Mondial junior, 4e journée – Kurashev qualifie la Suisse

96

Danemark – Suisse 0-4 (0-2, 0-1, 0-1)
La Suisse a maîtrisé son sujet et décroché sa qualification en quarts de finale, envoyant du même coup le Danemark en poule de relégation, à moins d’un miracle contre les Tchèques lundi. Les hommes d’Olaf Eller s’inclinent pour la troisième fois du tournoi et ne comptent toujours aucun but marqué, avec un 0/13 au total en supériorité, et 22 buts encaissés.
Pourtant, les Danois ont bien débuté le match. Rondjberg se créait ainsi une occasion franche en repiquant dans l’axe, mais Hollenstein tenait bon, aidé d’un défenseur sur la ligne. Le capitaine enchaînait avec un deux-contre-un, sans réussite. Et il échouait ensuite en infériorité numérique, bien lancé en échappée ! Finalement, la Suisse convertissait un avantage numérique un peu plus tard, Kurashev s’emparant d’un rebond de Muller au cercle droit. (0-1). Juste avant la pause, le sniper suisse récidivait avec un tir précis plein axe (0-2). Le Danemark jouait crânement sa chance par la suite, échouant encore et toujours sur Hollenstein, de loin comme de près – comme un essai de Marcussen, sorti de la ligne de fond. Mais les Helvètes, efficaces, profitaient d’un changement de ligne adverse pour placer un contre. Sigrist, patient, trouvait Le Coultre lancé à l’opposée, en retrait, et le défenseur fusillait Soegaard (0-3). Un manque de réussite flagrant pour les Nordiques, à l’image de Wittendorf, cage ouverte, dont le tir, dévié, trouvait la barre en fin de deuxième tiers. Du coup, Kurashev s’offrait un triplé avec une accélération au centre, une feinte de tir qui mettait Soegaard au sol, avant de le contourner pour un but facile (0-4).

Commentaires d’après-match :
Christian Wohlwend (entraîneur de la Suisse) : « [Kurashev] a été incroyable aujourd’hui. Il fait la différence dans notre attaque, c’est un meneur d’hommes. Les joueurs exceptionnels créent des jeux exceptionnels. C’est la principale raison de notre victoire. »

Samedi 29 décembre 2019, Rogers Place de Vancouver, 13h. 10279 spectateurs.
Arbitrage de Tobias Bjork et Maxim Sidorenko assistés de Brian Oliver et Peter Sefcik
Tirs : Danemark 21, Suisse 26
Pénalités : Danemark 4′, Suisse 8′
Récapitulatif du score
0-1 à 08’51 : Kurashev assisté de Muller et Berni (sup. num.)
0-2 à 19’08 : Kurashev assisté de Eggenberger et Moser
0-3 à 33’29 : Le Coultre assisté de Sigrist et Muller
0-4 à 41’38 : Kurashev assisté de Gross et Berni

***

Slovaquie – Finlande 1-5 (0-2, 1-2, 0-1)
La Finlande signe un nouveau succès, infligeant une troisième défaite de rang à la Slovaquie. L’entraîneur Jussi Ahokas avait choisi de modifier ses lignes, plaçant notamment Tolvanen aux côtés du grand espoir Kakko. Le duo aura pesé sur le jeu. La Slovaquie avait pourtant bien débuté la rencontre. Ruzicka piégeait le gardien Luukkonen derrière son but et trouvait Krivosik devant un but ouvert… mais Laaksonen revenait à temps pour sauver du patin. Le score se débloquait après douze minutes, à cinq-contre-trois. Le défenseur de Chicago Jokiharju reprenait du cercle gauche en hauteur (0-1). La Finlande enchaînait. Talvitie décalait Vaakanainen, qui éliminait son défenseur d’une feinte avant de retrouver Virtanen devant le but. Ce dernier effaçait le gardien dans le mouvement pour glisser le palet au fond du revers (0-2). En début de deuxième tiers, la Finlande creusait l’écart à quatre-contre-quatre, Kakko trouvant Heinola seul plein axe : duel gagné (0-3). Après la mi-match, Heinola débordait à gauche, passait derrière la cage et trouvait Lundell lancé vers le but au milieu d’une défense passive (0-4). La slovaquie stoppait l’hémorragie en marquant à cinq-contre-trois grâce à un jeu à travers l’enclave, initié par fehervary et conclu par Roman (1-4). En fin de match, Laaksonen clôturait la marque, recevant une passe en retrait de Tolvanen de derrière le but. Une volée surpuissante ! (1-5).

