Un trophée mythique pour Texier

Alexandre Texier (c) Nicolas Leborgne
830

Alexandre Texier ne pouvait pas mieux finir l’année 2018 : il a remporté la mythique Coupe Spengler, tournoi international joué le temps des fêtes depuis 1923.

Alexandre Texier (c) Nicolas Leborgne

La performance est d’autant plus remarquable qu’il s’agissait de la première participation de son club finlandais, KalPa, à ce traditionnel tournoi de fin d’année. Et c’est la première fois, en 95 ans d’existence, qu’un club finlandais est sacré.

L’équipe de Kuopio avait d’abord disposé des Tchèques de l’Oceláři Třinec (3-1) et des Russes du Metallurg Magnitogorsk (1-0), terminant en tête du groupe. Par la suite, KalPa, entraîné par l’ex-star NHL Sami Kapanen, a éliminé en demi-finale les locaux du HC Davos, 2-1.

À une marche du titre, KalPa retrouvait ce 31 décembre l’équipe du Canada, habituelle invitée du tournoi davosien et finaliste pour la quatrième année consécutive. Le tableau d’affichage ne s’est débloqué qu’à la 46e minute, par Daniel Winnik pour le Canada, avant que Eetu Luostarinen n’égalise à neuf minutes de la fin. Malgré une prolongation survitaminée, le sort s’est joué aux tirs au but, une séance de fusillade épique au cours de laquelle quatorze essais ont été nécessaires, les gardiens Zach Fucale et Denis Godla excellant devant leurs filets. Le tir gagnant a été inscrit par Jaakko Rissanen.

Alexandre Texier a été particulièrement en vue à Davos. Aligné depuis le début sur le premier trio avec Alexander Ruuttu et Jaakko Rissanen (ses habituels complices en Liiga depuis quelques semaines), le jeune attaquant français a récolté 3 points, jouant en moyenne 18 minutes par match. Signe qu’il a désormais la pleine confiance du staff, Texier a été appelé trois fois lors de la séance des tirs au but contre le Canada, parvenant à inscrire un essai à Fucale, d’un joli tir du poignet dont il a le secret. Avec 2’13 de temps de jeu, il a d’ailleurs été le deuxième joueur de son équipe le plus utilisé lors de la prolongation.

Sa carte de visite s’étoffe encore un peu plus, à seulement 19 ans, avec ce trophée prestigieux. Souhaitons-lui la même réussite en 2019, avec son club en Liiga (actuellement à la lutte pour une participation en playoffs) et de percer encore davantage auprès de l’organisation de Columbus.

Les commentaires sont fermés.

mi, fringilla id commodo justo ut