Les Bleues bien rodées pour les Mondiaux

271

À moins d’une semaine du Championnat du monde Division 1A, l’équipe de France féminine avait une une double confrontation contre l’Allemagne en guise de répétition générale. Et les Bleues ont montré des signes encourageants.

Avant de rallier l’Isère et Vaujany, où se dérouleront les Mondiaux avec un ticket pour l’élite à la clef, les Bleues souhaitaient faire le plein de confiance à Besançon, un mois et demi après une triple confrontation victorieuse face à la Hongrie. Mais la dernière ligne droite de la préparation des tricolores s’annonçait bien plus musclée : si les Hongroises occupent la 14e place mondiale, les Allemandes sont en 7e position au classement IIHF.

La dernière confrontation entre les Allemandes et les Françaises date de l’année dernière, lors du tournoi de qualification olympique au Japon. À Tomakomai, la sélection tricolore était passée près de la victoire, menant 1-0 jusqu’à la 59e minute, avant l’égalisation puis la victoire en prolongation des joueuses d’outre-Rhin.

À Besançon lundi soir, les Françaises avaient abordé de la meilleure des manières la première rencontre, Emmanuelle Passard ouvrant le score à la 17e minute. L’Allemagne a toutefois égalisé par Julia Zorn après seulement 11 secondes de jeu dans le deuxième tiers-temps, alors que son équipe évoluait en infériorité numérique. La capitaine allemande a d’ailleurs doublé la mise à la mi-match. En troisième période, Chloé Aurard a égalisé pour les Bleues à 2-2 mais Feldmeier, Rothemund et Kluge ont déjoué Caroline Baldin pour porter l’addition à 5-2.

Le deuxième rendez-vous franco-allemand a eu lieu mardi à 12h00. Si Lanzl a débloqué le tableau de marque à 4’54 pour l’Allemagne, la France a connu une première période productive, notamment grâce à ses deux « Canadiennes de Montréal ». Lore Baudrit a inscrit un doublé, Marion Allemoz marquant le troisième but pour donner un avantage de 3-1 après vingt minutes de jeu. La France s’imposera finalement 4-3 avec un but gagnant de Chloé Aurard, sa deuxième réalisation en deux jours.

Ce succès des Bleues, particulièrement appliquées, est important. L’équipe de France féminine n’avait plus battu l’Allemagne depuis 17 ans, c’était le 14 mars 2001 à Briançon. Et rappelons que cette même équipe d’Allemagne, il y a un an, avait éliminé la Russie en quart de finale des Mondiaux élite pour terminer au final quatrième. Cette performance des Bleues rassure donc à cinq jours du début des Mondiaux D1A.

Le Championnat du monde D1A débute dimanche 8 avril à 16h00 à la patinoire de Vaujany face au Danemark. Les Bleues affronteront ensuite la Norvège (lundi / 19h30), l’Autriche (mercredi / 19h30), la Hongrie (vendredi / 19h30) avant de finir par la Slovaquie (samedi / 19h30). Avec l’élargissement de l’élite mondiale de 8 à 10 nations dès l’année prochaine, l’équipe de France féminine, désormais 11e nation mondiale, a une chance en or de rejoindre les meilleures des meilleures, ce qui serait une première pour le hockey français.

Les commentaires sont fermés.