Jordann Perret en finale européenne

295

Vainqueurs 3-1 à l’aller, les Tchèques de Hradec Králové sont à 60 minutes d’une finale de CHL. Ils n’ont presque pas changé leurs lignes, hormis un nouvel échange de joueurs effectué hier. Les Suédois ont récupéré leurs absents majeurs (Jason Garrison, Dick Axelsson et Sebastian Sandberg) et présentent un alignement qui fait la part belle à l’audace juvénile comme c’est d’usage en Suède. William Eklund, qui a joué 3 matches de SHL et débuté en SHL au match aller, est maintenant placé sur le premier trio : il a 17 ans et 1 mois et sera à suivre au prochain Mondial U18 !

Hradec Králové aborde le match de manière convaincante, même si la comparaison des pénalités confirme qu’ils feraient mieux de rester à 5 contre 5. Après douze minutes de jeu, Jordan Perret, servi par une diagonale d’Aleš Jergl en zone neutre, déborde la défense et se présente seul devant le gardien. Mais il manque toujours au Français un peu d’efficacité dans le dernier geste : un poke-check du gardien Niklas Svedberg lui enlève le palet. Gardien audacieux qui peut procurer des sueurs froides (ce qui lui a valu bien des critiques en KHL), Svedberg sort dans le coin pour devancer Radovan Pavlik parce que celui-ci est parti seul après un contre favorable en zone neutre. Le timing est bien maîtrisé, mais le poke-check n’atteint cette fois pas entièrement son objectif : le palet ricoche sur la jambe de Pavlik qui le récupère et sert en retrait Jakub Lev, mais celui-ci n’arrive pas à viser la cage désertée (il faut dire que Dick Axelsson s’est rattrapé de son erreur initiale en revenant l’obstruer).

Le « gamin » William Eklund a été pénalisé pour crosse haute à une minute de la pause. Un avantage numérique pour une fois utile. Lorsque le jeu reprend, Jakub Lev signe une action absolument magnifique en dribblant magistralement Jesper Pettersson avant de tirer le haut du filet (1-0). Dans la foulée, Aleš Jergl signe deux belles passes pour ses compagnons de ligne : une pour Perret, mais Garrison vient contrer avec la crosse le lancer du Français, et une pour une déviation de Koukal dans le slot. Djurgården ne semble pas être en mesure de renverser la tendance, même si la vitesse de Manuel Ågren, déjà démontrée à l’aller, laisse Zdeněk Čáp sur place. La meilleure occasion est plutôt pour Matěj Chalupa, qui vient contrer Garrison dans sa zone.

Le HK Mountfield franchit une marche supplémentaire vers la finale en début de troisième période : Jordann Perret sort le palet de la bande face à deux joueurs, Patrik Berglund plonge pour dégager le palet hors de la zone, mais Richard Nedomlel intercepte son dégagement, s’avance et inscrit le 2-0 d’un beau slap dans la lucarne opposée. Avec quatre buts d’avance au score cumulé, le matelas tchèque est très confortable. Pour prouver qu’ils n’abdiquent pas, les Suédois sortent leur gardien très tôt, à neuf minutes de la fin. Aleš Jergl presse Strandberg derrière la cage scandinave et en fait le tour pour marquer dans le but vide. Même quand Djurgården se voit accorder un tir de pénalité, Marek Mazanec plonge pour signer un poke-check spectaculaire face à Josef Josefson, un régal pour les supporters tchèques qui savourent. Un second pénalty est sifflé en fin de match sur un breakaway de Strandberg… et Patrik Berglund tire sur l’arête entre le poteau et le transversale ! Décidément, ce n’est pas la soirée du DIF.

Comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule pour le HK Mountfield, le résultat de l’autre demi-finale « suédoise » signifie qu’il est le finaliste le mieux classé, et donc qu’il jouera à domicile. Une très bonne nouvelle pour la CHL, car on peut être certain que la patinoire de Hradec Králové sera pleine avec une belle ambiance. Avec le soutien du public, une première victoire tchèque pour mettre fin à la domination nordique n’est pas forcément impossible.

Commentaires d’après-match

Ronbert Ohlsson (entraîneur de Djurgården) : « Nous avons joué contre un grand adversaire avec une défense solide. Nous avons eu des difficultés pour passer la zone neutre avec de la vitesse. Ils ont fait du bon travail pour nous neutraliser. Ils ont eu un bon gardien. On aurait dû jouer plus à l’intérieur, et moins dans le périmètre. »

Hradec Králové – Djurgården 3-0 (0-0, 1-0, 2-0)
Mardi 14 janvier 2020 à 18h00 à la ČPP Arena. 6161 spectateurs.
Arbitrage de Manuel Nikolić (AUT) et Peter Stano (SVK) assistés de Jiří Ondráček et Daniel Hynek (TCH).
Pénalités : Hradec Králové 4′ (2′, 0′, 2′) ; Djurgården 6′ (4′, 0′, 2′).
Tirs : Hradec Králové 27 (10, 9, 8) ; Djurgården 24 (9, 7, 8).

Évolution du score :
1-0 à 20’53 : Lev assisté de Chalupa
2-0 à 42’07 : Nedomlel assisté de Koukal
3-0 à 51’34 : Jergl assisté de Perret

Hradec Králové

Attaquants :
Matěj Chalupa – Lukáš Cingel (+2) – Radek Smoleňák (C, +1)
Radovan Pavlík (A, +1) – Jakub Lev (+1) – Kevin Klíma
Jordann Perret (+2) – Petr Koukal (+1) – Aleš Jergl (+2)
Patrik Miškář – Adam Kubík – Michal Dragoun
Matěj Morong

Défenseurs :
Oskars Cibulskis (+1) – Zdeněk Čáp
Radim Šalda – Filip Pavlík (A, +1, 2′)
Mislav Rosandić (+1, 2′) – Richard Nedomlel (A, +1)
Michael Gaspar (+1)

Gardien :
Marek Mazanec

Remplaçant : Štěpán Lukeš (G). Absents : Petr Zámorský (blessé), Radek Pilař (blessé), Tomáš Vincour (parti à Brno), Daniel Rákos (échangé à Brno contre Jakub Lev), Matej Paulovič (échangé à Pardubice contre Oscar Eklund).

Djurgårdens IF

Attaquants :
Sebastian Strandberg (-1) – Jacob Josefson (C, -1) – William Eklund (-1, 2′)
Alexander Holtz [puis Ågren] – Patrik Berglund (-2) – Dick Axelsson (-2)
Kalle Östman – Michael Haga – Manuel Ågren (-2)
Henrik Eriksson – Tom Wandell – Niclas Bergfors
Adam Falk

Défenseurs :
Olle Alsing (-1) – Tom Nilsson
Marcus Högström (-2, 2′) – Jesper Pettersson (-1)
Jason Garrison (2′) – Linus Hultström (-2)
Simon Johansson (-1)

Gardien :
Niklas Svedberg [sorti de 50’47 à 51’34]

Remplaçant : Lucas Rheyneuclaudes (G). Absents : Karri Rämö (G), Robin Jensen (G, genou), Anton Hedman (blessé), Daniel Widing (inscrit en CHL avec Luleå), Mattias Guter (commotion), Robin Norell.

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

ante. mi, ut Sed porta. ultricies ipsum sem, diam Curabitur tristique neque.