Division 2 (14e journée) : Épinal, leader impérial

Photographie : Christophe Mafranc
546

L’affiche de la poule A se jouait à Épinal où le leader affrontait son dauphin Meudon. Un succès des Franciliens leur permettait de prendre les commandes (en attendant le match en retard des Spinaliens), mais l’EHC a fait respecter la logique en remportant cette rencontre à domicile. Dominik Fujerik et Jan Plch ont inscrit un doublé chacun et la marque a été complétée par Guillaume Chassard et Tomas Janci en cage vide. Les Comètes ont lutté avec des buts Joe Mitchell, Cédric Chouinard et Lucas Debenedet, mais ce fut insuffisant. Avec trois points d’avance, un match en retard et les deux confrontations faites face à la seule équipe véritablement au contact, il faudrait désormais une catastrophe industrielle pour empêcher Epinal de remporter la poule Nord.

Le troisième du championnat s’est dans le même temps fait surprendre à domicile. La réserve de Rouen ne marque qu’un seul point face aux Red Dogs d’Amnéville, la faute à une fin de rencontre totalement manquée. Tout semblait pourtant sous contrôle pour les Dragons qui menaient grâce à Quentin Tomasino et Robin Rabl. Mais les Mosellans ont dominé la dernière période grâce à des buts d’Antoine Thomas et Quentin Durand, puis Vladislav Vrtek terminait le travail en prolongations (2-3 a.p).

Rouen se retrouve désormais talonné à un point par les Français Volants. Paris s’est largement imposé face aux Coqs de Courbevoie. Trois joueurs signent une fiche de deux buts et deux assistances : Oleg Kuzmin, Jean-Simon Bélanger et Mans Papaux, dans une rencontre où huit des treize buts ont été inscrits en unités spéciales (10-3).

Courbevoie ne voit pas pour autant Châlons en Champagne lui céder la dernière place, car les Gaulois se sont à nouveau inclinés à domicile, cette fois ci face aux Nordistes de Wasquehal. Alexis Pimpernelle et Vladimir Mikula (qui signera finalement un triplé) avaient pourtant lancé Châlons de la meilleure des manières (deux buts en 26 secondes d’intervalle), mais les Lions ont réagi et ont progressivement pris le meilleur pour finalement s’imposer assez largement. Gros match de Lucas Besson avec deux buts et trois mentions d’aide (4-8).

Les autres Nordistes du championnat, Valenciennes, n’ont pas eu le même succès que leur voisin en réception d’Évry-Viry. Le match fut pourtant un sacré spectacle, débridé offensivement mais où aucune équipe ne s’est sentie lâchée. Le but de Cody Williams, à sept minutes du terme offrait la victoire à Évry-Viry sur un score pas commun de 8-9.

Dans la poule B, Morzine-Avoriaz a été accroché à domicile par une valeureuse équipe des Titans de Colmar, qui peut repartir satisfaite de la Skoda Arena avec le point des prolongations dans les bagages. Ce point a été arraché avec force grâce à trois buts inscrits en fin de match. Mais les Pingouins s’en sortent grâce notamment à Léo Dutruel qui sait s’offrir de beaux cadeaux d’anniversaire par un quadruplé personnel dont le but vainqueur. Un point de perdu, mais aucune incidence fâcheuse pour le leader qui se dirige comme Épinal vers un gain de la saison régulière (6-7 a.p.).

Derrière Morzine, les Ours de Villard-de-Lans ont su réagir avec une victoire contre la sérieuse équipe de Courchevel-Méribel-Pralognan. Maxence Wagret avait ouvert la marque mais les Isérois ont réagi grâce à Martin Matejcek, Jaromir Florian et Ales Machacek. Le but de Graham Yéo dans la dernière période sera insuffisant pour un retour des Bouquetins. Dans son duel à distance avec Valence, Villard tient à conserver la seconde place (3-2).

Les Lynx de leur côté pouvaient craindre le réveil des Chevaliers du Lac d’Annecy, mais le triplé d’Antoine Pelisse, le doublé de Tomas Marcinek et le but de Geoffrey Bidoli ont empêché ce réveil. Bertrand Fribault est l’unique buteur des locaux dans la partie. Valence conserve sa troisième place tandis qu’avec une septième défaite consécutive, Annecy poursuit sa chute et se retrouve fortement menacé par Colmar et Vaujany.

Des Grizzlys qui peuvent s’enorgueillir de compter deux matchs en retard, mais qui se sont inclinés hier soir sur la glace de Roanne. Les Renards n’ont pas laissé Vaujany espérer dans la rencontre, ils menaient 5-0 après 40 minutes de jeu. Jean-Christophe Houde a inscrit un triplé, tandis que l’unique buteur isérois est Emmanuel Navarro. Roanne est confortablement installé en milieu de classement depuis le début de saison (6-1).

La lanterne rouge Strasbourg recevait une équipe de Toulouse-Blagnac qui a perdu cette semaine deux de ces joueurs majeurs : Beni Berisha et Jacob Lapierre, partis respectivement à… Strasbourg (mais pour renforcer l’équipe première) et de retour au Canada. Les trois recrues ont été alignées hier soir, et celle qui s’est le plus distinguée est Dany Coulombe, qui signe son retour d’un but et sept assistances ! Marek Novak (ex-Valenciennes) n’était pas en reste avec deux buts et deux passes, tandis qu’Elmeri Laamanen (ex-Tours) y est allé de son but également. Au final, c’est une nouvelle large défaite pour la réserve strasbourgeoise, qui sauve l’honneur par Paul Fillod (1-11).

Résultats et classements de division 2.

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

Curabitur ipsum dictum adipiscing id, lectus elit. ut dapibus ut Aliquam porta.