Suédoises et Suissesses en quart de finale des JO

111

Les matchs du groupe B du tournoi féminin olympique se poursuivaient ce lundi avec, à la clef, des tickets pour les quarts de finale.

Défait de justesse en ouverture par la Suède (1-2), le Japon n’a pu réaliser de miracle face à la Suisse. Ce n’est pas faute d’avoir essayé puisque Florence Schelling, qui effectuait un deuxième départ consécutif pour la Nati, a essuyé 38 lancers des joueuses du Soleil Levant. Seule Hanae Kubo est parvenue à trouver la faille dans le troisième tiers mais la Suisse menait déjà 3-0.

Pendant que son équipe se ruait sur la cage helvète, Nana Fujimoto avait pourtant tenu le 0-0 à la mi-match. Avant que Sara Benz n’inscrive deux buts en l’espace de trois minutes en deuxième période, les deux en supériorité numérique, d’abord d’un superbe lancer pleine lucarne, puis en contre après un changement de lignes très approximatif des Japonaises. Alina Müller, auteure d’un contre supersonique côté droit, a ensuite enfoncé le clou à la 45e minute, la jeune Zurichoise marquant ainsi son septième but (en deux rencontres !) à PyeongChang. Cette victoire 3-1 de la Suisse lui permet de se qualifier pour les quarts de finale, les Japonaises, après cette désillusion, devront elles se contenter d’un match de classement.

L’autre qualifiée pour les quarts est la Suède, qui n’a fait qu’une bouchée de la Corée unifiée, déjà explosée 8-0 précédemment par la Suisse. Shin So-jung, de nouveau alignée devant la cage coréenne, a encaissé huit autres buts face à la Damkronorna, qui menait déjà 3-0 après dix minutes de jeu. Parmi ce festival, signalons les performances de l’attaquante Pernilla Winberg et la défenseure Elin Lundberg, chacune créditée de 3 points. Déjà décisive contre le Japon, Sara Grahn a réalisé le blanchissage en bloquant les 19 tentatives de la Corée.

La presse (muselée) nord-coréenne avait décidé de ne divulguer ni le score ni l’équipe victorieuse lors de la première déroute contre la Suisse, s’en tenant à évoquer le courage de ses joueuses. On peut penser qu’ils en feront de même après ce nouveau 8-0 contre la Suède.

Les derniers matchs du groupe B prévus mercredi auront donc une importance toute relative. Rappelons également que les deux premières équipes du groupe B, la Suède et la Suisse, seront opposées aux deux dernières du groupe A en quart de finale, quarts prévus samedi 17 février. Demain, le Canada et les États-Unis tenteront de valider leur qualification directe en demi-finale, sans passer par les quarts, respectivement face à la Finlande et face à la Russie.

Les commentaires sont fermés.