Grand défi pour les Tchèques

78

Après quatre victoires dans cet Euro Hockey Tour, les Tchèques font face à un défi de taille : affronter la Russie au complet chez elle à Moscou. Ils se sont déjà abstenus hier d’affronter un autre problème, les embouteillages de la capitale russe. Ils n’avaient pas réussi à atteindre la patinoire l’an passé, ils ont donc décidé de s’entraîner chez eux avant de faire le voyage en avion.

Soutenus par près de 12000 spectateurs, les Russes partent à fond. Après deux minutes de jeu, Andrei Kuzmenko est laissé libre dans l’enclave et dévie un tir de la bleue de Lyamkin. Peu après, Kirill Kaprizov frappe le poteau. Quand les Tchèques sont en avantage numérique, leur capitaine Martin Zaťovič hérite du palet en bonne position entre les cercles, mais son tir est dévié au-dessus de la cage par Mironov. Au contraire, la Russie ne met que dix secondes à convertir son jeu de puissance. La qualité de passe de Vadim Shipachyov – redevenu indispensable – trouve Mikhaïl Grigorenko qui reprend sans préparation, sous la barre transversale. Deux buts en trois tirs : efficacité maximale pour les hommes de Kudashov !

ZATOVIC Martin 140509 647Les Tchèques, sans David Tomášek victime de douleurs au dos, mettent plus d’agressivité en deuxième période. Lukáš Sedlák réduit le score sur une passe de Krejčík, leur gardien Hrubec arrête deux bons tirs de Shipachyov et Kaprizov. Une bonne combination permet à Zaťovič de servir Tomáš Filippi qui bat Sorokin masqué et égalise à 2-2.

La confiance retrouvée des Tchèques leur permet de prendre l’avantage lorsque Hynek Zohorna marque sous la barre sur une passe de derrière la cage de son frère Radim. Mais cette avance ne dure que 1’20 car Igor Ozhiganov ramène la Russie à parité sur une passe de l’ailier Vladimir Tkachyov. Après deux occasions manquées de Horák en fin de match, la prolongation ne donne rien non plus même si les deux équipes peuvent jouer à 4 contre 3 après des pénalités de Shipachyov et Jaškin… qui part seul au but à trois secondes de la fin, en vain. La Russie s’impose finalement aux tirs au but, ce qui ne suffira pas à vraiment convaincre les spectateurs moscovites.

Désignés joueurs du match : Nikita Nesterov pour la Russie et Radim Zohorna pour la République tchèque.

Commentaires d’après-match

Miloš Říha (entraîneur de la République tchèque) : « Je ne sais pas où nous étions pendant les cinq premières minutes. Nous étions nerveux et nous avons fait de grosses erreurs. Ensuite nous nous sommes réveillés. Nous avons pris la tête, mais nous n’avons pas la tactique pour attendre. Nous perdons la mise au jeu en zone offensive et ils arrivent à peu près six fois à 4 contre 2, c’est juste impossible. Heureusement que Hrubec était là. Quant aux pénaltys, on doit en être à 1 sur 15… […] Les Zohorna progressent beaucoup, ils ont joué excellement à partir de la mi-match et auraient pu apporter la victoire. […] Nous avons apporté une innovation en infériorité et il est évident que les joueurs n’y sont habitués. Ils veulent se regrouper dans l’enclave, nous voulons au contraire qu’un joueur s’écarte. C’est un peu étrange pour tout le monde, mais nous l’avons essayé et ça fonctionne. Si les joueurs s’en convainquent, ça ira mieux. »

