Mauvais réveillon pour le Canada

439

Russie – Canada constitue, en ce 31 décembre 2018, la finale du groupe A des Mondiaux Junior. Le vainqueur de cette dernière rencontre de l’année aura le « privilège » d’affronter en quart de finale la Slovaquie, une équipe en apparence plus abordable. En revanche, le perdant devra se coltiner la Finlande ou les États-Unis.

Canadiens et Russes ont un bilan parfait, 3 victoires de chaque côté pour 0 défaite. Mais il est vrai que le Canada fait figure de rouleau-compresseur avec 22 buts marqués pour seulement 3 encaissés, la dernière victime étant la Tchéquie, atomisée 5-1. Morgan Frost et Maxime Comtois sont dans le trio des meilleurs marqueurs du tournoi. Autant dire que la jeune troupe de Tim Hunter est favorite à sa propre succession, qui plus est à domicile, devant une foule encore bien garnie à Vancouver.

Les Russes ont été eux moins souverains, se faisant d’ailleurs quelques frayeurs dimanche contre la Suisse, une joute à rebondissements remportée 7-4.

Devant la cage, on retrouve Pyotr Kochetkov et Michael DiPietro. Kochetkov se partagera ainsi le premier tour avec Danil Tarasov, avec pour chacun deux matchs disputés. Pour DiPietro, il réalise un troisième départ en quatre rencontres, signe qu’il a pour l’heure la préférence de Hunter.

Et le Canada frappe fort d’entrée de jeu, avec un premier but après seulement 140 secondes de jeu. Les Russes remportent la mise en jeu dans leur camp, mais Zhuravlyov perd deux fois de suite le palet face à la pression canadienne. C’est trop pour la jeune troupe de Valeri Bragin, Cody Glass s’empare du palet et mitraille Kochetkov.

Le Canada a rapidement fait la différence mais un de ses protégés, Morgan Frost, est sanctionné pour une charge dangereuse avec un 2’+10′. L’occasion est trop belle pour les Russes de réagir très rapidement. Vitali Kravtsov adresse alors une somptueuse passe en diagonale à Grigori Denisenko, qui la reprend et ajuste DiPietro : 1-1.

Après cinq minutes de jeu, les premières cartouches ont trouvé la cible. Mais Pyotr Kochetkov et Michael DiPietro vont alors démontrer tout leur talent en préservant longuement ce score de parité. Kochetkov s’interpose de la jambière devant Leason, Di Pietro doit réaliser un papillon devant Starkov. Ce dernier est frustré et s’énerve sur Comtois, qui lui rend la politesse.

On retrouve d’ailleurs Starkov en début de deuxième période, avec un joli mouvement individuel, bloqué par DiPietro. Puis Comtois qui reprend au second poteau une passe de Tippett, l’arrêt en extension de Kochetkov est sublime. Après 40 minutes de jeu, Kochetkov et DiPietro enchaînent les parades devant leur but, avec respectivement 22 arrêts et 17 arrêts.

La solution sera finalement trouvée à neuf minutes de la fin, par la Russie, avec un but somptueux. Pavel Shen s’élance en zone neutre, puis déborde côté droit, effaçant Comtois, Phillips et Glass, avant de battre DiPietro : 2-1. De mauvaise augure pour les prodiges canadiens. Deux minutes plus tard, Denisenko aurait même pu creuser l’écart. Sa frappe est excentrée mais elle touche le bras de DiPietro puis la barre transversale avant de retomber en dehors du but. La foule de la Rogers Arena peut reprendre sa respiration.

Le Canada obtiendra un franc palet d’égalisation à trois minutes de la fin, pour MacKenzie Entwistle, mais son essai sera capté par Kochetkov. Le score demeurera à 2-1, en dépit d’une échappée en solitaire de Slepets, déjouée de justesse par Michael DiPietro.

