côté gauche de Jan Jenista, le nouvel entrant est ensuite épargné par la maladresse adverse, avant qu’un tir de Maurer ne transperce toute sa défense (1-5 à 34’27″). Les Diables relèvent enfin la tête dans les ultimes minutes d’un tiers difficile. Parras s’échappe vers le but, mais est repris par un plongeon aussi désespéré qu’efficace de Baptiste Goux. Ce dernier en geôle quelques instants plus tard, son gardien slovaque réalise un double arrêt salutaire aux devants de David Selin, posté dans l’enclave. Selin est ensuite sanctionné pour avoir dégagé le palet hors de l’aire de jeu.

Valenciennes reprend ainsi le jeu en infériorité, perdant un second élément sur un cinglage de Prokop ; Antoine Thomas profite de l’aubaine pour alourdir la note d’un essai en pleine lucarne (1-6 à 41’26″), puis Sacha Maccioni pousse derrière la ligne un palet relâché par Brassart consécutif à un lancer de Bryan Leheron (1-7 à 43’56″). L’Écossais McIlroy en prison, Antoine Thomas patiente sur la droite pour mieux servir Yannick Hamri, dont le contrôle est suivi d’un lancer imparable (1-8 à 47’51″).

Les Galaxians se relâchent au cours d’une fin de match en roue libre. La défense oublie le Finlandais Toomas Veijola, isolé par Parras (2-8 à 49’21″), puis est prise à revers par Allan Harmegnies, dont le centre n’est pas converti par De Gubernatis, déjoué par un bel arrêt du dernier rempart de visiteurs dont la supériorité n’aura été contestée qu’au cours d’un premier tiers haché par les coups de sifflet. La facilité de Petr Zib, dont l’entente avec Antoine Thomas est déjà bien rodée, a mis à mal une défense valenciennoise qui mesure l’écart existant entre les deux divisions. Anton Rojko pourra au moins se rassurer par la prestation honorable de ses recrues, notamment un deuxième trio Giguère – Parras – Skokor.

Désignés meilleurs joueurs de la rencontre : Antoine Thomas pour Amnéville et Axel Brassart pour Valenciennes.

Commentaires d’après-match

Anton Rojko (entraîneur de Valenciennes) : « Ce fut compliqué de passer une deuxième fois près de la moitié du match à tuer les pénalités. L’équipe manque encore de rythme, certains ont l’habitude de la Division 3, mais chacun travaille fort depuis le 16 août. Amnéville est un adversaire solide, d’un championnat dont le niveau a beaucoup augmenté depuis mon dernier passage. »

Valenciennes – Amnéville 2-8 (1-1, 0-4, 1-3)
Samedi 9 septembre 2017 à 18h40 à Valigloö.
Arbitrage de M. Armand Bornais assisté de M. Louis Bachetti et de M. Sophian Amari.
Pénalités : Valenciennes 34′ (10’+10′, 8′, 6′), Amnéville 28′ (14’, 2′, 2’+10′).<
Tirs : Valenciennes 24 (9, 9, 6), Amnéville 44 (13, 19, 12).

Évolution du score :
1-0 à 03’42″ : Rouillard assisté de Matej (double sup. num.)
1-1 à 11’09″ : Zib assisté de Dars
1-2 à 28’45″ : Leheron assisté de Stroppolo (sup. num.)
1-3 à 30’26″ : Maccioni assisté de Zib
1-4 à 31’01″ : Zib assisté de Maccioni et Thomas
1-5 à 34’27″ : Maurer assisté de Thomas et Hamri
1-6 à 41’26″ : Thomas (double sup. num.)
1-7 à 43’56″ : Maccioni assisté de Leheron
1-8 à 47’51″ : Hamri assisté de Thomas (sup. num.)
2-8 à 49’21″ : Veijola

Valenciennes

Attaquants
Thybaud Rouillard – Maël Harmegnies – Marek Matej (A)
Grégoire Giguère – Kevin Parras – Denis Skokor
Allan Harmegnies – François Marchal – Jamie McIlroy
Benjamin De Gubernatis – François Grenier – Thomas Trambouze

Défenseurs :
David Selin (A) – Lukas Prokop
Toomas Veijola – Lukas Janos
Victor Bernard – Sébastien Fronty (C)
Cyril Debuche

Gardien :
Juraj Sedlacko puis Axel Brassart à 31’01″
Absent : Louis Camurat (dos).

Amnéville

Attaquants :
Sacha Maccioni (A) – Antoine Thomas (C) – Petr Zib
Florian Dars – Gleb Vorobyov – Adrien Maurer
Sylvain Lorenzini – Damien Grendka – Yannick Hamri
Nathan Casula

Défenseurs :
Baptiste Goux – Bryan Leheron
Jan Jenista – Franck Stroppolo (A)
Gardien : Adam Casensky

Remplaçant : Fabien Serrano (G). Absents :  Lubomir Dutkovic (genou), Pierre Sanchez (adducteurs).