Hynek Zohorna (attaquant de la République tchèque) : « Mon frère m’a bien trouvé, j’étais libre. J’avais un joueur à gauche, je n’avais d’autre choix que de tirer côté mitaine, le gardien n’a sans doute rien vu avec le joueur. J’ai eu une autre occasion et je voulais tirer à cet endroit car 80% des gardiens de KHL ont la mitaine en bas. J’avais essayé de cette façon à Khabarovsk mais ça n’a pas fonctionné cette fois. [Concernant son autre frère Tomáš victime d’une crise d’appendicite] Le pire est passé. Il a été opéré mercredi, jeudi on lui a retiré le tube mis dans son nez pour l’inflammation. Il devrait quitter l’hôpital dimanche. Il avait eu des problèmes intestinaux pendant cinq jours à Khabarovsk, cela s’est empiré en République tchèque. Heureusement que c’est arrivé ici et pas pendant un voyage à Nijnekamsk… Il a été pris en charge à Plzen, il devrait être absent trois à six semaines. »

 
Russie – République tchèque 3-3 (2-0, 0-2, 1-1, 0-0) / 1-0 aux tirs au but
Samedi 14 décembre 2019 à 15h00 à la CSKA Arena de Moscou. 11699 spectateurs.
Arbitrage de Lassi Heikkinen et Kristian Vikman (FIN) assistés de Maksim Bersenov et Evgeny Yudin (RUS).
Pénalités : Russie 6′ (2′, 2′, 0′, 2′) ; Tchéquie 6′ (2′, 0′, 2′, 2′).
Tirs : Russie 25 (3, 9, 9, 4) ; Tchéquie 35 (6, 13, 14, 2).

Évolution du score :
1-0 à 02’09 : Kuzmenko assisté de Lyamkin
2-0 à 17’44 : Grigorenko assisté de Shipachyov et Voynov (sup. num.)
2-1 à 21’43 : Sedlák assisté de Krejčík et Jaškin
2-2 à 35’24 : Filippi assisté de Sekáč et Zaťovič
2-3 à 47’28 : H. Zohorna assisté de R. Zohorna et Klok
3-3 à 48’48 : Ozhiganov assisté de Tkachyov [1995]

Tirs au but :
Tchéquie : Horák (manqué), H. Zohorna (manqué), Filippi (manqué).
Russie : Tkachyov [1995] (réussi), Grigorenko (manqué).

Russie

Attaquants :
Mikhail Grigorenko (-1) – Vadim Shipachyov (A, -1, 2′) – Kirill Kaprizov
Andrei Kuzmenko (-1) – Kirill Semyonov (-1) – Anton Burdasov
Vladimir Tkachyov [1995] (+1) – Vladimir Tkachyov [1993] (+1) – Nikita Soshnikov
Anton Slepyshev – Pavel Karnaukhov – Evgeny Ketov (C)
Bogdan Yakimov (2′)

Défenseurs :
Nikita Nesterov (-1) – Vyacheslav Voinov (A)
Andrei Mironov (-1, 2′) – Igor Ozhiganov
Nikita Lyamkin – Aleksei Marchenko

Gardien :
Ilya Sorokin [sorti de 48’43 à 48’48]

Remplaçants : Aleksandr Samonov (G), Rushan Rafikov, Grigori Dronov. En réserve : Timur Bilyalov (G), Aleksandr Barabanov, Damir Zhafyarov.

République tchèque

Attaquants :
Martin Zaťovič (C) – Tomáš Filippi – David Tomášek (-1) [puis Sekáč à 20′]
Andrej Nestrašil – Lukáš Sedlák (+1) – Dmitrij Jaškin (+1, 2′)
Radovan Pavlík – Roman Horák (-1) – Radan Lenc (-1)
Jiří Sekáč (+1) puis à 20′ Ondřej Beránek (+1) – Radim Zohorna (+1) – Hynek Zohorna (+1)

Défenseurs :
Jakub Jeřábek (A) – Andrej Šustr
Jakub Krejčík (A, +2) – Vojtěch Mozík
Lukáš Klok (-1) – Ondřej Vitásek (+1)
Michal Moravčík – Filip Pyrochta

Gardien :
Šimon Hrubec

Remplaçant : Marek Langhamer (G). En réserve : Marek Hrbas, Lukáš Rousek.

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

elit. ut mi, nec Phasellus tristique Aenean Curabitur accumsan Donec