Division 1 (2e journée) : soirée de rêve à Marseille

518

Cette deuxième journée a débuté hier par une belle affiche entre les Drakkars de Caen et l’Étoile Noire de Strasbourg. Les Normands signent leur deuxième victoire de la saison en grande partie grâce à leur Finlandais Aleksi Mäkelä, auteur d’un doublé. Mais les Strasbourgeois ne sont pas repartis bredouilles de Caen la Mer puisqu’ils prennent le point de la prolongation. Michal Duras avait ouvert le score avant le premier but de Mäkelä, puis l’ancien joueur de Strasbourg Pierre-Antoine Devin avait donné l’avantage à Caen. Burgos Ramires remit les compteurs à zéro mais le numéro 7 des Drakkars a terminé le travail en prolongations (3-2 a.p).

Le leadership est conservé par les Yétis du Mont-Blanc, qui réalisent un début de saison sans fausse note. Éric Léger a parfaitement lancé la locomotive en marquant deux buts dans la première période face à Chambéry qui s’en est remis à sa recrue Wes Baker, puis Arthur Coulon, Mikulas Bicha et un doublé de Jonathan Joanette ont scellé la rencontre (6-1).

Le duel des Corsaires était l’occasion de baptiser la nouvelle patinoire Michel Raffoux en compétition officielle. Malgré un début à l’avantage des locaux suite à une réalisation de Mikusovic, Nantes a accéléré pour mener après quarante minutes, et prendre le large dans la dernière période (2-5). Début de saison idéal pour les hommes de Martin Lacroix après le match annulé le week-end dernier, et soupe à la grimace pour les Nordistes de Dunkerque qui n’ont su capitaliser l’intéressant succès acquis à Neuilly.

Des Bisons qui, à l’opposé, ont su se ressaisir. Pourtant ils effectuaient un déplacement très périlleux au Rinkla Stadium de Brest. Mais jamais menée dans la partie où le score fut ouvert après trois minutes par Saliji, Neuilly-sur-Marne s’est appuyée sur quatre buteurs différents (Janneteau, Dordet et Dubé en plus de Saliji) pour se défaire des Albatros, qui n’ont toujours pas connu le succès depuis l’entame du championnat (2-4).

Un championnat commencé ce soir par Marseille, dans le derby de la Méditerranée face à Montpellier. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les Spartiates se sont régalés en remportant toutes les périodes et en frappant fort dans les vingt dernières minutes. Il a fallu un but en double supériorité de Nicolas Siegfriedt, à moins de deux minutes du terme, pour empêcher la copie parfaite qu’aurait représenté un blanchissage pour Virtanen. Pour le reste, Michael Floodstrand inscrit quatre points, de même que Ben Greiner dans un succès sans bavure (7-1).

Le promu Clermont-Ferrand est comme Brest et Montpellier dans le dur en ce début d’exercice. Les Sangliers étaient ce soir à Cergy-Pontoise qui ouvrait le score par un tir de pénalité de Pierre-Charles Hordelalay. Antoine Vigier a égalisé mais Kerins redonnait l’avantage aux Jokers moins de deux minutes plus tard. Clermont ne reviendra jamais dans la partie et le score fut alourdi par Hordelalay, Kalter et Bureau-Blais (5-1). Les Franciliens sont les seuls à compter comme Mont-Blanc six points après deux matchs.

Match spectaculaire enfin à Tours avec la réception des Dogs de Cholet. Ces derniers réalisèrent l’entame de rêve en menant 0-4 à l’issue du premier tiers-temps. Pas de quoi se mettre en sécurité pour autant car les Remparts n’avaient guère renoncé et sont même un temps revenus à 4-5. Les joueurs de Julien Pihant ne craqueront pas dans la rencontre, et signent un beau succès sur la route (5-7).

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! AccepterEn savoir plus

eget libero. Praesent dolor et, leo sed felis accumsan facilisis commodo odio