La Russie termine le tour préliminaire termine par une performance remarquable face au grand favori canadien. C’est d’ailleurs la première fois depuis 2001 que l’équipe russe U20 bat le Canada en phase de groupes du Mondial Junior, effaçant quatre défaites consécutives. Les Russes de Bragin rencontreront donc la Slovaquie en quart de finale. Les Canadiens de Hunter devront eux se défaire de la Finlande, battue par les États-Unis dans le groupe B.

Désignés joueurs du match : Pavel Shen pour la Russie, Michael DiPietro pour le Canada.

Commentaires d’après-match

Vasili Podkolzin (attaquant de la Russie) : « Nous avons joué consciencieusement en défense, à quelques exceptions près, et notre gardien nous a bien aidé. Je ne sais pas si les Canadiens nous ont sous-estimés. Nous nous sommes lancés et acclimatés rapidement à l’atmosphère et à l’arbitrage, nous avons joué comme d’habitude. Les Canadiens ont joué comme des Canadiens, ce n’est pas la première fois que je joue contre eux. Nous avons pris le maximum de points en phase de groupes, c’est bien. Nous allons désormais préparer le match contre la Slovaquie. Pour être honnête, la journée d’aujourd’hui a été riche en émotions, alors que le Nouvel An était déjà arrivé en Russie. »

Vitali Kravtsov (attaquant de la Russie) : « Nous n’avons pas joué en l’honneur des festivités du Nouvel An, mais pour notre pays. Cela fait plaisir de donner un peu de joie aux gens. »

 

Russie – Canada 2-1 (1-1, 0-0, 1-0)
Lundi 31 décembre 2018 à 17h00 à la Rogers Arena de Vancouver.
Arbitrage de Andrew Bruggeman (USA) et Mikael Sjöqvist (SUE) assistés de Balazs Kovacs (SUI) et Emil Yletyinen (SUE). 17556 spectateurs.
Pénalités : Russie 10′ (4′, 4′, 2′), Canada 18′ (16′, 2′, 0′).
Tirs : Russie 31 (14, 4, 13), Canada 31 (10, 13, 8).

Évolution du score :
0-1 à 02’20 » : Glass assisté de Tippett
1-1 à 05’21 » : Denisenko assisté de Kravtsov et Samorukov (sup. num.)
2-1 à 51’00 » : Shen assisté de Romanov

 

Russie

Attaquants :
Kim Kostin (C, 2′) – Vitali Kravtsov (A, 2′) – Grigori Denisenko
Ivan Muranov – Artyom Galimov – Kirill Slepets
Stepan Starkov (+1, 2′) – Pavel Shen (+1, 2′) – Nikita Shashkov
Vasili Podkolzin (-1, 2′) – Ivan Morozov (-1) – Kirill Marchenko (-1)
Nikolai Kovalenko (+1)

Défenseurs :
Danil Zhuravlyov (-1) – Ilya Morozov (-1)
Dmitri Samorukov (A) – Aleksandr Romanov (+1)
Aleksandr Alekseyev – Saveli Olshanski
Mark Rubinchik

Gardien :
Pyotr Kochetkov

Remplaçant : Danil Tarasov (G). En réserve : Amir Miftakhov (G).

Canada

Attaquants :
Maxime Comtois (C, 4′) – Cody Glass – Owen Tippett
Shane Bowers – Jaret Anderson-Dolan (A) – Nick Suzki (2′)
Brett Leason – Barrett Hayton – Morgan Frost (2’+10′)
Joe Veleno – MacKenzie Entwistle – Jack Studnicka
Alexis Lafrenière

Défenseurs :
Evan Bouchard – Markus Phillips
Josh Brook – Ian Mitchell (A)
Noah Dobson – Ty Smith

Gardien :
Michael DiPietro [sorti à 57’59 »].

Remplaçant : Ian Scott (G). En tribune : Jared McIsaac (suspendu).

Les commentaires sont fermés.

Sed suscipit nunc elit. leo elit. vulputate, libero ut Phasellus