Division 1 (16e journée) : Chambéry recolle au Top 4

Photographie : Olivier Benard
459

Du trio qui fait la course en tête dans la Division 1, une seule équipe démarre 2020 par une défaite. Les Bisons de Neuilly-sur-Marne se déplaçaient à Saint-Gervais pour affronter le Mont-Blanc qui accusait un coup de moins en fin d’année dernière. Le réveil s’est produit avec la manière grâce à cette victoire solide. Les Yétis n’ont pas été menés une seule fois dans la partie, Neuilly a su revenir par trois fois au score mais c’est finalement Mikulas Bicha qui profitait d’une supériorité numérique pour offrir la victoire aux locaux (4-3).

Les Bisons cèdent ainsi la deuxième place aux Drakkars de Caen, qui n’ont pas tremblé sur la glace de la lanterne rouge Clermont-Ferrand. Les Sangliers n’ont guère été en mesure d’inquiéter l’équipe de Luc qui a remporté toutes les périodes dans ce match. Igor Halas s’est offert un doublé, complété des buts d’Alexandre Palis, Rémi Colotti et Pierre-Antoine Devin. Téo Sarlieve a sauvé l’honneur mais Clermont-Ferrand n’était pas en mesure de créer la surprise (1-5).

Devant Neuilly et Caen, le leader ne flanche pas. Cergy-Pontoise avait pourtant un déplacement périlleux à effectuer à Dunkerque, pour une rencontre qui s’est jouée à guichets fermés dans le très bel écrin du nouveau Raffoux. Les supporters ont assisté à un très bon match de hockey sur glace, bonifié par d’excellentes performances des gardiens mais ce sont finalement les Jokers qui s’imposent. Guillaume Duquenne a maintenu les Corsaires dans la partie en enlevant le troisième tiers, mais les siens n’ont guère été en mesure de revenir. Cergy est un leader qu’il faudra aller chercher (3-4).

La quatrième place du championnat a été récupérée par les Eléphants de Chambéry dans les gants de l’ancien détenteur, Cholet. Un but de Valentin Dugast et un autre de Petr Janecek auront suffi puisque la défensive aura fait le reste. Très beau blanchissage de Michael Luba sur 49 lancers comptabilisés. D’une équipe construite dans l’urgence durant l’intersaison, Chambéry parvient à être performante dans la durée, et peut commencer à envisager une place en play-offs qui serait synonyme de maintien (2-0).

Chambéry serait à une place de moins sans la sanction administrative infligée à Tours, qui compte désormais le même nombre de points que les Éléphants. Marc-Éric Bourque a délivré les siens en prolongation à Nantes, après 60 minutes très disputées durant lesquelles aucune équipe n’a su réellement se détacher. Notons le but pour les Remparts de la nouvelle recrue Gauthier Gibert. C’est une nouvelle défaite pour les Corsaires, même si cette dernière semble encourageante (4-5 a.p).

À Montpellier, un match de bas de tableau se jouait entre les Vipers et Strasbourg, et la possibilité pour les locaux de céder l’avant-dernière place à l’adversaire du soir en cas de succès. Il n’en sera rien puisque ce sont les Alsaciens qui raflent la mise. Alexandre Vigor permettait pourtant à son équipe de rentrer aux vestiaires en menant, mais l’Étoile Noire a ensuite pris la mesure et réalisé une très grosse entame de deuxième période, inscrivant trois buts en six minutes par Alejandro Burgos-Ramires, Sébastien Trudeau et Louis Olive. Trudeau s’offrira même un doublé et l’expérience de René Jarolin a clôturé la marque pour les Alsaciens. Sursaut d’orgueil des Vipers en fin de match par des buts d’Henri Fomin et Vladimir Kubus, mais insuffisant pour refaire le retard. Cette défaite est lourde de conséquences car elle permet à Strasbourg de prendre cinq longueurs d’avance (3-5).

Enfin, les Albatros de Brest confirment leur réveil. Court mais convaincant succès des Bretons sur la glace de Marseille, qui s’est dessiné en première période grâce à deux réalisations des frères Avenel. Sean McGovern permettait aux Spartiates de rester au contact, mais plus rien ne sera marqué. Brest passe à la dixième place et rejoint le groupe à la lutte pour la qualification en play-offs (1-2).

Résultats et classements de division 1.

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

risus. Praesent libero. eleifend suscipit ut venenatis,