Division 2 (1re journée) : Comètes et Bouquetins premiers leaders

579

Au Nord, Épinal a brillé pour sa première en Division 2. En déplacement dans la métropole lilloise, l’essentiel fut fait dès la première période suite à des buts de Gaspar, Mathieu et Ganz. L’EHC a ensuite pu dérouler tandis que le local Martin Lagrise fut le seul buteur pour Wasquehal. Notons que l’ambiance fut mise par des supporters spinaliens qui avaient fait les 440 kilomètres pour encourager leur équipe. Ce n’est pas vraiment pas chose courante dans cette division, et cela n’en est que plus remarquable pour ce public fidèle à sa réputation (1-8).

Un écart de sept buts qui ne donne pourtant pas la tête du classement. En effet, les Comètes de Meudon auront fait mieux dans le premier derby francilien de la saison. Les jaune et rouge n’auront mis que cinq minutes à ouvrir le compteur, puis… onze secondes pour doubler la mise. Préface d’une partie où Paris n’existera pas, malgré le doublé de Mans Papaux. Kévin Ottino sera le dernier buteur pour arrondir la note à dix, et envoyer un signal fort dès le premier acte (2-10).

La rencontre entre Évry-Viry et Amnéville fut autrement plus serrée, et le score était de trois buts partout à dix minutes du terme. Ce sont finalement les Red Dogs qui repartent en Lorraine avec les trois points dans leurs bagages, fort notamment de l’impact de leur prolifique attaquant tchèque Vladislav Vrtek, auteur de deux buts et deux assistances (3-5).

Les Gaulois de Châlons en Champagne pensaient de leur côté tenir le match, en menant au score à l’entame de la dernière période. Mais la réserve des Dragons de Rouen a accéléré, mené, n’a pas tremblé quand Saputo a égalisé, puis Jonas Lemetais a terminé le travail. D’aucuns diraient « à l’expérience », malgré la jeune garde alignée (4-5).

Il fallait bien un succès à domicile, et ce dernier fut pour le promu Courbevoie. Les Coqs ont pourtant concédé l’ouverture de la marque avec le but de Matej pour Valenciennes, mais Sacha Lanquar a égalisé avant que son coéquipier Nicolas Domalain ne devienne le joueur du match par son doublé synonyme de victoire (3-1).

Dans la poule B, les Bouquetins du HCMP sont les premiers leaders de la saison. Courchevel-Méribel-Pralognan a fait le choix de rester en Division 2, mais ce n’est pas pour n’avoir aucune ambition dans le jeu. Large succès face à une réserve de Strasbourg très jeune, mais surtout trop légère en termes d’effectif puisque seuls onze joueurs de champ ont lutté courageusement. En témoigne le doublé de Mattéo Orme-Lynch, du haut de ses 16 ans. Les Savoyards ont tout de même pu soigner les statistiques, comme Maxence Wagret auteur d’un triplé, ou Petr Stoklasa qui totalise quatre mentions d’aide (8-2).

Un match bien moins prolifique a opposé Colmar à Annecy. Benjamin Arnaud est l’unique buteur de la rencontre dans le tiers médian, tandis que Steven Catelin signe un jeu blanc en 26 arrêts. Les Chevaliers du Lac commencent leur saison par un précieux succès à l’extérieur (0-1).

Les Bélougas de Toulouse-Blagnac démarraient à domicile face aux Grizzlys de Vaujany, et ils ne se sont pas fait piéger faute d’avoir su prendre le large. Le Gapençais de naissance Flaury Bermond a ouvert le score avant l’égalisation de Flavian Dair, pour un week-end décidément prolifique dans la famille (le frère Aurélien fut buteur pour Grenoble face à Amiens hier). Maxime Faup a redonné l’avantage à Toulouse en deuxième période, mais plus rien ne sera marqué dans la partie (2-1).

Autre rencontre serrée, le derby du Dauphiné entre Villard-de-Lans et Valence : les Ours ont mené par deux fois au score grâce à des réalisations de Matejcek et Florian, mais Marcinek et Jan Sahagun ont à chaque fois répondu. Le match s’est conduit jusqu’aux tirs au but et c’est le frère Sahagun, Naum, qui permet aux Lynx de décrocher la victoire (2-3 t.a.b.). La saison passée démarrait déjà par un Villard – Valence, et une victoire valentinoise à deux points (4-5 a.p)..

Enfin la Skoda Arena accueillait ses Pingouins pour une intéressante opposition aux Renards de Roanne. L’équipe de Stéphane Gros a fait la course en tête dès l’ouverture du score par Chatellard. Sur les cinq buts inscrits par Morzine-Avoriaz, l’éternel Josselin Besson et la recrue américaine Evan Schultz s’offrent trois points chacun, tandis qu’on retrouve Mathieu Touveron sur l’intégralité des buts adverses grâce à un but et deux assistances (5-3).

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

nec justo risus Sed venenatis diam vulputate,