Samedi 29 décembre 2019, Save-On-Foods Memorial Centre de Victoria, 19h30. 6045 spectateurs.
Arbitrage de Andris Ansons et Mikael Sjoqvist assistés de Michael Harrington et Daniel Hynek
Tirs : Slovaquie 23 ,Finlande 36
Pénalités : Slovaquie 12′, Finlande 12′

Récapitulatif du score
0-1 à 12’24 : Jokiharju assisté de Heponiemi et Tolvanen (double sup. num.)
0-2 à 16’43 : Virtanen assisté de Vaakanainen et Talvitie
0-3 à 22’02 : Heinola assisté de Kakko et Jokiharju (sup. num.)
0-4 à 33’53 : Lundell assisté de Heinola
1-4 à 36’24 : Roman assisté de Fehervary et Ivan (double sup. num.)
1-5 à 53’01 : Laaksonen assisté de Tolvanen et Luukkonen

***

Canada – République Tchèque 5-1 (3-1, 1-0, 1-0)
Michael DiPietro se sera montré solide dans les cages canadiennes. Devant lui, cinq buteurs différents, pour la troisième victoire canadienne de ce tournoi. La première place se jouera contre la Russie lundi.
Les joueurs de Tim Hunter frappaient les premiers. Tippett débordait sur la gauche et, ligne de fond, donnait en retrait. Le palet échappait à Glass, marqué par deux joueurs, mais pas à Comtois en deuxième rideau. Le capitaine croisait bien son tir (1-0). DiPietro s’inclinait quelques secondes pplus tard sur un contre tchèque mené par Jenik, qui offrait une passe parfaite à Machala en deux-contre-un (1-1). L’indiscipline coûtait cher : en supériorité, les Canadiens servaient Ty Smith à la bleue. Le tir du défenseur était dévié par Leason devant le but (2-1). Cinq minutes plus tard, le jeune Lafrénière ouvrait son compteur au cercle droit, servi en retrait par Studnicka (3-1).

DiPietro, attentif, ne lâchait rien à la reprise, face à Machala en échappée et Jenik sur le rebond. À cinq minutes de la pause, Studnicka passait en force à droite et les officiels laissaient jouer. Il servait Veleno, lequel décalait Entwistle pour un but au premier poteau, juste au-dessus de la mitaine de Patera (4-1). Le portier sauvait son camp en troisième tiers, notamment sur une échappée de Veleno. Les Tchèques encaissaient un dernier but. En supériorité, Suzuki, patient, trouvait sur sa droite Frost qui bouclait le score cage ouverte (5-1). Une rencontre où les Tchèques n’auront pas su garder leurs nerfs : Kaut était sanctionné d’une méconduite pour une mauvaise charge au premier tiers, et Necas de même en fin de match, réplique après une charge sur Kondelik non signalée.

Commentaires d’après-match :
Martin Kaut (attaquant de la Rép. Tchèque) : « Nous ne jouons pas aussi bien que nous devrions. Nous avons bien débuté, puis la première ligne canadienne nous a écrasé. Ils ont dominé. Nous devons mieux jouer que cela – moi, Necas, Zadina. Nous devons marquer en supériorité. Nous devons battre le Danemark lundi pour nous qualifier. »

Samedi 29 décembre 2019, Rogers Place de Vancouver, 13h. 17012 spectateurs.
Arbitrage de Ken Anderson et Lassi Heikkinen assistés de Dmitri Golyak et Lauri Nikulainen
Tirs : Canada 30, République Tchèque 24
Pénalités : Canada 6′, République Tchèque 30′

Récapitulatif du score
1-0 à 06’03 : Comtois assisté de Tippett et Phillips
1-1 à 06’40 : Machala assisté de Jenik
2-1 à 11’32 : Leason assisté de Smith et Frost (sup. num.)
3-1 à 16’39 : Lafrénière assisté de Studnicka et Brook
4-1 à 34’41 : Entwistle assisté de Veleno et Studnicka
5-1 à 49’01 : Frost assisté de Suzuki et Smith (sup. num.)

***

Suède – Etats-Unis 5-4 (ap.)
Lire le compte-rendu de Nicolas Jacquet

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :