Rétro Mondial 1994 : finales

179

On dit souvent que la médaille de bronze revient à l’équipe qui a su le mieux se remettre de sa défaite. Entre des Suédois et des Américains qui ont pris des gifles en demi-finale (respectivement 0-6 et 0-8), ce doit être plus vrai que jamais. Lesquels d’entre eux refuseront de tendre l’autre joue ? La comparaison des effectifs est clairement défavorable aux États-Unis. Chris Chelios est habillé pour la première fois, mais il ne rentre toujours pas en jeu, suivant la consigne de son équipe de Chicago qui refuse qu’il fasse courir un risque à son genou. Le gardien Guy Hebert est présent en maillot sur le banc mais sans équipement car il s’est étiré un muscle au niveau de l’aine.

Le match pour la troisième place Suède – États-Unis.

Le championnat du monde aura ce soir un vainqueur inédit dans cette configuration. La Finlande n’a jamais remporté de médaille d’or de toute son histoire. Et si le Canada compte 19 titres mondiaux ou olympiques, ils ont tous été obtenus par des équipes de club, certes parfois renforcées. Depuis la création du Team Canada proprement dit en 1964, jamais il n’est monté sur la plus haute marche du podium. Les derniers vainqueurs sont les Trail Smoke Eaters, champions du monde 1961 : le maillot bleu et rouge de l’un d’entre eux, Bobby Kromm, a été placé dans le vestiaire canadien pour motiver les joueurs canadiens et leur donner le sentiment d’écrire l’histoire à leur tour.

La finale Finlande – Canada.

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

Donec dictum adipiscing elit. id ante. sit ut massa et,